Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par René Dumonceau

Bonjour à toutes et à tous,

 

En 2010, sur ce blog, je publiais un article dont le titre était "Je suis marqué au front". http://www.lescheminsdelenergie.com/article-je-suis-marque-au-front-57934861.html

 

J'y expliquais comment, depuis le 30 septembre 2007, date de ma dernière NDE (expérience de mort imminente - Near Death Experience), mon visage subit des transformations. On dirait que des lutins ou des sculpteurs travaillent périodiquement sur mon front et réalisent des dessins.

 

En 2010, ce blog était encore un simple blog où je pouvais librement exprimer mes états d’âme, mes pensées, mes bonheurs et mes malaises. A la fin de cette année 2012, ce blog compte plus de 500 personnes inscrites à la newsletter, des centaines de personnes sont abonnées à mes news sur mes profils dans les réseaux sociaux, je compte trois mille contacts sur Facebook, près de 800 sur Viadéo. Plus les groupes, forums, hubs et autres lieux de partage d’informations. Maintenant, quand je publie un article, il est vraisemblable qu’il sera lu par plusieurs milliers de personnes.

 

Dans ces conditions, puis-je encore étaler mes états d’âme et expliquer ce que je vis et ressens au quotidien ? Je pense et je crains que ces émotions que je raconte dans ce blog, servent d’exemple à de nombreuses personnes et conditionnent leur vie et leur comportement au quotidien.

 

J’ai peur de cela. De devenir un gourou malgré moi. Oui, j’ai peur, je l’avoue car je ne suis qu’un être humain, comme vous. Je suis un être humain solitaire dont l’écriture est la planche de salut. Ecrire, narrer, expliquer, raconter, c’est mon élément. Mon moyen d’expression favori. Alors, j’ai décidé de recommencer à écrire et à publier celui que je suis et ce que je ressens. Tant pis pour les mauvais penseurs. Si vous êtes inscrits à ma newsletter, c’est que mes publications vous interpellent donc autant continuer. Autant faire comme si mon journal était intime et ne serait lu que par mes proches… dont vous faites partie, maintenant. Le blog est un merveilleux moyen d’expression et je vous remercie de me lire. 

 

Aujourd’hui, ce qui motive cet article, c’est le travail des lutins qui gravent des dessins sur mon visage depuis le 30 septembre 2007. Ces dernières semaines, leurs activités ont redoublé de puissance et d’intensité sur mon visage et ma tête.  

 

Il est évident que quelque chose d’important se prépare et que le moment est bientôt venu de montrer au passant, la bande dessinée gravée sur mon visage et mon crâne. Il faudra également lui montrer les stigmates christiques dont je suis porteur. Je les ai toutes. Même celles dont on parle peu mais qui font le plus souffrir. 

 

Au sujet des lutins graveurs, le seul problème est que je ne sais jamais quand ils vont travailler. Ils n’affichent pas d’horaire à une valve. Ce serait trop facile, je pense. Ils ne m’ont pas, non plus, montré le plan de leur travail donc je ne sais pas quel(s) motif(s) ils dessinent ni quand ce sera terminé.

 

Ces trucs qu’ils gravent sur mon front, sur mon nez, mes joues et mon crâne me font un mal de chien et je commence tout doucement à en avoir ras-le-bol de subir toutes ces douleurs. Il y a plus de 5 ans que ça dure et il est temps que cela se termine sinon je vais péter un câble.

 

A ressentir le coeur qu'il mettent à l'ouvrage ces dernières semaines, force m'est de penser qu'il se passera quelque chose d'important dans peu de temps. Sinon à quoi servirait cette bande dessinée sur mon visage ?

 

Ce qui m'ennuie, c'est que je ne connais pas la fin. Je ne sais pas comment sera le dessin quand il sera terminé ni surtout, quand il sera terminé et donc, combien de temps dureront encore ces vilaines douleurs. Combien de temps me faudra-t-il encore vivre comme un humain normal tout en ressentant le travail des graveurs sur moi et en étant foudroyé une douzaine de fois par jour, par des décharges énergétiques.

 

Je me demande également si d'autres personnes ont de pareilles marques sur le visage. Depuis quelques semaines, je constate que le front de mes patients est marqué d'une croix de Malte. C’est curieux.

 

En lisant cet article, vous vous dites soit que je suis fou à lier ou alors que si cela m'arrive, c'est que je l'ai choisi. Enfin… que mon âme l’a choisi. Ils ont raison mais n'empêche qu'entre le choisir et le vivre pour de vrai, il y a une nuance de taille : la douleur.

 

A la lecture de cet article vous trouverez certainement étrange que je n’y publie aucune photo de mon visage ? Vous savez, il est malaisé de se prendre en photo tout seul. Quand j’en aurais, je les publierais.

 

Quelle influence peut avoir ces marques de mon visage sur votre comportement ? Telle est la question qui vous invite à vous demander pour quelle raison vous avez demandé à être en contact avec moi sur un réseau social ou pourquoi vous êtes-vous inscrit à mes news. Pendant toutes ces années, ces marques de mon visage étaient un message subliminal. Donc il était perçu par votre conscience et, comme une pub subliminale, vous deviez venir vers moi. 

 

Tant que cela restait subliminal, cela me convenait car il n’y avait que les personnes que je formais au Reiki Verseau qui parvenaient à voir certains signes gravés sur mon front. Maintenant, c’est plus fort et plus visible et des personnes me disent qu’ils voient des trucs sur mon visage. Dans la rue, des gens se retournent sur moi mais quand on leur pose la question, ils ne s’en souviennent plus.

 

Avec ces gravures sur mon visage, il y a les capacités énergétiques et intuitives qui se développent de plus en plus. Je n’ai pas le sens de la vue médiumnique mais par contre, au niveau énergétique thérapeutique, je me demande s’il se trouve un truc que je ne sais pas faire. Mes capacités sont fabuleuses.

 

Ces derniers jours, en plus de l’important travail réalisé sur mon front et ma tête, j’ai constaté que des mutations dans ma morphologie physique avaient été effectuées. Ma compagne a également constaté ces changements. C’est très surprenant car je ne m’y attendais pas du tout. Je me demande à quoi tout cela pourra bien servir et surtout : quand.

 

Vivement quand cela sera.

 

Je vous remercie de me lire et vous souhaite de vivre de merveilleux moments.

Coeurdialement.
René

********** 

René Dumonceau


Facilitateur de mieux-être

Révélateur du potentiel énergétique et intuitif de chacun 

Initiateur du Reiki Verseau 


Source de cet article : René Dumonceau

 


 

"Au lieu d'attendre que les événements

arrivent comme tu le souhaites,

crée ton destin et tu seras heureux"


 René Dumonceau

 

 


 

www.renedumonceau.com

www.reikiverseau.org

 

  www.chacunadelenergiedanslesmains.com

 

Découvrez mon catalogue d'INITIATIONS

 

 


  Contact et infos

 

mail orange 2


 

Commenter cet article

Sandrine de Bisca 13/12/2012 16:40


Bonjour René,


Cela ne me dérange absolument pas que vous racontiez vos états d'âme, au contraire. C'est tout d'abord, une qualité très rare chez les hommes qui veulent toujours passer pour des gros durs. Cela
vous rend plus humain, et surtout, très attachant.


Je pense que ces signes sur le visage sont là pour vous faire grandir spirituellement et développer vos dons. D'ailleurs, sur facebook, quand je regarde vos photos, je vous trouve très
charismatique et attirant, ce qui me déroute un peu (positivement ).


Allez, courage, tout ceci aura une issue très positive. J'en suis certaine.


Bisous, à bientôt !

Henriette MINETTE 23/11/2012 11:45


Bonjour René,  


Je comprends tout à fait vos états d'âme, l'ensemble de vos questionnements et vos réflexions face à ce que vous vivez depuis + 5 ans générant des souffrances quotidiennes lors du marquage de
symboles dans votre chair, transformations de votre corps, tout cela à votre insu : permettez-moi d'établir une communion de pensées afin d'en alléger le fardeau. Aussi, j'espère que beaucoup de
lecteurs viendront renforcer cet élan de soutien nécessaire à votre mission.                  


Je vous remercie pour tout ce que vous faites pour nous à travers vos soins en cette période de grandes vibrations. Gardez confiance, continuer à écrire, nous sommes avec vous.    
                            A bientôt,