Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AU MENU

 

objets de décoration avec la citation le hasard n'existe pas il n'y a que des rendez-vous
Affichez cette citation sur vos objets préférés : coussins, tasses, tee-shirts, casquettes, coques de portables, etc. Infos, cliquez sur la photo.

 

 

bracelet aux couleurs des 7 chakras sur la boutique de Miss Zen
Découvrez ce bracelet aux couleurs des 7 chakras sur la boutique de Miss Zen. Infos, cliquez sur la photo.

 

 

 

comment enlever les mémoires énergétiques des avortements et des fausses couches

 

 

comment insérer des la publicité et du storytelling sur le blog lescheminsdelenergie.com

 

 

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

 

 

ET ENCORE...

 

La Lune
 

 

NOUVELLE LUNE  

samedi

23/07/2017

à 11h47

 

PLEINE LUNE

lundi

07/08/2017

à 20h12

(heure française)

 

NOUVELLE LUNE  

lundi

21/08/2017

à 20h31

 

Dans les 24h00

QUI SUIVENT

CHAQUE

NOUVELLE LUNE 

rédigez VOTRE

CHEQUE

D'ABONDANCE

POSITIVE

 

 

NOUVEAU

Venez partager 

vos expériences

dans le

groupe FACEBOOK

consacré à cet article

 

 

 

carillon feng shui pour attirer l'amour dans sa vie
Attirez l'amour dans votre vie grâce à ce joli carillon feng shui. Infos cliquez sur la photo

 

 

Publié par René Dumonceau

« Mais, vous ronflez, vous ?

Cher Monsieur, je vous paie pour travailler et non pour dormir ! »


 

Telles sont les deux phrases qui nous hantent lorsque, en début d’après-midi, au bureau, nous sommes victimes de ce magistral coup de barre que nous redoutons tant.


 

Dans ce message, je vous livre une astuce énergétique toute simple et très facile à réaliser en tout lieu, pour évacuer de votre corps cette envie irrésistible de faire une bonne sieste après le steak, frites, salade + apéro de ce succulent repas de midi.

 

 

L’astuce énergétique

 

Dans les lieux où vous vous trouvez habituellement (bureau, maison, atelier, salle de réunion, etc…) maintenez à portée de votre main, un petit cristal de roche et un petit morceau d’améthyste.

 

 

Pour l’usage dont question ici, il vaudra mieux employer des petits galets roulés (lisses).

 

 

Pour les dames, ces deux pierres se trouveront dans votre sac à mains tandis que les hommes mettront le cristal de roche dans la poche gauche de leur pantalon et l’améthyste dans l’autre poche.

 

 

Quand vous avez un coup de barre, prenez le cristal de roche dans votre main gauche. Tenez-le au creux de votre main.  Saisissez le galet d’améthyste avec le pouce et l’index de la main gauche.

 

 

Déposez ce galet d’améthyste sur votre poignet, côté intérieur et juste à la base de la main. A cet endroit où se trouvent des lignes qui traversent votre poignet.

 

 

Avec le petit morceau d’améthyste que vous tenez entre le pouce et l’index de la main gauche, effectuez de petits cercles dans le sens des aiguilles d’une montre sur la base de votre poignet droit.

 

 

Donc, ce galet d’améthyste est déposé sur votre peau et c’est votre peau qui bouge en cercle, dans le sens des aiguilles d’une montre.

 

 

Ce mouvement va avoir pour effet de libérer de votre corps, l’énergie de ce coup de barre qui le pollue. Mais attention, en effectuant cette manœuvre, assurez-vous que personne ne se trouve dans le prolongement de votre avant-bras sinon il réceptionnera votre énergie négative.

 

 

Faites ces mouvements rotatifs à la base de votre poignet pendant deux à trois minutes maximum. Il ne sert à rien d’appuyer. Le caillou d’améthyste doit seulement être déposé sur votre peau.

 

 

Après usage, rincez les deux pierres à l’eau claire afin de les débarrasser de toute énergie négative dont elles pourraient être porteuses.

 

Dans les 5 à 10 minutes qui suivent cet auto-traitement, vous allez commencer à vous sentir mieux ; le coup de pompe va disparaître comme par enchantement.

  

 

A bientôt pour une prochaine astuce énergétique.

 

Coeurdialement.

 

René.

 

****
René Dumonceau

(r)Eveilleur de potentiels

Coach de vie

www.reikiverseau.org


Publication originale le 25/10/2008.

Commenter cet article