Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par René Dumonceau

fibro.jpg

 

 

 

L'utilisation du cannabis pour soulager les douleurs des maladies rhumatismales telles que la fibromyalgie, la polyarthrite rhumatoïde et le lupus est très répandue. En juin 2013 au Canada, par exemple, l'arthrite sévère justifiait 65% des autorisations de posséder du cannabis pour des raisons médicales.

 

 

La raison d'un intérêt médical pour le cannabis est que le corps humain dispose d'un système cannabinoïde élaboré qui inclut des molécules et des récepteurs ayant des effets sur de nombreuses fonctions dont la modulation de la douleur, soulignent les auteurs d'une étude publiée dans la revue Arthritis Care & Research de l'American College of Rheumatology (ACR).

 

 

Mary-Ann Fitzchar de l'Université McGill (Quebec) et ses collègues ont analysé les données médicales concernant l'utilisation du cannabis contre la douleur chez les personnes atteintes de maladies rhumatismales.

 

 

Il n'existe aucune étude à court ou à long terme de l'efficacité du cannabis chez les personnes atteintes de maladies rhumatismales, indiquent les chercheurs qui concluent que l'efficacité et la sécurité du cannabis contre les douleurs rhumatismales ne sont pas démontrées. Les résultats d'études qui montrent une bonne efficacité des cannabinoïdes contre les douleurs cancéreuses et neuropathiques ne peuvent pas être généralisées aux douleurs rhumatismales en raison de mécanismes différents de ces types de douleur.

 

 

Les concentrations de tétrahydrocannabinol (THC), la substance active de la plante Cannabis sativa varient de 33% selon les plants et les taux d'absorption varient entre 2% et 56%, ce qui rend le dosage de la plante peu fiables, notent les chercheurs.

 

 

Alors que le cannabis peut être ingéré, la plupart des utilisateurs préfèrent le fumer pour un effet plus rapide. Cependant, fumer un «joint» n'est pas recommandé en raison d'effets indésirables des hydrocarbures, du goudron et du monoxyde de carbone sur le système respiratoire.

 

 

Les auteurs soulignent que l'utilisation du cannabis médical est lié à des risques propres tel que des capacités cognitives et des fonctions psychomotrices altérées. L'utilisation à long terme peut entraîner des problèmes de maladie mentale, de dépendance, de toxicomanie et de mémoire, indiquent-ils. Une étude américaine menée avec 8000 personnes montraient que celles qui avaient consommé du cannabis dans l'année précédente avaient un risque de dépression 1,4 fois plus élevé que les personnes n'en ayant pas consommé.

 

 

"A l'heure actuelle, concluent les chercheurs, nous ne pouvons pas recommander le cannabis pour la gestion de la douleur arthritique étant donnés le manque de données sur l'efficacité, les effets nocifs potentiels et la disponibilité d'autres traitements pour soulager la douleur. "Les médecins devraient décourager les patients de rhumatologie de recourir au cannabis médical comme traitement."


 

Source de cet article : http://www.psychomedia.qc.ca/arthrite/2014-03-03/fibromyalgie-polyarthrite-lupus-cannabis

 

Relayé par un blog de René Dumonceau : www.lescheminsdelenergie.com

 


 

Je relaie ici des textes, des articles qui sont, à mon sens,

aidants et riches de significations.

Mais vous êtes libre d'adhérer ou non,

selon votre ressenti intérieur.

Vous avez votre libre arbitre, alors usez de votre discernement. 

 


 

MON-LOGO.jpg

"Chacun a de l'énergie dans les mains

et est capable de s'en servir

s'il apprend"

 

 

Eveillez vos potentiels énergétiques et intuitifs


 

Lors d'ateliers d'un jour

ou

par une formation de 2 heures par webcam



Infos sur le lien ci-dessous

 

chacunadelenergiedanslesmains.com


 

Commenter cet article