Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par René Dumonceau

 

Bonjour à toutes et à tous,


 

Dans cet article, je vous livre des dates qui ont marqué ma vie ces dernières années, ainsi qu'un texte reçu en canalisation par une amie mais qui m'est destiné : c'est mon ordre de mission,



Ma MISSION DE LUMIERE



J'ai beaucoup de chance car je sais pourquoi je suis en vie aujourd'hui et pourquoi j'avance, alors que beaucoup d'entre vous se cherchent.



J'avance seul sur mon chemin, à mon rythme car je suis sans aucune famille mais j'ai la CAF Attitude :


  • Faire totalement Confiance en Dieu;

  • Etre dans l'Amour inconditionnel;

  • Avoir la Foi


 

 

 

Certaines dates importantes de ma vie :


  • Lundi 04 août 1930, à Vottem (Liège-Belgique),naissance de ma mère Lucienne;


  • Lundi 20 août 1956, à Herstal (Liège-Belgique), naissance de René Dumonceau; à 18h20, au premier étage, dans un lit situé entre deux fenêtres. Il y avait de l'orage ce jour-là et il faisait lourd.


  • Mardi 27 décembre 1977, je m'engage à l'école des sous-officiers de la Gendarmerie belge.


  • 1991, mon père biologique que j'ai très peu connu mais beaucoup apprécié, Raymond décède a Bruxelles d'une embolie pulmonaire mais je ne l'apprends que quelques années plus tard.


  • Mardi 11 février 1992, celle qui m'a servi de mère, Marie, ancienne compagne de Joseph décède à Liège d'une embolie pulmonaire. On l'enterre le jour de la fête des amoureux : le 14 février 1992.


  • Mi-juin 1999, c'est le début de la fin de ma carrière de policier : je suis suspecté d'avoir fait des trucs que je n'ai pas commis et je suis relevé de mes fonctions. L'enquête a duré 6 semaines mais ils ont mis 18 mois à reconnaître leur erreur. Pendant ce temps j'étais en congé de maladie. J'ai été réintégré à la fin de l'année 2000 mais ai été muté d'office dans une autre ville.


  • Jeudi 03 mars 2005, au lieu d'aller travailler à la police judiciaire de Marche-en-Famenne, je me rends à Bruxelles, à la police des polices afin de porter plainte contre ma direction pour divers faits dont vous trouverez le récit dans cet article : "Comment ma vie à basculé, de policier à thérapeute"


  • Vendredi 04 août 2006, c'est l'anniversaire de ma mère. Le dernier de sa vie mais on ne le savait pas encore. Je travaille donc je ne sais pas la visiter ma mère. J'y suis allé le lendemain. Je me doutais que c'était le dernier anniversaire que je lui souhaiterai car elle déclinait de plus en plus suite à plusieurs cancers.


  • Mardi 05 décembre 2006, elle est transportée à l'hôpital. Elle sait qu'elle ne reviendra jamais dans son appartement. Jusqu'à la fin elle n'a jamais voulu dire ce qu'elle avait et n'a jamais accepté de consulter un médecin. Elle avait décidé de partir. Pendant une année, je l'ai vue décliner petit à petit. Elle acceptait simplement quelques séances de reiki pour la soulager. C'est quand ses genoux n'ont plus voulu la porter qu'elle a accepté d'aller à l'hôpital. J'ai su plus tard qu'elle avait un cancer de la plèvre et un cancer des os : elle s'était donc rongée par l'intérieur. C'est comme si elle s'était suicidée.


  • Samedi 16 décembre 2006, une amie qui canalise par écriture automatique, reçoit deux messages qui me sont destinés. Ils viennent d'un maitre ascensionné mais je ne sais pas lequel. Je ne comprends pas la signification des mots de ces messages et je les oublie jusqu'en 2010.


  • Mercredi 27 décembre 2006, ma mère s'éteint dans un hôpital de Liège. Il y a 29 ans jour pour jour que je me suis engagé à la Gendarmerie belge. Curieuse date. Curieuse coïncidence.


  • Samedi 30 décembre 2006, j'enterre ma mère dans le caveau familial à Vottem (Liège).


  • Mardi 30 janvier 2007, je meurs pour la première fois. Ca a duré trois jours de va et vient entre la terre et le ciel. Trois jours pendant lesquels je me cogne le nez, là-haut, contre la porte qui permet d'ouvrir le chemin vers ma maison. Plus tard j'ai appris que j'avais fait ma première NDE (Near Death Experience - Expérience de mort imminente) de l'année 2007. Quand on vit ces choses-là, on ne se rend pas compte de ce qui se passe et c'est quelques mois après qu'on en prend conscience.


    Lorsque je rentre chez moi après ces 3 jours d'état comateux et de voyage hors de mon corps, je ne reconnais rien, je ne sais plus ni mon nom ni mon histoire et je dois tout réapprendre sur moi et sur mon passé. C'est comme si une autre âme avait profité de la NDE pour investir le corps de René Dumonceau. J'ai appris plus tard que l'on nomme cela un phénomène de walkin. Dans les semaines suivantes, j'ai commencé à voir les problèmes de santé à travers les gens et à entendre leurs pensées (Lire l'article "Ma vie de 1956 à 2007");




  • Vendredi 15 juin 2007, je reçois par courrier la lettre qui me démissionne d'office de mon emploi de policier judiciaire fédéral belge - après 30 ans de carrière et 5 ans avant la retraite (voir l'article : "Comment ma vie à basculé, de policier à thérapeute");


  • Samedi 16 juin 2007 commence ma deuxième NDE de l'année 2007. Ma jambe gauche est bloquée à hauteur de l'aine. La douleur est atroce mais je suis seul chez moi, couché sur le lit de ma chambre et loin d'un téléphone. Je plonge dans un état comateux qui durera trois jours. J'ai visité de merveilleuses planètes pendant ces trois jours. Il y de nombreuses personnes qui m'expliquaient plein de trucs mais je ne me souviens de rien. C'était comme si j'étais à l'école. Comme si on me montrait ma mission et tout ce qu'on me demandait de réaliser dans cette vie, avant d'avoir l'autorisation de remonter chez moi. La douleur diminuant légérement, le quatrième jour, je parviens à me traîner jusqu'au téléphone et à appeler un médecin.


  • Dimanche 30 septembre 2007, je me réveille avec un affreux mal à l'épaule droite, près du cou. Un ganglion est très gonflé et dépasse de ma clavicule. Le moindre mouvement me plonge dans les ténèbres. J'ai énormément de fièvre et je reste alité trois jours dans un état comateux remplis de visions de la planète de cristal de roche, la planète de Tsaddé. Troisième NDE de l'année 2007.


    Depuis cette date, j'ai l'impression que de petits lutins se promènent sur mon front et y dessinent plein de choses, en creusant des sillons dans mes os. J'ai également des marques sur le nez, sur les pommettes, sur les joues. Mon visage est une vraie bande dessinée. J'ai expliqué tout cela dans l'article "Je suis marqué au front" En cette année 2013, les dessins commencent à se marquer sur mes épaules, l'extérieur de mes bras, sur mon thymus et sur mon ventre. Encore heureux que je ne sais pas voir mon dos sinon je pense que je serais surpris.


  • Dimanche 16 décembre 2007 , je canalise le Padre Pio qui me transmet la première initiation de l'énergie de soins qui deviendra le Reiki Verseau .

 


Que de coïncidences dans ces dates ! Pourquoi ? Parce que, notamment, le 16/12/2006, on me communique ma mission et qu'un an plus tard, je reçois la première canalisation du Reiki Verseau.


 

 

Au sujet des expériences de mort imminente (NDE-EMI), en 2007, je ne savais pas ce qu'était une NDE. C'est plus tard que j'ai compris ce qui m'était arrivé.



Et puis, en matière de walk-in, la nouvelle âme sait qui elle est et quelle est sa mission, tandis que le corps et la conscience du corps doivent tout deviner. C'est loin d'être évident à vivre au quotidien.


 

En 2010 j'ai retrouvé le texte qui avait été canalisé par une copine le samedi 16 décembre 2006. Je l'ai lu et relu. J'ai compris qu'il s'agissait de mon ordre de mission de Lumière. Près de 7 ans ont passé depuis qu'il m'a été adressé et je commence seulement à en comprendre le sens et la portée de chaque mot.


 

 

 

Voici ce texte, voici ma mission :


 

 

Canalisation du samedi 16/12/2006 à 10h49




Arcane christique je suis, dans ta connaissance de chercheur.



Je t'amène la parole qui devient libératrice des énergies endormies.



Le sens du sacrifice a été dépassé, car tu as intégré que le sacré de ta vie était bien plus important que tout sens de sacrifice.



Tu n'as rien à sacrifier pour devenir porte paroles ou transmetteur d'énergie, simplement reconnaître que la pensée bien orchestrée permet de mener à la libération les âmes conscientes qui croiseront ta route, pour dépasser elles aussi, le concept judéo-chrétien illusoire de la notion de sacrifice.



Ainsi tu deviens celui qui libére ...




Samedi 16/12/2006 à 11h21

 

La lampe est allumée en permanence montrant à qui veut voir :



  • H...éritage d'un passé qui revient aujourd'hui

 

  • E...ntretenant le mythe d'une connaissance en toi qui lit dans les étoiles

 

  • R...etrouvailles célestes qui descendent en ton âme

 

  • M...ontrant la route bénie aux chercheurs aux coeurs purs

 

  • I...tinéraire à suivre pour celui qui sait lire les panneaux merveilleux

 

  • T...rajectoire qui se découvre à chaque pas

 

  • E...lle est belle ta route, va et ne doute plus !

 

 

Je suis le porteur de lumière et j'éclaire tes pas au delà des embûches.


Le chemin parcouru jusqu'ici ne fut pas toujours facile mais en bon pèlerin tu t'es bien entraîné.


Le temps maintenant te fait moins hésiter, tu as parfaitement reçu cet enseignement de cet espace-temps qui t'a fait longtemps désespérer.


Toi, l'homme pressé, tu t'es rendu compte que rien ne presse car dans l'ordre Divin tout est magnifiquement bien ordonné.


C'est le temps le principal ordonnateur.


Tu peux maintenant compter sur lui.


Tu en as fait un allié pour être présent en heure et en temps là où tu dois être.


Il est des rendez-vous que l'on ne peut manquer.


Rien ne sert de courir.


Ta marche est plus sereine et cette sérénité te permet de mieux voir."
 


 

 

 

Je vous remercie de lire ce blog.


Je vous souhaite de vivre de merveilleux moments, dans la Lumière du Coeur.

 


René.

 

 

********** 

 

René Dumonceau


Facilitateur de mieux-être

(R)éveilleur de potentiels 


 

Source de cet article - René Dumonceau : www.lescheminsdelenergie.com

 


"Au lieu d'attendre que les événements arrivent comme tu le souhaites,

crée ton destin et tu seras heureux"


 René Dumonceau



 

Je publie et relaie ici

des textes et des articles qui sont, à mon sens,

aidants et riches de significations.

Mais vous êtes libre d'adhérer ou non,

selon votre ressenti intérieur.

Vous avez votre libre arbitre, alors usez de votre discernement. 

 


 

Fâtigués, Stressés ?

Apprenez à vous relaxer

Avec 

VOS MAINS


 

Formation facile

de 2 heures

par webcam


Infos sur ce lien

 

 

 

chacunadelenergiedanslesmains.com

 

 

 

 

   Texte publié en juillet 2011 et mis à jour les 02/07/2012 et 07/05/2014.


Commenter cet article

Marion 11/03/2012 11:05


 


  Sans absolument aucun hasard, je suppose ^^, me voici à lire votre page, enfin, cet article, et je suis très touchée de ce que je lis. Mais je ne sais pas encore pourquoi ! J'aime trouver
des blogs de... travailleurs de la lumière ? dirons nous :), et laisser aller mon feeling pour savoir quoi en penser. J'aime beaucoup mon feeling, mais je ne sais pas ce que je pense :) J'espère
que je vais trouver ces réponses bientôt, ce n'est que le deuxième de vos articles que je lis et j'étais venue pour poser une question à Nashti :-))

   J'espère peut être pouvoir vous rencontrer un jour, qui sait, je pense à l'écrire ici car c'est vraiment mon sentiment de "première impression", et comme c'est intéressant pour une
première impression, je vais aimer lire le reste de vos écrits et pouvoir la confirmer, ou pas, mais j'en aurais une trace :)

Avec plein de lumière,


Marion

René Dumonceau 11/03/2012 16:46



Bonjour Marion,


Je vous remercie de tout coeur pour ce beau commentaire qui me donne chaud au coeur.


Je suis à votre disposition pour une rencontre, quand vous le désirerez.


Coeurdialement.


René