Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par René Dumonceau

nl-en-belier.jpg

 

 

Nouvelle Lune- Dimanche 30 Mars 2014 (à 18h47m UTC soit 20h47 heure d’été à Paris).



Bonsoir à tous et bienvenue pour cette première Nouvelle Lune du cycle zodiacal !




Que nous apporte l’énergie du Bélier pendant cette lunaison ?



Beaucoup d’entre vous le savent, le Nouvel an ce n’est pas vraiment le Premier Janvier c’est davantage le jour de l’équinoxe de printemps car c’est le début de l’année solaire, quand le Soleil entre à 0° degré du Bélier (selon l’astrologie géocentrique) et pile au-dessus de l’équateur.  Symboliquement, la nature s’éveille après l’hiver, après que tout ait bien dormi, hiberné, et que nous nous soyons nous mêmes repliés dans nos intérieurs, la neige fond, les premiers bourgeons se montrent, la sève est très concentrée et prête à monter faisant pulser la force de vie.  Nous humains, qui faisons partie de la Nature, sommes animés de cette énergie de vie, dynamique et puissante. C’est le début du cycle des quatre saisons.


 

Voilà donc ce qui caractérise la Nouvelle lune en Bélier, cette énergie de feu, le désir porté vers l’action. C’est une énergie d’impulsion, d’initiative et de commencement. Nous connaissons tous cette force printanière en nous. Parce que la Nouvelle Lune est aussi un moment de démarrage, c’est une période pour élaborer nos projets, en nous laissant mouvoir par l’intuition et l’élan spontané qui nous anime.


 

Ceci dit,  c’est un ciel un peu tendu qui nous apparaît sauf si nous acceptons de veiller à garder en permanence l’harmonie en nous, ce qui suppose notre vigilance. Il est question de beaucoup d’intériorisation et de privilégier le calme en observant  les pensées et les sentiments qui nous traversent afin de remarquer les troubles discordants et d’y remédier. Comme c’est Mars qui gouverne la Nouvelle Lune en Bélier et qu’il est rétrograde en Balance il est salutaire d’accepter que l’étincelle qui nous traverse ne pourra pas forcément être suivie de mise en acte rapide et spontanée.  Notre impatience d’avancer, typique du Bélier, peut-être mise à mal par la réflexion que propose la Balance, avec un temps de négociation, de compromis, et plus encore par  la lenteur de l’énergie martienne quand la planète est rétrograde. Alors que Mars est la planète qui nous permet de nous affirmer et de nous extérioriser, son énergie est temporairement canalisée vers l’intérieur, déviée de ses implications actives et mise au ralenti. L’intérêt en est de réfléchir davantage à ce que nous avons fait auparavant, notamment aux actions et expériences qui ne nous ont pas apporté l’harmonie. Au mieux la rétrogradation de Mars permet de regarder comment nous pourrons agir la prochaine fois dans des circonstances similaires afin de mener à terme notre avancement. C’est donc un temps d’élaboration de projets plus que de concrétisation. Et un temps pour avoir une vision rétrospective.


 

Mal vécue, l’impatience de ne pas avancer produit l’effet inverse de ce que nous espérons car nous ne prenons pas le temps d’écouter notre irritabilité ou nos frustrations, Mars (qui a quand même toujours une énergie masculine et est l’astre du dynamisme et du désir)  retourne son énergie contre nous et la décharge à notre encontre : nous pouvons nous blesser, souffrir de maladie (et souvent de maladies liées au feu : brûlures, névralgies, inflammations) ou avoir de petits accidents, pour peu que nous soyons dans un moment exposé à la vulnérabilité sur ce plan. Là non plus, aucune fatalité,  juste l’occasion de nous dire « stop ! » et d’accéder à plus de tempérance et de retour à la paix intérieure (Mars est en Balance donc dans le signe de l’harmonie et de l’équilibre).


 

Alors que la Nouvelle Lune en Bélier nous donne des envies de grand « nettoyage de printemps »  dans nos maisons et que le premier soleil nous réveille des torpeurs de l’hiver, il s’agit cependant de ne pas nous lancer à corps perdu dans de nouvelles activités trop agressives ou exigeant une dépense physique trop prolongée et vigoureuse. Ce n’est pas le moment non plus de vouloir « tout changer » ni d’entreprendre de grandes choses, même si Mars agissant à l’intérieur de nous, nous pousse à ce désir. Attendons patiemment qu’il redevienne direct  pour nous aventurer dans de nouveaux élans.


 

Bien que l’esprit pionnier d’Uranus en Bélier nous agite également, d’autant qu’il est conjoint à la Nouvelle Lune,  il est nettement préférable de garder nos énergies pour plus tard et de passer davantage de temps à la préparation et à l’élaboration des actes futurs. La période de rétrogradation dure chaque année environ 80 jours, elle a commencé le 2 mars 2014 et se terminera le 20 mai 201, le conseil est donc de ne pas adopter de comportement impulsifs pendant cette longue période, ne cherchons pas le conflit, privilégions le temps, le calme, la prudence et la tranquillité. Gardons l’équilibre en toutes choses. Ceci se confirme par l’opposition du Nœud Sud Bélier (et ses excès tout feu tout flamme) avec Mars.


 

Sur le plan évolutif, le message est aussi que cette période de Nouvelle Lune en Bélier doit nous apprendre à canaliser notre  énergie fougueuse et audacieuse en tenant compte des autres,  et en prenant conscience de notre orgueil pour nous détacher davantage de cet ego très présent. Le but ultime est de montrer un exemple différent basé sur l’action partant du cœur (sextile à Lune Noire en Lion) et non pas pour être reconnus ou approuvés et devenir les meneurs, les  « Béliers du troupeau » au sens vrai et noble du terme.


 

Le trigone de Mars en Balance et Vénus en Verseau soutient une collaboration avec les autres, plutôt basée sur la simplicité et la neutralité, l’amitié et la fraternité, et non pas des entreprises pour briller et en jeter plein la vue aux autres. Cela nous amène à bien regarder nos intentions et nos motivations intérieures, et à ré-examiner surtout ce qui génère en nous l’envie de décider, d’avancer et d’entreprendre, de tout bouleverser,  alors que le temps est encore à la sagesse, la méditation et l’introspection.


 

Saturne en Scorpion est également rétrograde, il renforce donc cette invitation à laisser le temps au temps afin de rester dans nos ressentis. Plus encore que d’habitude, Saturne demande de nous cadrer, de nous enraciner intérieurement et nous poser dans la stabilité, la durée. Il nous  propose de regarder quels sont nos repères et nos conditionnements notamment dans le domaine des sentiments et dans la gestion de nos émotions (Scorpion) et de trancher radicalement afin de les redéfinir en conscience. Le Scorpion c’est la profondeur de notre psyché et ce qu’il y a de plus ancré en nous en rapport avec la mort, la sexualité et les émotions refoulées. Une bonne occasion de nous pencher sur ces sujets pour les soigner si nécessaire, de vérifier que nous agissons par amour et que nos relations sont authentiques, que nous ne tentons pas de séduire pour nous faire aimer (carré Saturne en Scorpion Lune Noire  Lion) ni de mettre nos idéaux sociaux en priorité pour nous faire apprécier de tous (carré Saturne en Scorpion).


 

Les comportements les plus adaptés sont ceux qui sont bons pour nous, non pas par égoïsme mais parce qu’ils nous rendent la vie fluide et aisée, ils génèrent de l’harmonie dans notre quotidien sans tension, sans dualité ni interdit intérieur et parce que cela rayonne au-delà de nous, dans nos relations et notre disponibilité à l’écoute d’autrui. La responsabilité des émotions ressenties par les autres leur incombe et nous ne devons plus nous sentir coupables si  nous cessons de fonctionner sur l’ancien système où le bonheur de l’autre était notre seul objectif,  l’altruisme c’est aimer l’autre, sans condition,  et non pas prendre des décisions à sa place ou tenter de lui éviter les écueils de ses choix.


 

Ce sont les choix que nous propose ce ciel dynamique tandis que la  compassion sans limite de Neptune Poissons  alliée à la compréhension intuitive et sensible de Mercure en Poissons permet de faire régner dans notre vie le sentiment d’amour total et inconditionnel sans tomber dans les pièges de la victime ou du sauveur: Voir la souffrance de l’autre et du monde et l’accueillir mais ne pas la porter et ne pas tenter de la changer. Montrer un chemin de paix sans forcer quiconque à le suivre, sans établir de rapport de force, ni se croire détenteur de la vérité, tels sont les défis de ce moment particulier.


 

Je vous souhaite une belle et bonne Nouvelle lune à tous, et je me réjouirai comme chaque fois de lire les témoignages et les commentaires que vous voudrez déposer sur le site. À très bientôt !




 

Source de ce texte : Michka http://www.vers-la-lumiere.fr/2014/03/astrologie/nouvelle-lune-en-belier-30-mars-2014


 

Relayé par un blog de René Dumonceau : www.lescheminsdelenergie.com

 

 


 

Je relaie ici des textes, des articles qui sont, à mon sens,

aidants et riches de significations.

Mais vous êtes libre d'adhérer ou non,

selon votre ressenti intérieur.

Vous avez votre libre arbitre, alors usez de votre discernement. 

 


 

Fâtigués, Stressés ?

Apprenez à vous relaxer

Vous et votre famille

Avec 

VOS MAINS


 

Formation facile

de 2 heures

par webcam

 


Infos sur ce lien

 

chacunadelenergiedanslesmains.com


 

Commenter cet article