Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR CE BLOG

FIN DES PUBLICATIONS DANS CE BLOG

De septembre 2008 à octobre 2022, une belle aventure !

Merci à tous ceux qui m'ont suivi durant cette période.

Retrouvez dorénavant mes futures publications dans le blog du site lesenergiesdevie.com

 

 

 

Découvrez la liste de mes prestations...

Cliquez sur l'image ci-dessous

 

logo reiki verseau

LESENERGIESDEVIE

 

   

 

Cliquez sur la photo pour accéder à la LISTE DE MES ARTICLES et astuces énergétiques...

 

 

 

2 soins reiki verseau gratuits à chaque nouvelle lune

 

ET ENCORE...

 

 

 

catalogue de formations énergétiques et spirituelles de Rene Dumonceau
Cliquez sur la photo pour découvrir mon catalogue de formations énergétiques et spirituelles...

 

La Lune

 

 

 

02 Janvier 2022
01 Février 2022
02 Mars 2022
1er Avril 2022
30 Avril 2022
30 Mai 2022
29 Juin 2022
28 Juillet à 19h55
Samedi 27 Août 2022 à 10h16
25 Septembre à 23h54
Mardi 25 Octobre à 12h48 à Paris et à 06h48 au Québec


Mercredi 23 Novembre à 23h57

 à Paris et à 17h57 au Québec


23 Décembre à 11h17
 

 

comment rédiger un chèque d'Abondance Positive en Tout
Lors de chaque nouvelle lune, rédigez votre chèque d'Abondance Positive en Tout. Cliquez sur la photo pour obtenir des infos...

 

 

 

2 soins reiki verseau gratuits à chaque nouvelle lune

 

 

comment procéder pour développer ma spiritualité et me libérer des blocages karmiques et utiliser l'énergie de mes mains

 

 

 

MENTION

 


 

Publié par Rene Dumonceau

Ne vous préoccupez pas de savoir si l’être que vous aimez est aussi celui qui vous aime

"Pourquoi ?

Parce que l’amour circule, il va de l’un à l’autre : on le reçoit, on doit le donner.

Ce que vous donnez à un être que vous aimez, il le donne à son tour, et ainsi se forme une chaîne, un courant qui part de vous et vous revient à travers des milliers d’hommes et de femmes.

Ceux qui se contentent de se renvoyer mutuellement leur amour ne font pas circuler le courant; au contraire, ils le coupent.

Et voici encore une image :

Représentez-vous les humains comme des alpinistes qui font partie d’une seule et même cordée.

Il faut que chacun avance et que la corde reste tendue.

Si vous dites à celui qui marche devant vous : « Je t’aime, retourne-toi, regarde-moi », vous entravez la marche de toute la colonne.

Se retourner, c’est détendre la corde, c’est empêcher ceux qui sont devant comme ceux qui sont derrière de continuer à monter.

Chacun doit avancer dans le sens du déplacement de toute la chaîne.

Nous n’avons pas à nous arrêter pour nous regarder et nous parler; nous devons toujours monter sans répit, sans défaillance, vers le sommet.

La vie quotidienne donne de nombreuses occasions d’interpréter cette image !"

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Relayé par un blog de René Dumonceau qui fait remarquer :

A l'origine (en 2008), ce blog était un livre de chevet, un cahier intime dans lequel j'exprimais publiquement mes pensées, mes désirs, mes ressentis, mes émotions, mes peines, mes joies, mon vécu, etc.

Puis, à cause de l'augmentation du nombre de lecteurs (plus ou moins cinquante mille par mois), est arrivé un moment où ce blog s'est professionnalisé et où je n'ose plus m'y exprimer en toute liberté.

C'est dommage.

J'ai donc décidé de revenir à plus d'authenticité et à recommencer à m'exprimer librement de temps à autre.

Et je commence aujourd'hui : le texte d'Omraam Mikhaël Aïvanhov que je relaye dans cet article correspond très bien à la période de rupture sentimentale que je traverse actuellement. S'il m'interpelle, j'espère qu'il en sera de même pour vous, si vous êtes dans le même cas que moi.

Avec tout mon Amour.

René. 

 

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article