Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Magali Magdara

L'innocence est votre état naturel, "essenciel" !

L'ignorance est une porte vers la connaissance. Non pas celle qui vous emplit par des mots et des équations, mais celle qui vous libère. La connaissance est comme l'abondance : disponible pour tous, illimitée et vibrante. Pour la recevoir, il vous faut être disponible, le corps et l'esprit unis en une même énergie d'Amour. Savoir accueillir n'est que laisser son être exprimer sa Joie d'Être et de Servir.

 


Le service puise ses ressources au cœur même de votre Essence, l'Un. Pourquoi désire-t-on servir ? Par gratitude d'Être, par Joie de faire partie du Jeu de l'Un, par Amour pour l'Un, c'est-à-dire Soi.

 


Lorsqu'on s'éveille, on ressent profondément que nous sommes des expressions pleines et intègres de l'Un, que nous exprimons totalement son souhait de faire ressortir toutes les potentialités contenues en Lui/Elle. La séparation devient illusion, et la Grâce nous prend dans ses voiles éthérés. Nous avançons dans la douceur et la fraternité.
 


Une des Vertus de l'Un qui nous est naturelle par essence est l'innocence. Ici-bas, elle a été souvent perçue en tant que naïveté. Cet état d'être dessine la confiance totale et l'amour que l'incarné ressent envers les autres. Il ne peut imaginer que l'on puisse lui mentir, le tromper ou se moquer de lui car il conserve sa pureté d'âme en son corps densifié. Dans une dimension de dualité, la société ne peut accepter cette vertu car elle met en danger l'individu qui l'exprime. La communauté met alors ses membres au service de l'ingénu afin qu'il comprenne que l'expérience impose l'apprentissage du mensonge, de la trahison, de la tromperie et du mépris s'il désire lier les pôles en son Centre.
 


L'émotion prend sa place dans le décor duel afin de déséquilibrer le joueur. Sans émotion, il n'y aurait qu'observation sans implication. Le corps émotionnel fait appel au corps mental pour éloigner le cœur solaire, barricader au sein de murs de souffrance ou de peur qui permettent une rationalisation des leçons. Si les expériences douloureuses s'effaçaient  immédiatement, la compréhension dans la sagesse ne pourrait s'ancrer dans les mémoires quantiques de l'individu.
 


La naïveté est l'apanage des enfants et des cœurs purs (voir "Le petit enfant"). Jusque-là vous prodiguiez des conseils afin de protéger vos enfants, vous leur imposiez des croyances sur une vie difficile, où il faut se battre pour réussir, où tout est joué d'avance par l'argent ou le milieu familial. Et si vous renversiez les rôles ? Et si vous écoutiez vos enfants et les cœurs purs vous expliquer leur vision personnelle de la vie ?
 


Le monde meilleur que vous intégrez actuellement déploie le Bon, le Beau et le Bien. La dualité n'y a plus cours. Vous y trouvez la franchise, la compassion, l'honnêteté et le respect, la douceur et la justice. Pour y avoir accès, votre courage est votre bâton de marche. Car ce qui vous est demandé n'est que de déposer vos souffrances, vos peurs, vos craintes et vos doutes, votre méfiance au sein même de votre cœur afin de les transformer.

 

 

Et l'innocence vous illuminera de Qui Vous Êtes, simplement. Car l'innocence est votre état naturel, "essenciel".

 

 

Source de cet article : Publié le 16/12/2015 par Magali Magdara sous le titre "La naïveté".

 

 

Relayé par un blog de René Dumonceau

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

Commenter cet article