Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rene Dumonceau

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Aujourd'hui j'aborde un sujet qui me chatouille et m'énerve prodigieusement : le manque de respect de l'être humain lorsqu'on envoie ou que l'on donne des soins énergétiques à une personne qui ne les a pas sollicités et ce, sur la simple motivation que l'on trouve que ça lui serait bénéfique.

Je suis très régulièrement sollicité sur Facebook ou sur d'autres sites pour envoyer des soins à distance gratuits à des gens qui souffrent.

En général, c'est un intermédiaire qui me le demande et non la personne concernée.

Je refuse toujours ces demandes car je les trouve illégitimes.

 

Voici mon opinion sur ce sujet :

L'article 3 de la déclaration universelle des droits de l'Homme énonce : "Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne".

Donc, en vertu de cet article, on ne peut pas envoyer ou donner des soins à une personne qui ne les a pas sollicités personnellement ou qui n'a pas marqué son accord et ce, même si on est convaincu que cela lui serait bénéfique. Ceci est également valable pour l'envoi de pensées ou autres intentions dont l'objet aurait pour conséquence une modification du comportement ou de la santé de la personne ciblée.

Je pense que ce serait contraire à toute déontologie de le faire et cela risquerait d'entraîner l'effet contraire : au lieu de soigner la personne ou de lui être bénéfique, cela pourrait lui occasionner des chocs émotionnels graves, notamment. J'écris "notamment" car si l'on envoie un soin à distance à une personne qui n'est pas prévenue et qui conduit une voiture, elle risque d'avoir un accident. Cela m'est arrivé (d'être le receveur) donc je sais de quoi je parle.

A mes arguments, certains répondront qu'ils ont le droit d'envoyer de l'Amour à qui ils le désirent. Je suis d'accord pour autant que cet amour soit inconditionnel et n'ai pas pour but de soigner le receveur ou d'apporter une quelconque modification à sa vie.

D'autres répondront qu'ils s'adressent à l'âme de cette personne, à son "soi supérieur" et qu'ils envoient des soins en demandant à ce que cette personne les reçoivent si cela est bon pour elle. Je trouve que c'est facile de dire que l'on s'adresse à l'âme de la personne. Cette solution permet d'éviter de prendre ses responsabilités : on fait l'autruche.

En matière de soins énergétique, les praticiens oublient souvent qu'avec l'âme il y a un corps physique, muni d'une conscience, d'un vécu, d'une sensibilité, d'envies, de sourires, de peines, de douleurs, etc...

Nous qui avons des capacités médiumniques et des dons de guérisseurs clairement identifiés, avons-nous réellement le droit de passer outre la volonté consciente de l'être humain, afin de l'obliger à se soigner ou à modifier sa vie et ce, parce que nous estimons que cela serait bien pour lui ?

Avons-nous réellement le droit de manquer pareillement de respect à cette personne et de nous prendre pour Dieu ?

Telle est LA question.

MA réponse est NON car, "Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne".

René Dumonceau

 

Publié en 2011 + 21/12/2015

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

Commenter cet article

Nathalie 21/12/2015 18:50

Bonjour et merci pour votre article. En tant que praticienne et enseignante Reiki, je pense qu'on doit en effet éviter d'intervenir sans l'accord de la personne concernée, c'est une question d'éthique et de responsabilité. Avec les soins Reiki, on n'envoie d'ailleurs aucune intention particulière si ce n'est "Qu'il soit fait pour le plus grand bien-être de la personne, dans le respect de ce qu'elle est, et en harmonie avec l'univers". Je fais de même avec les prières, afin de ne rien suggérer, mais juste d'envoyer de la bienveillance d'un être humain à un autre. Cela dit, gardons nous de nous énerver en cette période de fêtes, qui invite à la la paix, prions plutôt pour l'éveil des consciences :-) Joyeuses fêtes à tous !

Antoinette Mottier 21/12/2015 17:49

Merci pour cet article, je suis entièrement d'accord avec votre point de vue, je
suis thérapeute et je ne fais de soin seulement a la demande de la propre personne, et puis l'Univers est grand et nous pouvons envoyer de l'énergie ailleurs sans nous en rendre compte. Soyons humbles.
Cordialement
Antoinette

serre 11/03/2011 00:02



je suis d'accord sur le fait qu'une personne n'ayant pas demandé des soins à distance n'en reçoive pas sans lui en faire part! par contre on peut prier pour elle! merci cordialement djiel



René Dumonceau 11/03/2011 13:21



Bonjour Djiel.


Je vous remercie pour votre commentaire.


Vous pouvez prier pour cette personne, c'est évident mais si l'objet de la prière est de l'amener à se soigner ou à se faire soigner, je pense que ce n'est pas correct.


C'est vers l'âme qu'il faut diriger les prières.


Coeurdialement.


René