Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR CE BLOG

 

 

Cliquez sur la photo pour accéder à la LISTE DE MES ARTICLES et astuces énergétiques...

 

 

 

 

 

l'épisiotomie coupe le périnée, ce qui a pour effet d'empêcher la bonne circulation énergétique dans le corps de la femme

 

 

 

ET ENCORE...

 

 

Si vous désirez développer vos capacités énergétiques et/ou intuitives, cliquez sur l'image pour découvrir mon catalogue de formations énergétiques et spirituelles...

Si vous désirez être conseillé ou simplement discuter de vos capacités d'éveil spirituel... Contactez-moi

 

La Lune

 

13 Janvier à 06h01


11 Février à 20h07


13 Mars à 11h22


12 Avril à 04h32


Mardi 11 Mai à 21h01


Jeudi 10 Juin à 12h54


Samedi 10 Juillet

03h18 à Paris

21h18 au Québec


08 Août à 15h51


07 Septembre à 02h53


06 Octobre à 13h07


04 Novembre à 22h16


04 Décembre à 08h44

 

 

comment rédiger un chèque d'Abondance Positive en Tout
Lors de chaque nouvelle lune, rédigez votre chèque d'Abondance Positive en Tout. Cliquez sur la photo pour obtenir des infos...

 

 

 

 

02 Janvier à 19h35


01 Février à 06h49


02 Mars à 18h38


01 Avril à 08h27


30 Avril à 22h30


30 Mai à 13h32


29 Juin à 04h53


28 Juillet à 19h55


27 Août à 10h16


25 Septembre à 23h54


25 Octobre à 12h48


23 Novembre à 23h57


23 Décembre à 11h17
 

 

 

 

 

 

Publié par Rene Dumonceau

Parole de Maman

Lorsque j'étais enfant (je pense que je le suis toujours quelque part), je jouais à la maman et au papa comme tous les autres enfants du monde.

J'avais deux poupées dont je prenais soin avec un grand enthousiasme. Elles avaient chacune un prénom et un âge différents. Je les dorlotais, les nourrissais et surtout j'étais leur "maman" et ça, j'en étais très fière.

Je faisais cela de manière assez naturelle, sans réellement réaliser qu'un jour je serai la véritable maman d'un magnifique petit garçon qui fait mon bonheur au quotidien.

Mais, avant d'en arriver là, laissez-moi vous parler de quelque chose qui me tient énormément à cœur.

 

Au commencement de ma vie

Je suis française d'origine malienne, j'ai reçu ma double culture qui fait en partie de moi, la femme que je suis aujourd'hui. Toutefois, cela n'a pas été si facile à combiner que cela.

Très jeune, je me rendais bien compte que je n'étais pas tout à fait française car je ne leur ressemblais pas. Je n'étais pas tout à fait malienne non plus car, je leur ressemblais, mais je ne les comprenais pas. Dur, dur pour commencer dans la vie ! Cependant, l'inconscience de l'enfance m'a permise de grandir paisiblement sans trop rencontrer de problèmes.

La merveilleuse palette de couleurs présente dans mon quartier était une richesse immense. Durant cette époque, on avait du mal à réaliser la chance que nous avions de vivre dans un tel milieu.

Dans ma rue, on pouvait compter pas moins de 8 origines différentes (c'est magique non ?). On n'avait pas besoin de voyager pour découvrir les différentes cultures et richesses de chacun. Il nous arrivait parfois de manger comorien puis marocain dans la même journée.

Comment vous dire que ce fut une des meilleurs période de ma petite vie (en fait j'ai 27 ans).

 

A la moitié de ma vie

Vient le moment de l'adolescence. Les choses ne furent pas si évidentes et fluides qu'au commencement de ma vie. Dans ma famille, on ne parle pas de sujet qui traitent de la féminité, la maternité ou encore l'accouchement. Ce sont des choses que j'ai découvertes au fil de mon existence. Par exemple, le jour où j'ai eu pour la première fois mes menstruations, j'ai cru que j'allais mourir d'une hémorragie. C'est en effet, un fort écoulement de sang mais cela n'allait pas me tuer.

Je me suis mise à pleurer en attendant tristement le retour de ma maman qui rendait visite à sa sœur.

A son retour, je lui annonçais cette triste nouvelle en larmes et elle a eu une réaction plus que surprenante. Elle m'a dit "ce n'est que tes règles, va acheter des serviettes et change-toi. Ça viendra ainsi tous les mois et quand ça t'arrivera, tâche de garder tes vêtements propres".

Je fut bouleversée par cette annonce. C'est la première fois qu'elle me parlait de ce sujet et j'ai vite compris qu'elle n'allait pas s’étaler dessus. Je me suis donc informée auprès de mes amies. Elles étaient passées par là et pourront ainsi m'en dire davantage. En plus de me parler de mes règles, elles m'ont appris que j'étais désormais en mesure de devenir maman si l'occasion s'y prêtait.

Ça me faisait beaucoup de changements en quelques jours. Ma vie n'étais plus la même et j'étais devenue une femme (enfin, à cette époque, je le croyais).

 

Avant mon fils

Au fil des premières années de ma vie d’adolescente, j'ai connu des hauts et pas mal de bas. J'ai vécu ces difficultés comme je le pouvais et j'ai terriblement manqué de confiance en moi. J'ai interrompu ma scolarité car elle n'avait plus de sens. Je  suis donc très vite rentrée dans le monde du travail. J'ai exercé pas mal de métiers mais je savais au fond de moi qu'il me manquait quelque chose. J'avais un boulot, un toit et une famille mais, malgré tout, je ressentais un vide intérieur.

Je suis tombée enceinte de mon fils à 21 ans, sans trop comprendre ni réaliser le changement que cela apporterait dans ma vie. J'ai toujours voulu avoir un enfant mais, j'ai aussi toujours cru que je ne serai pas à la hauteur pour l'élever. J'avais cette croyance car je pensais ne pas avoir reçu  l'exemple à suivre.

Cependant, dès l'instant où j'ai appris qu'il était en moi, je l'ai aimé d'un amour qui m'était inconnu jusque là. J'ai eu une grossesse assez compliquée avec un col fragile dès le 5ème mois. J'étais censée être la femme la plus heureuse mais mes émotions étaient par moment très contradictoires. Le matin euphorique puis l'après midi angoissée. Comment vous dire que je ne comprenais plus mon corps. Je manquais d’énergie et surtout d'informations concrètes qui allaient m'éclairer sur mon état et mon devenir : celui d'être une MAMAN.
 

L'accouchement et l'après...

Grossesse difficile et accouchement très difficile. J'ai eu le droit à un nombre incalculable d'heures de travail, pour terminer par des forceps (génial). Je vous épargne les détails de ce moment qui entraîne de nombreuses conséquences pour notre corps de Femme et pour notre énergie.

Toutefois, mes peurs ont instantanément disparu dès que j'ai vu mon enfant. Ma vie a changé dès que je l'ai entendu et depuis rien n'est plus pareil.

Je suis cette femme qui pourrai décrocher la lune pour lui et qui ne se lasse pas de le regarder. Parfois, je me surprend à l'observer durant des heures et même à pleurer d'amour pour lui. Tout ça, je n'ai pas eu besoin de l'apprendre de qui que ce soit car le simple fait de le voir l'a créé en moi.

En parallèle à cet amour inconditionnel pour mon fils, j'ai tout de même connu des périodes de doute en tant que femme.

Maintenant, j'allais devoir être un modèle pour cet enfant. Pour cela, il fallait faire grandir cette petite fille blessée qu'il y avait à l'intérieur de moi. Il fallait trouver  l'essence  qui allait donner un sens à ma vie.

C'est ainsi que j'ai découvert le développement personnel et depuis, ma vie a pris un nouveau tournant.

J’apprends, je me forme et surtout, maintenant ma vie a entièrement changé : de femme de ménage en maison de retraite, je suis devenue auteure et blogueuse.

J'ai cessé de subir ma vie et j'ose enfin la vivre à mon image.

J'ai l'ambition d'aider des millions et des millions de femmes dans le monde entier à devenir enfin qui elles sont. Je suis persuadée qu'on a toute un talent en nous qui attend patiemment qu'on ose le regarder en face pour l'exploiter.

Soyez une aide et un soutien pour votre propre personne afin de pouvoir aider et soutenir vos enfants au quotidien. La meilleure façon d'aider son enfant à grandir, c'est d'apprendre à grandir soi-même.

On n'a pas toute reçu les informations nécessaires à notre développement pendant notre éducation mais c'est désormais notre responsabilité de le faire une fois adulte.

Devenez enfin la maîtresse de votre vie, et surtout, devenez VOUS.

Auteure : Siby Kante.

Publié par René Dumonceau

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source.

Publié dans le cadre de l'entraide entre élèves de Livementor, l'école en mieux !  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

esther choup 09/01/2018 21:17

bravo pour ce touchant temoignage!! c'ets vrai que l'arrivee d'un enfant bouleverse notre vie et je trouve formidable que veuille tellement lui donner le meilleur de toi et meme changer de vie, pour lui donner ce que tu n'as pas reçu !! bravo, ne lache rien !