Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par René Dumonceau

Hier vendredi 23 avril 2010, j’étais triste. Durant la matinée j’avais reçu un message d’une personne qui s’exprimait avec virulence et m’accusait de tous les maux de la Terre.

Depuis que je suis thérapeute, chaque jour je reçois des messages qui me complimentent sur ce que je parviens à réaliser avec le Reiki Verseau. Les compliments me rassurent et ils m’indiquent que je suis sur le bon chemin. Les critiques me nourrissent car elles me permettent de me remettre en question.

Mais les messages de critiques sont souvent pénibles à lire pour quelqu’un qui, comme moi, est d’une nature plus Yin que Yang. Avant, quand j’étais flic, la violence sous toutes ses formes était mon quotidien. Je ne l’appréciais pas mais j’y étais habitué et j’étais sur mes gardes. Maintenant, j’ai tourné le dos à la violence. J’ai choisi la voie opposée, celle de l’Amour Inconditionnel de l’être humain. Alors, quand l’objet de mon Amour me met un pain dans la figure, je le réceptionne à fond et ça fait plus mal qu’avant car je ne suis plus sur mes gardes.

Mais revenons à ce vilain message…. Lorsque je reçois un vilain message, je réagis toujours de la même manière. Je commence par le lire plusieurs fois afin de bien m’imprégner de tous les termes employés. Puis j’analyse sa structure et l’argumentation qui y est développée. Cette phase me permet de déterminer si le contenu du message trouve son origine dans de réelles émotions ou s’il constitue une quelconque tentative de manipulation intellectuelle de la part du rédacteur.

Ensuite, je laisse le tout faire son chemin dans ma tête. C’est alors la phase « Kärscher » : le grand nettoyage émotionnel. Durant ce moment qui peut durer de quelques heures à quelques jours, si je suis seul, j’exprime toutes les émotions que ce vilain message suscite en moi. Il m’arrive ainsi de gueuler, de pleurer à chaudes larmes, de pester, de m’abrutir dans des occupations basiques mais le plus souvent, je reste des heures en silence, seul chez moi, sans radio, sans TV, sans PC, sans téléphone, sans parler, sans voir personne. Seul, avec ma chienne et Monsieur Chachat, quand il est là. Je réfléchis. Je cherche en moi l’enseignement à retirer de cette situation négative. Dans chaque situation négative que nous vivons, il y a un enseignement positif à retirer mais l’identifier n’est pas toujours aisé. C’est pour ça que lorsque je suis confronté à une situation négative, je la laisse décanter et surtout, j’évite d’y répondre à chaud.

Après la phase de nettoyage au jet sous pression, j’entre dans celle de la reconstruction émotionnelle. Généralement, ça me prend le lendemain matin, à mon réveil : je descends dans les dossiers akashiques.

Je me couche sur le dos. Sur mon troisième œil, je pose une pierre (voici mes préférées : azurite, lapis-lazuli, opale et obsidienne œil céleste) ou un cristal de roche (dodécaèdre). Je dépose un sceau de Salomon en cristal de roche ou un icosaèdre sur mon chakra coronal. Ensuite je commence le processus de descente dans les dossiers akashiques. Ils contiennent la mémoire du temps qui passe. Ils permettent de revivre seconde par seconde, des situations du passé et ce, peu importe à quelle époque se situe ce passé. Les dossiers Akashiques permettent également, grâce au rêve éveillé, de construire nos futurs potentiels en fonction de nos désirs actuels.

Quand les pierres et les cristaux commencent à produire leurs effets, je descends en état Alpha. C’est un état de relaxation profonde que l’on quitte rapidement pour glisser dans un état de rêve éveillé que l’on nomme état Theta. A partir de ce moment, je commence à accéder aux dossier akashiques. Mon subconscient vagabonde librement dans l’espace, en quête des réponses à mes questions. Parfois, quand j’ai le temps, j’atteins le sommeil profond que l’on qualifie d’état Delta.

Quand je suis dans l’état Theta, je perds toute notion du temps et de ce qui m’entoure mais je suis conscient de mes rêves. Certaines solutions me viennent pendant ces rêves tandis que d’autres me parviennent sous forme d’intuitions après mon réveil.

Comment faire pour revenir à l’état beta qui est celui de tous les êtres lorsqu’ils sont éveillés ?
C’est très simple, en état theta, il suffit décider de stopper la méditation. Quand je suis en état delta, je bascule inconsciemment en état theta dès que la méditation est terminée.

Vous désirez connaître la fin de l’histoire ?
Mon voyage dans les dossiers akashiques m’a permis de revivre en rêve, chaque moment, chaque situation, de me souvenir de chaque parole échangée avec l’auteur du vilain message. De la sorte j’ai pu comprendre le raisonnement de cette personne et la motivation de son vilain message.

Comprendre l’autre et accepter qu’il ait un cadre de références différent du mien me permettra d’initier un dialogue constructif avec lui afin d’apaiser les tensions et rétablir un climat serein entre nous.

Si chaque être de cette planète acceptait de comprendre l’autre, de nombreuses guerres et différends seraient évités.

Je vous remercie de m’avoir lu.

Je souhaite que votre chemin soit heureux, positif, inondé d’Amour inconditionnel et de Lumière.

Ami-calmant.

René

 

 

Remarques :


Pour accéder aux dossiers akashiques, il faut avoir reçu l’initiation énergétique adéquate. Je propose cette initiation sur mon blog : http://www.lescheminsdelenergie.com/article-27984227.html

 

Sur le lien ci-dessous, vous trouverez une explication relative aux états de fonctionnement du cerveau de l’être humain : http://users.skynet.be/intelligence/annexe/etats_fonctionnement.htm

 

 



 

Commenter cet article

chartrain 26/04/2010 12:31



 bonjour à tous


 ça me donne envie de re faire ce parcours initiatique en compagnie de ce trèsbeau livre de mairia elia. êtes vous allé sur le site : les images sont magnifiques et émotionnellement
parlantes. attirantes!. je le recommande toujours à qui veut bien l'entendre. il y a environ 3 ans , une amie le lisais en^même temps que moi et, nous faisions une méditation après chaque lettre
jusqu'à ce qu'elle soit bien intégrée et nous échangions notre ressenti, j'en garde un très bon souvenir .ce livre m'a touché. actuellement, je lis tranquuillement la voie des artisans de lumière
de doreen virtue .bonne journée je sui spreneuse de bons consils en lecture



Mayté 25/04/2010 15:05



Maintenant je comprend mon ressenti l'ors de notre contact téléphonique


du 23 avril C'est pas la première ni la dernière agressivité que tu subit


c'est pas marrant malheureusement c'est le côté négatif des thérapeutes 


" l'agressivité est toujours le symptôme d'un malaise profond " 



René Dumonceau 26/04/2010 00:04



Ce n'est pas de l'agressivité et je ne subis rien.


Tu m'inclus dans ton cadre de références.


J'y serai toujours étranger, tu le sais.


 


 



Nanou 25/04/2010 09:59



Bonjour René.


Je viens de finir de lire ton article et je viens de finir également de lire Aivanhov qui est un spiritualiste à mon goût personnel parfait et ton article me fait penser à la fin d'un chapitre et
qui dit :


"...la bonne humeur est souvent l'expression d'un tempérament déterminé, et rien n'est plus difficile à changer que son tempérament, cependant par la pensée, grace à l'amour, et à la volonté, on
peut arriver à modifier ses états intérieurs...


Ceci, pour l'auteur du vilain message.... Ca peut aider parfois !


 


Je te fais de gros bisous et merveilleux pour ta partie Yin !!!! *****



René Dumonceau 26/04/2010 00:07



Bonjour Nanou.


Je te remercie pour ce commentaire qui m'est très précieux.


Mon livre de chevet est celui de Marie Elia, celui qui traite des lettres hébraïques.


J'en suis au stade où Tsaddé en a marre d'être seul et n'aspire qu'à devenir Eleph afin de rencontrer Beth.... Enfin !


Elle arrive, je le sais.


:-)