Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par René Dumonceau

Dans ce message AILES, découvrez ce que le tsunami cosmique est en train de créer, tout ce qui concerne l’énergie du cœur qui crée le nouvel air que nous respirons, les symptômes des changements rapides de notre terre, et la raison pour laquelle les choses se déroulent comme elles le font.

 


Bienvenue !


 

Alors que nous progressons toujours très régulièrement en vue de notre nouvelle arrivée dans une sphère de vibration plus élevée, nous sommes en train de « passer la vitesse supérieure », comme le décrivent mes amis des étoiles... comme un véhicule roulant en surmultipliée, à pleine capacité, et qui a besoin de s’ajuster à une énergie beaucoup plus rapide.

 

Des tremblements de terre, des tremblements de terre partout, des conditions météorologiques étranges et imprévisibles, les humeurs et les comportements inhabituels de beaucoup d'individus, et un vide étrange ne sont que quelques-unes des ambiances crées par ces mouvements d’énergie massifs.

 

Le tsunami cosmique d'énergie nouvelle vibrant à une fréquence plus élevée est en train d'arriver de manière plus régulière désormais, tandis que dans le même temps, la terre bouge et s’ajuste aussi, car elle se prépare à accueillir plus pleinement ces nouvelles énergies de notre tout nouvel espace

 

Au cours de ces derniers mois, la terre s’est installée dans un nouvel espace dans le cosmos. Elle s’ajuste et s’aligne, et nous en faisons autant. En commençant par un séisme important ici et là, suivis progressivement par de nombreux séismes partout dans le monde en même temps, nous commençons vraiment à sentir ces mouvements aujourd'hui. Les éruptions volcaniques, les changements climatiques, et une agitation continue sous nos pieds sont devenus la norme pour l'instant, ou c’est ce qu'il paraît. Il n'est pas étonnant que tant de nous ressentent une étrange instabilité, un malaise et un sentiment global de changement.

 

Lorsque nous avons progressé jusqu’au point où de nombreux, très nombreux séismes se produisaient dans le monde entier (autour de la première semaine d'avril), beaucoup d’éléments ont été délogés et éloignés de leur espace précédent. En premier lieu, l'obscurité s’est déplacée à l'extérieur et pouvait être ressentie comme de l'anxiété, de la panique, de la dépression, voire le sentiment d'être « effrayé ». Les énergies ont ensuite évolué vers l’étape suivante, ce qui entraîna de nombreux « dénouements » et de nombreux changements. Comme beaucoup a été déplacé ici et là, dehors et dedans, et délogé de ses anciens rails, cela a entraîné de nombreuses manifestations relatives aux dénouements, aux pertes, et à un grand vide. Nous sommes aussi en train de commencer à résider, en tous domaines, dans une nouvelle situation comportant davantage de lumière. Cela signifie donc que les choses qui ne nous correspondaient plus ont été délogées. Cela signifie également que la lumière a amené au premier plan et révélé absolument tout ce qui n'est plus adapté. En outre, les choses sont « démantelées » et dissociées, mais c’est seulement pour être remises à nouveau ensemble sous de nouvelles formes à une date ultérieure.

 

Fins de relations, découverte de ce qui se produisait réellement et véritablement avec de nombreuses relations (car la lumière révélera toujours ce qui est vraiment là), davantage de fins de carrières et de résidences géographiques, et la fin de nombreuses connexions peuvent subitement être devenues la norme. En cette période aussi, des points de sortie sont toujours créés pour les âmes (humaines et animales) qui partent, car c’est également une rupture de connexion ou plutôt, le départ d'un vieil endroit qui ne convient plus. Et ceux qui ne connaissaient pas les expériences de fin ont, au mieux, eu le sentiment que peut-être ils ne savaient plus à quel endroit ils appartenaient, le sentiment de ne pas vouloir aller là où ils allaient d’habitude, ou de faire ce qu’ils faisaient d'habitude. Le sentiment d’être « absents » sans raison particulière semble sévir aussi. Il se peut que rien autour de nous ne nous ait semblé adéquat, bon, normal, sécurisé, ou même vaguement confortable.

 

Lorsque ces énergies perturbatrices ont commencé à arriver plus complètement, des accidents, des maladies physiques, de la douleur et de la raideur du corps provenant de l'énergie bloquée qui était bousculée par tout ce mouvement, de la maladie, des douleurs thoraciques, des nausées, et même des difficultés respiratoires ont été expérimentés par beaucoup.

 

Pendant presque tout le mois de mars, nous étions en mode « occupés à nous préparer », car nous nous préparions pour ce que nous savons. Aux niveaux de nos âmes, nous savions que quelque chose était sur le point d’arriver et nous devions, en quelque sorte, être prêts. La période « affairée » semblait presque inexorable, sans que nous puissions en voir le bout. Puis, juste avant que les nouvelles énergies atteignent les premiers jours d’avril, nous avons pu ressentir une baisse, un affaissement de cette énergie « qui nous poussait et nous tirait », tandis que nous expérimentions l’affaissement et l'immobilisation de beaucoup de choses. Il était maintenant temps pour le tsunami cosmique de commencer. Même si nous n'avions pas terminé tout ce que nous avions prévu lorsque nous étions en mode « préparation », cela n'avait pas d'importance, car les énergies faisaient tout simplement leur travail de nous programmer, et de nous permettre de participer à tout ce que chacun de nous estimait avoir besoin de faire, pour être prêt.

 

Avec l’arrivée de toute cette nouvelle énergie, les choses peuvent ne pas sembler aussi merveilleuses que l’idée que nous nous faisions des énergies nouvelles et plus élevées. Mais qu’y a-t-il de neuf ici ? Ce processus d'évolution a toujours été un défi. Toutefois, ce qui le rend peut-être pire que ce qu’il doit être c'est l'absence de l'énergie du cœur, c’est ne pas connaître l'amour et le soutien de nos frères et sœurs.

 

L'énergie du cœur est tout ce qui importe dans les dimensions supérieures. Créer la Nouvelle Réalité parle largement de l'arrivée de cette nouvelle énergie et de la façon d’y accéder et de travailler avec elle, car c'est vraiment là que tout se produit désormais et cela concerne tout.

 

Tous ces nouveaux alignements, ces ajustements, et tout ce formidable mouvement, tous sont relatifs à l'énergie du cœur. Nous allons maintenant découvrir que nous nous séparons, que nous nous mettons à part, et que nous quittons les choses dépourvues de l’énergie du cœur (ou ce qui ne correspond pas au point où nous sommes), et nous allons commencer à nous associer avec ceux qui incarnent très facilement l'énergie du cœur et à nous connecter plus pleinement à eux. Vu sous cet angle, les nouveaux commencements sont ici, et ils sont accessibles.

 

Oui, des portes se ferment, des choses se terminent, des pertes se produisent, et les séparations sont évidentes, tandis que dans le même temps, tout ce qui correspond à notre énergie du cœur va rester, ou commencer à se manifester de nouveau. C'est ainsi que nous naviguons dans les dimensions supérieures... grâce à nos cœurs. Le fait de suivre nos cœurs nous conduira tout naturellement à nos nouvelles résidences et dans nos nouveaux espaces, tandis que la seule chose qui puisse se produire désormais est de quitter les lieux qui n'ont pas de cœur, les lieux où nos cœurs ne sont plus, car l'énergie du cœur mène la danse.

 

Les gens semblent ne s’intéresser qu’à eux-mêmes en ce moment, ne semblant pas avoir conscience que nous pouvons juste avoir besoin de nous rassembler avec un cœur ouvert pour survivre dans les temps à venir. Les champs d'énergie autour de nombreuses personnes semblent dire « porte close », « absent pour la journée », ou même « je retiens mon souffle jusqu'à ce que tout cela soit terminé », et « je ne te vois pas », car l'auto-protection semble sévir. Ou encore, « je prends soin de moi et de mon espace pour pouvoir survivre à tous ces bouleversements et être stable dans les temps à venir. Pas le temps pour quoi que ce soit d'autre en ce moment. » (Ce point sera développé plus loin.)

 

Mon père est actuellement à l'hôpital et se prépare pour son départ, car il a maintenant refusé tous les traitements et s’en remet à son processus. Il ne pouvait plus tenir plus longtemps par des moyens artificiels, car son corps ne se soutient plus de lui-même. Dès le début, au moment de son diagnostic, il est devenu très clair qu’aux niveaux de nos âmes, il ne voulait pas de moi autour de lui pendant cette période. Nous avons conclu un accord à notre niveau humain, et je suis depuis lors restée éloignée, honorant sa demande, et recevant mes informations sur son état de santé de seconde main, par des parents éloignés. Tout a été dans un ordre divin parfait.

 

Mais je dois le dire, jamais je n'aurais imaginé que ce serait si difficile de perdre un parent. Mon père et moi étions très proches pendant toute notre vie, avec une solide connexion du cœur. Il semble tout à coup que tout me fait penser à lui, et je ne peux rester très longtemps sans que des larmes coulent sur mon visage. Même si je suis très consciente du pourquoi et du comment les choses se produisent aux niveaux supérieurs, je suis encore dans un corps humain avec des émotions humaines, car je vis encore dans une réalité physique. Il est difficile d'imaginer que l'énergie unique que son âme particulière a incarnée et que la forme physique qu’il a prise ne parcourront plus jamais cette terre. Oh, les souvenirs des moments que nous avons partagés, comment il a contribué à qui je suis aujourd'hui, et l'amour qu'il m'a donné quand il était là. Ces pertes font que le temps s’arrête, elles nous font prendre du recul pendant un certain temps, et peut-être examiner en quoi consiste réellement la vie et ce qui compte réellement et véritablement.

 

Alors que j’étais à la banque l'autre jour, l'un des caissiers m'a demandé comment j’allais et où en était mon livre (nous nous connaissons tous assez bien maintenant). La voix étranglée par les larmes, je lui ai parlé de mon père. Il a immédiatement noté son numéro de téléphone personnel et m'a demandé de l'appeler si j'en ressentais le besoin. D’autres qui ont été informés de ma tristesse et de ma perte semblent rester derrière un mur de séparation, et cela inclut la très grande majorité des personnes avec lesquelles je suis maintenant en relation. J'ai commencé à me demander si l'énergie du cœur est devenue une chose rare, avec tant de douleur, de souffrance, et la futilité qui a été expérimentée ces derniers temps par tant de gens sur la planète. Les derniers jours de la vieille terre ont-ils été trop durs pour certains, et ont-ils fermé nos cœurs ? Et pour ceux dont le cœur reste ouvert, pouvons-nous continuer à nous permettre d'être utilisés, piétinés, et sucés jusqu'à la moelle ?

 

Tandis que nous progressons toujours plus avant, nous allons réellement apprendre à nous diriger avec l'énergie du cœur. Nous saurons la rendre facilement accessible à l'énergie d'autres cœurs, et la garder fermée pour ceux qui ne sont pas prêts et qui ne nous voient pas.

 

Bien qu’elle semble presque rare et disparue en ce moment, nous saurons toujours quand l'énergie du cœur sera présente, car nous allons la ressentir formidablement. Elle est l'onde et le ciment qui nous apporte tout et nous permet de manifester les choses presque immédiatement. C'est ce qui nous relie, si nous lui permettons de surpasser tout le reste. Nous en viendrons à nous connaître et à nous voir les uns les autres, cœur à cœur. Et nous allons attirer à nous ce à quoi nous nous connectons avec notre cœur.

 

Tandis que nos cercles de connexion peuvent commencer à donner le sentiment de se rétrécir, les connexions qui restent pour ceux qui sont dans les dimensions supérieures concernent toutes le cœur. Oui, nous allons commencer à nous rassembler avec ceux qui partagent cette énergie et à nous lier avec eux. Véritable nec plus ultra, cette énergie va monter à la surface et rester au-dessus et au-delà ce qui se passe actuellement aux échelons inférieurs de l'échelle de l'ascension. Le tapage sous nos pieds, le déplacement et le tri provoqués par les ajustements de la terre, créeront tout naturellement de nouvelles connexions, car toutes les autres connexions se ré-organiseront et iront s'installer dans les nouveaux espaces qui sont maintenant en harmonie avec le niveau de vibration de chaque énergie. Parce que nous évoluons à une fréquence toujours plus élevée, il semble parfois que ce processus de tamisage et de tri que nous avons vécu depuis tant d'années n'a pas de fin.

 

Beaucoup de choses vont maintenant commencer à s’effondrer, car elles ne peuvent plus exister dans ces vibrations nouvelles et plus élevées. Tandis que se poursuivent les changements de la terre, nous allons connaître de plus en plus de fracas, de choses qui se terminent, et de portes qui se ferment, parce que l'ancien se prépare pour sa disparition imminente. Comme par un effet domino, les choses vont commencer à s’effondrer très rapidement dans la période qui arrive. Nous savions que cela finirait par se produire. Nous savions à un certain niveau que le processus se déroulerait de cette façon. Nous vivons actuellement les dernières phases des « dénouements » afin de pouvoir repartir à zéro. Aussi, tandis que nous gagnons une nouvelle force grâce à notre nouvelle connexion à la nouvelle terre, nous sommes sur le point de nous avancer bravement car nous nous préparons à apporter le nouveau... une toute nouvelle terre qui remplacera l'ancienne lorsque le moment sera venu.

 

Dans l'e-book Traverser, un plan est tracé, qui explique comment nous allons devenir autosuffisants avant de nous réunir en un tout. En ce sens, le plan consiste à être capables de nous soutenir nous-mêmes avant de nous connecter aux autres. Nous devons être des individus authentiques et solides, avant de créer un ensemble de vibration plus élevée. Cela se produit maintenant en ce sens que beaucoup se retrouvent en train de prendre la responsabilité de leurs espaces et de s'assurer qu'ils sont en mesure de tenir bon dans les temps à venir. Mais cela ne signifie pas que nous cessons d'avoir des connexions de cœur pendant ce temps. Nous pouvons prendre la responsabilité de nos espaces et devenir forts et constants, tout en nous occupant profondément de nos frères et sœurs quand ils ont besoin de l’énergie de notre cœur. Je ne parle pas de sauver ceux qui n'ont pas choisi d'avancer ou de grandir et se développer, mais de nous aimer les uns les autres et d'être là les uns pour les autres dans les moments difficiles qui n’en sont actuellement qu'à leurs débuts.

 

Aujourd'hui, j'ai décidé de prendre ma voiture, de mettre le chat dans la remorque, et de mettre le cap sur ma fille et mes petits-enfants, de l'autre côté des États-Unis. J’ai l’intention de m’arrêter en cours de route, dans des petites villes peu connues, sans ordre du jour ni plan, pour accueillir l’expérience nouvelle et étonnante de voir où il y a encore du cœur et de l'âme (car je sais que c’est là, partout) ; j’ai hâte de rétablir ma foi en l'humanité. Avec des rencontres synchroniques et non planifiées, car l'énergie du cœur attire très naturellement à elle l'énergie d'autres cœurs, je suis impatiente de me remettre les idées en place, de renouveler mon énergie, de me connecter d’une manière nouvelle avec mon père après son départ et, je l'espère, de me préparer pour mon nouveau départ lorsque je rentrerai chez moi. (Pas de souci pour ceux d'entre vous qui sont abonnés à des versements de dons réguliers, je vais continuer à poster les messages AILES même loin de chez moi, exactement comme je l'ai toujours fait.)

 

C'est là où mon cœur me porte maintenant... vers les cœurs de beaucoup d'autres le long du chemin. Et ceci n'est pas une coïncidence, c’est aussi dans la droite ligne de l’un de mes nouveaux projets et de ce que je veux offrir. Si nous suivons nos cœurs, si nous tendons vers ce qui est au cœur de notre être, vers qui - et ce qui - nous concerne, et si nous suivons les petits cailloux qui nous mènent à un espace rempli de nos propres cœurs et qui activera aussi le cœur des autres, nous ne pouvons pas vous tromper.

 

Beaucoup d'entre nous sont nés pour cette époque... pour cette période de mutation sur la terre. Et à cause de cette vérité, nous allons facilement nous tenir droits et fermes dans les temps à venir, tandis que nous ouvrons la porte à une toute nouvelle réalité.

 

Toute mon amitié et ma gratitude,

 

Karen

 

 

Source de cet article : http://www.emergingearthangels.com/2010/wings4.20.2010.html

Traduction Anne Duquesne :http://www.anneduquesne.over-blog.net/article-ailes-du-20-avril-2010-48992061.html

 




 



Contact et infos :

Commenter cet article