Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR CE BLOG

 

 

Cliquez sur la photo pour accéder à la LISTE DE MES ARTICLES et astuces énergétiques...

 

 

 

 

 

l'épisiotomie coupe le périnée, ce qui a pour effet d'empêcher la bonne circulation énergétique dans le corps de la femme

 

 

 

ET ENCORE...

 

 

Si vous désirez développer vos capacités énergétiques et/ou intuitives, cliquez sur l'image pour découvrir mon catalogue de formations énergétiques et spirituelles...

Si vous désirez être conseillé ou simplement discuter de vos capacités d'éveil spirituel... Contactez-moi

 

La Lune

 

13 Janvier à 06h01


11 Février à 20h07


13 Mars à 11h22


12 Avril à 04h32


Mardi 11 Mai à 21h01


Jeudi 10 Juin à 12h54


Samedi 10 Juillet

03h18 à Paris

21h18 au Québec


08 Août à 15h51


07 Septembre à 02h53


06 Octobre à 13h07


04 Novembre à 22h16


04 Décembre à 08h44

 

 

comment rédiger un chèque d'Abondance Positive en Tout
Lors de chaque nouvelle lune, rédigez votre chèque d'Abondance Positive en Tout. Cliquez sur la photo pour obtenir des infos...

 

 

 

 

02 Janvier à 19h35


01 Février à 06h49


02 Mars à 18h38


01 Avril à 08h27


30 Avril à 22h30


30 Mai à 13h32


29 Juin à 04h53


28 Juillet à 19h55


27 Août à 10h16


25 Septembre à 23h54


25 Octobre à 12h48


23 Novembre à 23h57


23 Décembre à 11h17
 

 

 

 

 

 

Publié par Rene Dumonceau

Cri existentiel

Depuis la première fois que je l'ai vu, je suis envoûtée lorsque je regarde le tableau d’Edvard Munch «Le Cri». Ce chef d’oeuvre du 19éme siècle symbolise la crise existentielle par laquelle chacun de nous passe au moins une fois dans sa vie.

 

Les enjeux philosophiques de l’identité : Qui sommes-nous ?

Voila une question thétique qui ne cesse de revenir. Cette concupiscence profonde et cette monomanie de vouloir se procurer une identité, nous induisent parfois à résumer l’existentiel d’un être humain. En une culture, une appartenance raciale, une religion, une profession ou même un nom.

Tout être humain aspire à être ce qu’il est au sens fort du terme. Nous avons beau exister, nous sentons bien que cela n’est pas suffisant. Nous ressentons le besoin d’être ce que nous sommes et pas simplement d’être, au sens d’exister.

Cela pousse à croire que le contexte fait de nous ce que l’on est et exister n’est donc guerre suffisant pour acquérir une identité. Ainsi la sagesse indienne, par exemple, fait du monde un grand drame de l’identité; l’esprit originel du Soi, se cherchant à travers le monde et la condition humaine, d’où l’importance de la société et de l’humanité de ceux et celles qui entreprennent la quête de Soi et, si nous admettons que la collectivité compose l’être qu’on est, qu'en est-il alors de l‘Homme primitif ? Se contentait-il, alors, du dualisme du vivant ou était-il à la recherche du monisme de l’âme ?

 

Les origines de l’Univers à travers l’histoire

Nous cherchons constamment des réponses sur nos origines. Les cosmogonies en sont la preuve formelle.

Entre les égyptiens qui croient un «un noûn» suprême, créateur des temps et les mythes mésopotamiens, qui décrivent un monde né de l’union sacrée de l’eau douce (apsu), en l’occurrence de sexe masculin et l’eau salée (tiamat) de sexe féminin, le chaos fut assurément le déclenchement du macrocosme pour les gréco-romains considérés comme «ginnunga gap»chez les nordiques. Les hindous, eux, pensaient que Brahama étais le seigneur suprême. 

Nous en venons aux fameux mythes de la genèse, Adam et Ève, deux serviteurs de dieux, s’unirent pour concevoir le monde dans lequel nous vivons et tel que nous l’apercevons. Tout cela pourrait paraître assez ésotérique mais c'est la manière dont l'homme a bel et bien choisi de justifier son existence.

Les scénarios séraphiques se distinguaient de culture en culture et ce, selon plusieurs facteurs. D’abord le contexte géographique, le climat, ainsi que l’histoire et les coutumes des différents essaims. Pourquoi donc, ce besoin oppressif d’admettre un principe créateur ?

 

Ce magnifique Bracelet Mala "Om" est composé de 108 perles en Oeil de Tigre... L'Oeil de tigre est une très bonne pierre de protection car elle renvoie les énergies et intentions négatives à l'envoyeur. Elle développe la confiance et l'affirmation de soi. Mixte, ce bracelet plaira aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Des Infos ? Cliquez sur la photo...

 

La faiblesse humaine face aux entités divines

Cette charade tourmente l’Homme depuis la nuit des temps. Ce dernier s'est engagé dans la quête d'une force majeure qui comblerait sa caducité, qui saurait maîtriser ses désirs les plus profanes, apaiser ses craintes ou encore soulager une consternation.

Nous ressentons le besoin permanent de nous accrocher à un flambeau d’espoir lorsque tout s’écroule au tour de nous, lorsque tout n’est que culbute, obscurité et déveine.

Les déités sont-elles alors le fruit de la pleutrerie et du lymphatisme humain ou était-ce l’aboutissement d’une défaillance scientifique ? 

 

La création, du point de vue scientifique

Il est à tenir compte que jusqu’à nos jours, la science n'a pas encore réussi à dégager le problème de la création, de la vétuste confusion des présupposés et des désirs humains.

En revanche, depuis plusieurs siècles, les hommes ont réussi à établir plusieurs modèles concernant la conception de l'univers. Autrefois, Thales crut que le cosmos était essentiellement constitué d’eau, alors que Anaximandre soutenaient qu’il était d’air et Heractile, de feu. Tandis que Aristote distinguait le monde sublunaire et un autre supralunaire.

Et c’est ainsi qu’au milieu du siècle dernier, que la théorie du "big bang" fit son apparition, excluant l’hypothèse d’un univers stationnaire et immuable.

Sommes-nous vraiment, alors, les escarbilles d’une explosion violente survenue il y a 13,8 milliards d’années ?

Cela signifie-t-il pour autant, que l’instant initial du cosmos existe ?

Et si cela est évident, qu’en est-il alors du pré-big bang ?

Nous en venons à la question la plus importante, notre foi en Dieu, est-elle fondée ou est-elle la preuve irréfutable de la couardise humaine ? 

 

Si le commencement des temps, ainsi que l’identité intriguent l’Homme depuis des millénaires, il n’en est pas moins pour ce qui est de l’avenir de l’univers et l’après-vie (existence post-mortem), qui font l'objet de controverse.

Quelle est donc la position de la science par rapport à l’eschatologie individuelle ?

En conclusion, cela nous mène à nous demander si Le Cri d’Evard Munch témoigne du dédain humain de l’inconnu ou, est-ce nous-même l’origine de cette angoisse ? 

Auteure : Yosr Maamouri

Publié par René Dumonceau

Coach en Spiritualité

(r)Eveilleur de potentiels

Canalisateur du Reiki Verseau

Retrouvez-moi sur la page Facebook de ce blog

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article