Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR CE BLOG

 

 

Cliquez sur la photo pour accéder à la LISTE DE MES ARTICLES et astuces énergétiques...

 

 

 

 

 

l'épisiotomie coupe le périnée, ce qui a pour effet d'empêcher la bonne circulation énergétique dans le corps de la femme

 

 

 

ET ENCORE...

 

 

Si vous désirez développer vos capacités énergétiques et/ou intuitives, cliquez sur l'image pour découvrir mon catalogue de formations énergétiques et spirituelles...

Si vous désirez être conseillé ou simplement discuter de vos capacités d'éveil spirituel... Contactez-moi

 

La Lune

 

13 Janvier à 06h01


11 Février à 20h07


13 Mars à 11h22


12 Avril à 04h32


Mardi 11 Mai à 21h01


Jeudi 10 Juin à 12h54


Samedi 10 Juillet

03h18 à Paris

21h18 au Québec


08 Août à 15h51


07 Septembre à 02h53


06 Octobre à 13h07


04 Novembre à 22h16


04 Décembre à 08h44

 

 

comment rédiger un chèque d'Abondance Positive en Tout
Lors de chaque nouvelle lune, rédigez votre chèque d'Abondance Positive en Tout. Cliquez sur la photo pour obtenir des infos...

 

 

 

 

02 Janvier à 19h35


01 Février à 06h49


02 Mars à 18h38


01 Avril à 08h27


30 Avril à 22h30


30 Mai à 13h32


29 Juin à 04h53


28 Juillet à 19h55


27 Août à 10h16


25 Septembre à 23h54


25 Octobre à 12h48


23 Novembre à 23h57


23 Décembre à 11h17
 

 

 

 

 

 

Publié par Rene Dumonceau

Comment le bénévolat a changé ma vie

Le bénévolat a changé ma vie, et surtout ma personne. Pourtant je suis tombée dedans par hasard, sans même m’en rendre compte !

Bien sûr, comme beaucoup, j’ai été «simple» adhérente à de nombreux clubs de loisirs. Bien sûr, j’ai aussi donné des coups de main ici ou là, bien sûr à l’occasion j’ai fait des dons en espèces ou en biens. Mais ce n’était pas du bénévolat «conscient», juste «de circonstances». Et puis un jour, on m’a demandé un tout petit service, qui a entraîné une cascade d’événements jusqu’à me retrouver présidente-fondatrice d’une grosse association ET chef d’entreprise d’une start-up dédiée aux associations !! 

 

Présidente d'association par hasard

Tout çà à cause de ma copine Elise : elle voulait apprendre à coudre. Elle a trouvé une animatrice prête à mettre un atelier en place sur notre commune mais il y avait un problème de structure administrative pour obtenir que la mairie prête une salle. Et un détail de clef à prendre chaque semaine à la mairie. Elise m’a contactée pour la clef. J’ai accepté de «transmettre la clef»…inconsciente que j’étais des suites que cela allait entraîner.

Enthousiaste de nature, j’ai proposé à la toute petite association familiale dont je faisais partie alors, d’héberger ce futur club de couture dans nos statuts.  Accord obtenu "à condition que je me débrouille toute seule"….

Une idée entraînant l’autre, pour être autonome sur le développement des loisirs créatifs dans notre petit village normand, il a été rapidement plus simple de créer ma propre association. Mon mari a eu l’inspiration pour le nom «Passe-Temps» et le logo, une pendule ancienne. Et voilà 8 ans que je mène une double vie professionnelle : simple employée le jour, présidente d'association le soir. 

 

Découvrir un autre métier

Oui, «élu d’association», c’est un métier. Certes non reconnu, mais à part entière, appris sur le tas avec des missions très différentes les unes des autres : 

  • Responsable relations publiques et communication.

  • Manager, chef d’équipe auprès des animateurs (jusqu’à 10 sections différentes à Passe-Temps) et des bénévoles.

  • Magasinier et responsable logistique du quotidien et de l’exceptionnel.

  • Agent administratif polyvalent.

J’y ai appris de nouvelles compétences professionnelles que je peux faire valoir sur un CV mais aussi une meilleure compréhension du fonctionnement des communes et des entreprises.
 

Devenir une meilleure personne

A titre personnel, grâce à l’association, j’ai eu le plaisir de faire connaissance et de sympathiser avec des personnes que je n’aurai très certainement jamais rencontrées dans ma vie d'avant : distance géographique, différence d’âge, de milieu social, de mode de vie...

Nous vivons sur des planètes différentes, mais si on est là, dans ce club ou à cette réunion, c’est qu’on partage au moins un point commun : notre loisir ou notre mission associative. Bien sûr chacun à un point de vue différent, son caractère et sa façon de faire. Même si, en tant que commerciale, j’ai l’habitude de m’adapter à mon interlocuteur, en tant que présidente d’association, c’est de l’adaptation puissance 10 qui est nécessaire.

Un club, ce n’est pas le regroupement de personnes qui se ressemblent à 100%, ce ne sont pas des clones. Chacun vient avec son particularisme pour partager un point commun. Sur un plan humain, le quotidien d’une présidente ressemble à celui d’une mère de famille nombreuse qui doit s’occuper de chacun comme s’il était unique sans négliger personne. 

Grace à toutes ces personnes qui me font confiance, j’ai pris de l’assurance. Le défi étant de rester modeste quand même. Une association ne se résume pas à sa présidente, elle ne fonctionne que «par et pour» ses adhérents.

Maintenant que cette association est bien développée  et ancrée dans la vie locale, elle a acquis une certaine autonomie : peu importe qui sont les animateurs, peu importe l‘évolution de telle ou telle section, peu importe qui est élu au bureau… Le vent peut tourner, l’aventure continuera, même sans moi. Comme un enfant devenu adulte et indépendant. Voilà une réalisation dont je suis particulièrement fière ! Autant de mon association que de ma fille. 

A force de partager des idées et du temps avec des personnes si différentes, à force de recevoir cadeaux et reconnaissance au nom de l’association, la générosité a grandi en moi, toute seule.

L’expérience du chantier solidaire «Tous ensemble» au nom de l’association, a été aussi une leçon de vie dans ce sens. Une chose entraînant l’autre, j’ai complété mon engagement vers encore plus de «don de soi» : en animant des cours de pastorale (culture religieuse) à un groupe d’adolescents  de confessions variées et aussi en accompagnant une jeune famille de demandeurs d’asile. 

 

Mon avenir se construit autour du bénévolat

Maintenant le bénévolat occupe une part très importante de ma vie, d’ailleurs je veux m’y consacrer à plein temps, et c’est pour cela que j’ai créé Choup.online, une plateforme internet au service des associations. Ce site permet aux associations et animateurs indépendants de diffuser des annonces GRATUITES pour leurs activités régulières, leurs événements ponctuels mais aussi pour leur recherche d’emploi ou de BENEVOLES… la boucle est bouclée !! 

Vous pouvez découvrir ici, «comment j’ai créé une start-up par hasard».

Et je vous invite à découvrir "Passe-Temps", l’association de loisirs créatifs qui a changé ma vie.

Merci de votre attention.

Esther.

Publié par René Dumonceau

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Publié dans le cadre de l'entraide entre élèves de Livementor, l'école en mieux !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article