Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 13:30

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

En novembre 2010, alors que je me préparais à lancer une activité professionnelle, j'ai été victime des pratiques de vente agressives de type "one-shot" de la part de la société belge BEZOOM TV avec laquelle je suis encore en procès actuellement (2011), au niveau commercial et judiciaire.


Cette société vend des publicités (reportages) vidéos à de petits indépendants, artisans et professions libérales et ce, pour des prix astronomiques. 

 

Afin de vous informer et vous mettre en garde contre ce type de procédé de démarcharge, je me permets de relayer ci-après, un article édité le 16/12/2010 par Anita qui a été victime de ces pratiques et qui les dénonce sur son blog.


En cliquant sur le lien d'origine de cet article, vous pourrez lire de nombreux commentaires émanant d'autres personnes victimes également des pratiques one-shot de la société belge BEZOOM TV.

 

Si vous désirez faire réaliser un site Web ou un reportage vidéo pour votre activité professionnelle, je vous informe que le Bénélux a édité une charte éthique très pointue. Outre une importante mine de renseignements très intéressants, vous y trouverez la liste des prestataires de services qui ont signé cette charte éthique. J'ai peut-être mal regardé mais je n'y ai pas trouvé le nom de BEZOOM ni celui du groupe commercial dont elle est une filiale PROXIMEDIA. Voici le lien vers ce site : http://www.charte-etic.be/

 

Si vous êtes victime des pratiques commerciales de la société BEZOOM, je vous invite à NE PLUS ME CONTACTER car je ne réside plus en Belgique.


Sachez qu'il existe des parades à leurs agissements et à leur contrat de vente mais il est vital de réagir très rapidement après la signature de ce contrat.

 

Si vous êtes commerçant, vous ne disposez d'aucun délai de réflexion et quand vous signez un contrat, il faut savoir qu'il vous engage.

 

Par contre, si vous n'êtes pas commerçant ou pas encore, alors vous disposez de ce délai de réflexion et vous pouvez demander à supprimer le contrat en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception dans les 8 jours (délai à vérifier car je ne suis plus à la pointe de l'info en ce qui concerne les lois belges) de la signature du contrat.

 

Si vous êtes commerçant, il vous faudra trouver un accord avec la direction de Bezzom mais en général ils sont en droit d'exiger un dédommagement pour rupture de contrat et croyez bien qu'ils ne s'en privent pas car ce sont des rois en matière de pratiques commerciales abusives de ce genre. Je me demande même si la majorité de leurs rentrées financière ne proviendrait pas de clients avec lesquels ils sont en litige.

 

Si vous désirez aller plus loin, vous pouvez déposer une plainte à la Police Locale de votre lieu de résidence ou à la Police Judiciaire Fédérale, section économique et  financière (EcoFin). Les infractions qui peuvent ressortir de leurs pratiques sont l'abus de confiance ou l'escroquerie et également une infraction économique en matière de crédit à la consommation. En effet, payer un produit en plusieurs mensualités constitue un crédit à la consommation et cette matière est régie par des règles spécifiques dont font fi les contrats de Bezoom.

 

Sur le site de la charte eTIC, il existe une rubrique "plainte" sur ce lien http://www.charte-etic.be/la-charte/deposer-plainte.html - Vous y trouverez les coordonnées d'interlocuteurs qui connaissent très bien Bezoom et leurs pratiques commerciales http://www.charte-etic.be/contacts.html

 

Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre secrétariat social car les responsables sont informés des pratiques de Bezoom. d'ailleurs en 2010 ou 2011, il y a eu des articles d'informations rédigés dans leurs revues d'infos. Notamment à l'UCM.

 

Voilà tout ce que je puis vous donner actuellement comme solutions au sujet des pratiques commerciales douteuses de Bezoom et je vous souhaite bonne chance pour vous dépatouiller des tentacules gluantes et malsaines de cette société dont les membres ne respectent rien et n'ont comme scrupules que l'argent. Enfin, ce qui me console, c'est cette phrase dont j'ai fait ma devise : "Je rayonne autour de moi ce que je suis donc j'attire à moi ce que je suis"... l'histoire du boomerang qui revient dans la figure...
 

Je vous souhaite une bonne lecture de l'article ci-dessous.

Coeurdialement.

René

 

 


Quand des journalistes deviennent des marchands du Web

 

Nous savons que les techniques de vente et, notamment, en ce qui concerne la création de sites internet et leur mise en ligne peuvent être agressives, mensongères, manipulatoires. Nous en avons fait les frais il y a un an en signant un contrat avec la société Ekinoxe. Société qui, je viens de l’apprendre, est mise en liquidation.

 

Jusqu’où les vendeurs poussent le bouchon pour vendre leur produit est assez édifiant. Nous avons aujourd’hui fait les frais de telles pratiques.


Début de semaine, nous recevons un appel d’une dame qui se présente comme étant une collaboratrice de Thierry De Bock, journaliste à la RTBF (Radio Télévision Belge de langue Française). Elle propose de nous rencontrer en évoquant l’idée possible d’un reportage. Ajoutant que ce reportage doit se faire prochainement, vu qu’il reste des subsides et qu’ils doivent être utilisés cette année.


C’est tentant un reportage RTBF non ?
Nous disons oui, bien évidement.

 
En rencontrant cette dame, au bout de quelques minutes, nous réalisons que nous ne sommes pas tout à fait sur la même longueur d’onde.
Elle souhaite, en fait, nous vendre la réalisation d’une webvidéo concernant notre travail. Vidéo réalisée par la société BEZOOM. Société crée en 2007 par Thierry De Bock. Vidéo payante, bien évidement !!


L’entretien fut très bref. Essuyant déjà le revers du contrat signé avec Ekinoxe nous avons déjà suffisamment donné dans ce type d’arnaque.


Je dénonce ce type d’approche manipulatoire et pas très éthique.


Tout cela est très subtil, évidement, et elle nous dira que, bien évidement, elle est désolée d’une telle méprise !


Je dénonce que :

 

  • Insister lourdement sur le nom de Thierry De Bock et sur son statut de journaliste à la RTBF, qui bien évidemment, n’est pas une info mensongère : Monsieur De Bock est en congé sans solde pour une durée de 6 ans. Donc, oui, on peut dire qu’il fait toujours partie de la RTBF !!!!

    L’utilisation de l’image de la RTBF détournée aux fins de son propre commerce. Parce que finalement dans ce contexte de vente quel est l’intérêt de mentionner la RTBF si ce n’est que de l’utiliser pour appâter les clients potentiels ?

     

  • L’utilisation du mot reportage. Là aussi, c’est  jouer sur l’ambigüité car c’est bien un reportage que la société Bezoom réalise sur notre société.
    C’est de l’abus, de la manipulation, des procédés incorrects.

 

La mésaventure n’a pas été bien loin dans ce cas ci mais on peut se poser la question : Jusqu’où va l’appât du gain ?  Du pouvoir ? De la compétitivité ? 

 

Jusqu’où les hommes vendent-ils leur âme ? C’est vraiment désolant, petit, navrant de constater de telles pratiques.

 
Car imaginons que même si les produits de la société Bezoom sont bons et là dessus, je ne porte aucun jugement, mais franchement, j’ai juste envie de dire NON,  stop à ces pratiques de vente plus que douteuses et trop répandues de nos jours !

 

ANITA

 

Source de cet article : http://anahata.over-blog.com/article-quand-des-journalistes-deviennent-des-marchands-du-web-63131874.html

 

 

 

coeur-P25.jpg

 

Tout vient du coeur et aussi


l'Abondance Financière Positive pour TOUS !

 

Demandez le PDF d'infos

 

Cliquez ici



 

 Publié le 19/03/2012 - MàJ le 28/11/2014

Partager cet article

Publié par TSINWORLD René Dumonceau - dans Les chroniques de René Dumonceau
commenter cet article

commentaires

Mettre du beurre dans les épinards

 
 
Le CROWDFUNDING,
 
vous connaissez ?

 
 
Les capitaux
des particuliers
remplacent
ceux des banques
dans la fabrication et
la commercialisation
de projets
ou de produits.
 
 
La société
Multiwin Plan
que je vous propose
de découvrir ici
finance
des projets
de haute technologie.
 
 
Le principal avantage
du Crowdfunding
est qu'il 
procure des
revenus récurrents
à long terme.
 
 
Le parrainage y est
un plus intéressant
mais pas obligatoire.
 
 
Infos et inscription
sur ce lien

Recherche

Bienvenue !

 

free counters