Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par René Dumonceau

pl-17112013.jpg

 

Pleine lune du dimanche 17 novembre 2013

à 15h15 UTC soit 16h15 heure de Paris


 

Bonjour, mes amis,



Nous voici arrivés à la Pleine Lune, après bien des tumultes pour certains d’entre nous. Le cycle qui a commencé lors de la Nouvelle Lune en Scorpion portait en lui les germes de notre transformation et continue à nous demander des « épurations » qui passent par de profonds remaniements, c’est un mot « dans l’air du temps », y compris dans notre monde politique si chaotique !



Alors le chemin de notre guérison collective sera spirituel ou ne sera pas. Le deuil à faire de nombreuses choses du passé est toujours ce qui nous est demandé en ce moment. Le Soleil en Scorpion est assisté, dans sa tâche d’éclairage et de dépouillement de nos vieilles habitudes, par les planètes qui y siègent encore : Mercure (notre manière de penser, de parler, de comprendre) et  Saturne (le sens de nos propres responsabilités et notre sagesse). Le Nœud Lunaire Nord en Scorpion est ce vers quoi nous avons à cheminer pour nous sentir le mieux possible: la transmutation de l’ancien vers le nouveau, de ce qui doit être détruit vers ce qui doit naître et advenir.

 

 



Quelle sont nos meilleures ressources du moment ?

 


Dans la Pleine Lune en Taureau qui reflète le Soleil, c’est comme si cet astre nous disait: « Je te renvoie l’écho et le miroir du message solaire (en Scorpion : renoncer et mourir à l’ancien),  et te montre en même temps ce qui est à ta portée et disponible (en Taureau : la vie, l’intensité abondante de l’instant présent). »



Nous avons partagé sur ce site, ces derniers jours, les expériences dont plusieurs d’entre nous ont témoigné, de cette pleine conscience qui passe par le corps, par le plaisir contenu dans l’instant présent, par la sublimation  que peut donner la joie de vivre ici-bas.



Alors que le Scorpion nous entraîne au plus profond de nous-même (et nous sommes vraiment chahutés jusque dans les tréfonds de notre vie intime, dans notre couple, dans nos sentiments, dans nos peurs viscérales) le Taureau, au contraire,  nous permet de vivre de la joie par le plaisir donné au corps ce qui nous ramène à la dimension terrestre que notre âme a choisie comme champ d’expérimentation, malgré ses tumultes.



La Pleine Lune actuelle dans le Taureau a aussi son message d’amour à nous donner puisqu’elle nous invite à la jouissance individuelle  tout en respectant l’énergie collective et planétaire  de profonde désintégration destiné au nettoyage indispensable pour l’avènement d’une meilleure vie sur cette Terre.



La condition sine qua non est l’équilibre en tout.  Pour aller de l’avant il nous faut mettre de la conscience de tout ce qui se passe dans le monde physique et opter pour la pleine acceptation de notre corps en chair et en os, tel qu’il est, avec tout ce qu’il nous permet de vivre, de voir, de sentir, de toucher, d’entendre, de goûter. Et cela passe par prendre le temps, s’autoriser à être lent, à être dans le laisser aller, le non contrôle, le non jugement. Même si Mars en Vierge cherche parfois à  réveiller  l’autocritique en nous, avec des injonctions du genre « tu dois faire mieux, il y a du boulot ». Préférons donc  peut-être utiliser ses qualités de serviteur pragmatique qui nous permettra de trier, ranger, mettre de  l’ordre dans notre logement, dans nos papiers et pour le reste, demandons lui de nous laisser tranquille côté intellectuel! La Lune en Taureau nous propose un temps d’inertie...Merci à elle!



Quand nous cheminons vers des buts spirituels, il est très sage de ne pas nous éloigner de nos besoins physiques d’humain, il nous semble parfois meilleur de « monter sur notre  nuage » pour  méditer et nous extraire des vicissitudes du monde matériel.  Oui mais pas trop!  La Lune en Taureau, si nous l’acceptons dans sa plénitude, nous montre le chemin de l’amour de la vie Terrestre, l’amour de la Nature et de la Création sur cette planète.  Elle nous fournit à la fois les trésors que permet notre incarnation (dont la jouissance par les cinq sens, la concentration sur l’instant présent, la simplicité dénuée de questionnements mentaux) et nous avertit des dangers de l’excès de la matérialité ou du matérialisme car elle éclaire toutes les strates de cette énergie Taureau.

 

 



Les dangers  et excès du Taureau :



Bien des renoncements doivent passer par la perte de nos croyances anciennes et traditionnelles  (Pluton en Capricorne), notamment celles qui maintiennent encore les  jouissances physiques, sensuelles et sexuelles dans le tabou. Attention ! Je ne vous dis pas que tout est permis sans conséquence et que nous pouvons nous débrider sans limites. D’ailleurs Saturne en Scorpion est là pour limiter les pulsions qui nuiraient au bon équilibre de notre vie et si nous dépassons les bornes, pour nous ramener sur la voie juste.



Le Nœud Nord en Scorpion est aussi là pour maintenir la Justice Universelle et crée la perte et la mort massive si nous enfreignons les lois divines (sous la forme de « catastrophes naturelles » par exemple qui déciment des peuples entiers et rayent des villes de la surface de la planète).  Il nous faut réfléchir et assumer les conséquences de nos choix, qu’ils soient matériels ou basés sur la jouissance immédiate du corps car ils ne sont pas sans conséquence, chacun reçoit sa juste rétribution : récompense ou retour de bâton.



Ainsi notre rapport à l’argent est-il également puissamment éclairé en cette Pleine Lune : ceux d’entre nous qui ont basé leur existence sur des croyances visant à la seule réussite financière ou qui ont simplement  pour croyance qu’ils doivent « travailler beaucoup pour gagner leur vie » ou avoir « beaucoup d’argent pour bien vivre » peuvent avoir des surprises pas très agréables dans ces temps où la crise mondiale entraîne des effondrements entiers de la vie économique, des licenciements massifs, des profits colossaux pour certains au détriment de ceux qui ont fourni leur travail pour engraisser les puissants, chacun ayant instauré sa vie sur de mauvaises bases : dominant, dominé ; exploitant, exploité. Où sont passées les valeurs les plus nobles : l’amour de la vie, l’amour du travail partagé, le respect de soi ? Mon propos n’est pas de juger mais de nous rassembler autour de la certitude que la vie nous est donnée, nous n’avons pas à la « gagner durement », ni à souffrir au travail pour être dans le rendement ou la compétitivité, la productivité, par contre nous devons lui rendre grâce, la chérir et la protéger en offrant au monde nos talents.

 

 



Quelles sont les autres voies d’accomplissement ?



Neptune en Poissons : L’amour inconditionnel et l’estime de soi bien sûr ! La recherche du bonheur  passe par le soin que nous prenons de nous physiquement et moralement en incluant harmonieusement la compagnie des autres  et l’altruisme.



Non seulement être heureux et abondant est permis mais c’est même conseillé et un remède à bien des maux de notre temps : Qui nierait qu’un bon câlin dans les bras d’un être chaleureux et aimant (ou même de notre maman car la sensualité n’est pas sexuée)  ne va pas l’aider à se remettre en route avec plus de légèreté  et de confiance? Qui n’a pas testé les vertus d’un délicieux dessert pour remplir nos besoins de douceur de vivre et de régaler nos papilles ? Qui n’a jamais retiré de l’écoute d’une musique ou d’un chant d’oiseau matinal un immense sentiment de paix et de bien-être intérieur ? Qui n’a jamais profité des couleurs de la Nature et des ses beautés pour se ressourcer ? Qui ne s’est jamais évadé dans les senteurs  d’une fleur ou laissé emporter par un parfum ou encore laissé attirer par un fumet délicat émanant de la cuisine ?



Jupiter en Cancer : Il augmente notre  écoute par le ressenti, par l’ouverture à notre petite voix intérieure qui répond à nos questions. Mais il augmente aussi notre hypersensibilité, car en développant nos antennes, nous sentons davantage également ce qui nous fait mal.



Écouter notre légitime  besoin de sécurité est indispensable et voir comment nous pouvons aussi œuvrer (avec parfois le très peu que nous avons)  pour  le satisfaire. Notre génie créatif est alors mis à contribution : Apprendre à nous sentir parfaitement bien malgré la perte de notre travail, cela nous oblige à nous installer dans une dimension moins égotique, à  voir avec le cœur ce que nous avons déjà, à cesser de convoiter l’inaccessible et focaliser sur les manques mais surtout à revoir l’importance que nous donnions à notre « rôle social » et à la solidarité. Car le sentiment de manque attire la perte et celui d’abondance attire des cadeaux inespérés et des solutions tout à fait incroyables et inespérées que seule la Vie peut nous fournir. Pour cela il faut ouvrir nos yeux spirituels, ouvrir nos oreilles spirituelles, ouvrir nos perceptions extrasensorielles.



Écouter notre intuition, la suivre, faire confiance, aller dans le sens du courant, lequel nous porte et nous pousse même parfois vers les nouvelles énergies (oui, ce n’est pas toujours dans la douceur  car nous nous retenons!).



La Lune Noire en Cancer jointe à Jupiter fait remonter beaucoup de vieilles rancœurs ou mémoires émotionnelles du passé,  et naturellement celles qui ne sont pas résolues vont susciter en nous de véritables ras de marées. Ceci dit, c’est toujours dans l’optique de notre guérison. Cette certitude fervente doit nous soutenir.



Jupiter est la planète qui régit le foie, organe  lié  à la digestion et à l’assimilation mais aussi à la filtration des toxines.  Pour la médecine traditionnelle chinoise, lorsque des désordres énergétiques affectent le foie, la mauvaise humeur (dépression, soucis, hypochondrie, tristesse) et l’irritabilité,  la colère, les céphalées et la  migraine surviennent. Ces symptômes très connus des « hépatiques » sont ici réactivés pour être soignés. Mais, quoi  que ce soit qui se présente dans nos vies, ces jours ci, maladie, émotions ingérables, difficultés à nous ressaisir, gardons  bien la certitude que c’est pour le mieux, pour que remontent des blocages profondément verrouillés en nous. La maladie et la douleur sont nos  dernières  « chances » (puisqu’elles véhiculent des messages,  elles sont donc nos alliées). Leur rôle  est de nous transmettre des appels, via  notre corps, pour que nous observions nos conditionnements et nos fonctionnements répétitifs ou automatiques, y compris émotionnels et comportementaux,  toutes ces attitudes qui nous empêchent d’arriver à notre plein épanouissement.



Pluton conjoint à Vénus en Capricorne demande que nous changions radicalement nos valeurs, notamment dans notre façon d’aimer (ou notre habitude de détester)  en prenant notre  responsabilité au sein de nos relations. Si nous résistons aux énergies de transformation qui sont ainsi exigées par Pluton, lequel n’est pas spécialement dans le négoce ni la conciliation,  nous allons mal vivre la période à venir car elle sera pour nous encore plus blessante et  renforcera nos peurs égotiques,  souvent résiduelles de l’enfance  (opposition de Pluton – Vénus en Capricorne  avec Jupiter – Lune noire en Cancer).  Opter pour une nouvelle façon d’aimer (plus altruiste) devient la voie de libération de cet aspect :  c’est d’abord accepter de vivre proche de nos ressentis, accepter d’accueillir nos vulnérabilités, afin de pouvoir accepter ensuite facilement de ne plus établir de rapport de force avec autrui, ni par la soumission ni par la séduction, ni par la violence.



Uranus en Bélier : Le chaos du monde, les révoltes et les révolutions, les explosions de colère, que nous découvrons autour de nous, sont autant de signes de la libération de  nos haines et rancœurs enfouies qui se révèlent au grand jour. Cela peut nous inquiéter si nous jugeons en fonction de l’ordre établi et si nous leur résistons, au nom de notre insécurité. Mais si nous élevons notre vision, si nous admettons et comprenons que ce sont des passages obligés pour nous libérer, alors nous nous apaiserons malgré tout, au-delà de la tristesse et des peurs qui nous taraudent de prime abord.



Voilà ce que nous proposent à la fois cette Pleine Lune en Taureau et l’actuel Nœud Sud en Taureau dans un même message : La vie sur Terre crée des besoins humains qu’il nous est donné d’honorer  mais en même temps,  en tant qu’êtres humains, nous devons rester connectés  aux vibrations hautes de notre nature spirituelle, avec le soin quotidien de rester au contact de la lumière qui brille dans nos cœurs et au sein de toute la Création. C’est ce que nous suggère ce texte de Mikhaël Aïvanhov qui s’inscrit ici, en parfaite synchronicité.



Ne laissez jamais passer une journée sans vous lier au monde spirituel, sans rechercher le contact avec les courants divins, avec les entités divines. Oui, pas même une journée, parce qu’il est difficile ensuite de retrouver le même état intérieur de clarté, de paix. Vous en avez déjà fait souvent l’expérience : une journée seulement sans vous concentrer sur le monde de l’harmonie et de la lumière, et vous sentez déjà que toutes sortes de lourdeurs, d’obscurités se sont accumulées en vous. Et quels efforts ensuite pour vous en débarrasser ! Vous vous plaignez : « Je suis dans l’obscurité, je suis dans le froid, je suis accablé de fardeaux »… Mais est-ce que vous n’avez pas tout fait pour en arriver là ? Parce que vous vous êtes laissé aller à la paresse, à la stagnation, vos canaux et vos centres subtils se sont obstrués, et maintenant il n’y a plus de communication possible avec le monde divin.



Chaque jour, vous avez la possibilité de découvrir ce monde divin qui est la véritable patrie de votre âme, alors n’abandonnez aucun des exercices qui vous permettent d’y pénétrer. Pourquoi rester de l’autre côté de la frontière ? Pourquoi rester en exil ?… » M.A.

    

Quant à moi, je vous souhaite de rester debout, stables et heureux, malgré les typhons, malgré les tsunamis, dans cette époque que nos âmes ont choisie de vivre pour aider la terre et l’humanité à transmuter.



Avec ma tendresse et ma gratitude pour toutes vos belles Présences,



Michka



Source de ce texte : http://www.vers-la-lumiere.fr/2013/11/astrologie/pleine-lune-en-taureau-17-novembre-2013


 

Texte relayé par un blog de René Dumonceau : www.lescheminsdelenergie.com

 

 


 

Je relaie ici des textes, des articles qui sont, à mon sens, aidants et riches de significations. Mais vous êtes libre d'adhérer ou non, selon votre ressenti intérieur. Vous avez votre libre arbitre, alors usez de votre discernement. 

 


 

Madame, visitez mon site

 

  www.reveillezvotrefeminite.com 

 


 

"Au lieu d'attendre

que les événements arrivent

comme tu le souhaites,

crée ton destin

et tu seras heureux"


 René Dumonceau

 

 


 

  Contact et infos

 

mail orange 2

Commenter cet article