Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par René Dumonceau

La Séparation Des Mondes



Dans ce message AILES, découvrez comment nous avons maintenant été définitivement coupés de la vieille réalité, comment nous pouvons encore nous y connecter si nous décidons de le faire, ce qui va arriver dans la vieille réalité ainsi que dans la nouvelle, et davantage d’information sur l’importance de prendre nos décisions ultimes.



Bienvenue !

J’ai gardé cette information sous le coude pendant un certain temps, car je préfère écrire sur les choses et les situations que nous sommes en train de vivre, cela leur donne davantage de signification et permet de mieux les comprendre. Mon rôle est seulement de valider et, par conséquent, d’entretenir la force à l’intérieur de chacun d'entre nous.

Le 9 septembre a marqué pour beaucoup la conclusion ultime. Cela voulait dire que nous en avions complètement[1] fini avec la vieille réalité et les dimensions plus basses. Un énorme cordon a été coupé et nous avons désormais rompu nos liens avec tout ce qui est vieux... nos vies précédentes, nos rôles précédents, et nos précédents... tout... vraiment.

Cela peut nous donner l’impression que presque tout est extrêmement loin et réside désormais dans un autre monde, nous pouvons nous sentir subitement retirés de beaucoup de choses, éloignés de personnes auxquelles nous étions connectés auparavant, il peut devenir quasiment impossible de communiquer avec ceux qui résident ailleurs... soit en raison de problèmes de communication, soit à cause de la technologie (et Mercure rétrograde ne fait qu’accentuer les choses[2]).

Oui, nous avons été « enlevés » pendant un moment tandis que se déroulait ce processus, mais ce qui est différent en ce moment, c’est que les rameaux[3] sont maintenant coupés de manière très inattendue. Comme une lame sectionnant les énergies de vibration plus basse de nos vies pour les éliminer d’un seul coup, tous les liens restants sont désormais coupés, apparemment sans nous demander notre avis. Si nous sommes passés de l’autre côté, nous ne consentons plus à nous connecter sur les mêmes modes que précédemment avec ceux de la vieille réalité.

Ce qui se produit ici, c’est la séparation des mondes. Le fossé très large entre les échelons de l’échelle d’ascension est là et bien là désormais. Dans la fenêtre de temps alentour du 9 septembre, on nous a demandé de choisir. On nous a demandé si nous voulions pénétrer dans la nouvelle réalité, rester en arrière et connaître la souffrance, ou quitter complètement la planète.

Suffisamment de temps s’était écoulé pour que tout un chacun sur cette planète monte à bord, s’ouvre à la source, examine ses schémas de fonctionnement et ses croyances, procède à des changements et développe son désir de croître. C’était l’heure. Les décisions ont été prises, et maintenant les résultats de ces décisions sont en train de commencer à se manifester.

Dans beaucoup de domaines, la séparation des mondes ne sera pas agréable, mais tout dépend de la manière dont nous choisissons de percevoir les choses. Ceux qui sont restés en arrière, ou qui ont choisi de rester dans le vieux monde et dans la vieille réalité, qui n’étaient pas désireux de faire des changements et de s’ouvrir, vont désormais rencontrer une énorme quantité de souffrance et de destruction. Je ne suis pas prophète de malheur en général, mais je dois rester fidèle à ce qui est en train de se produire et, malheureusement, le nouveau scénario sera celui-là.

Les avertissements surviennent presque toujours par la souffrance, ou lorsqu’on touche le fond, ou lorsqu’on est désespéré. Ça sera par conséquent le scénario pour ceux qui existent « de l’autre côté » par rapport à l’endroit où nous nous trouvons maintenant. Mais pour ceux qui ont décidé d’avancer, le scénario sera complètement différent.

Ceux qui ont choisi de rester sur la terre, et qui ont choisi d’avoir le désir de faire confiance et de s’ouvrir à un tout nouveau commencement et à une nouvelle expérience, qui étaient désireux de se débarrasser de presque tout, et qui étaient tout à fait prêts, sont maintenant enfin en train d’entreprendre les premières étapes de la création de leur propre paradis sur terre.

Si nous pouvons clarifier vraiment et détailler ce que nous voulons créer pour nous-mêmes, et à quoi cela ressemblera exactement, alors il est maintenant enfin temps de l’expérimenter. Des miracles se produiront, nous serons sains et saufs, nous serons dans un nouveau monde et un nouveau territoire, et nous aurons, c’est certain, un tout nouveau commencement sans la lutte, la douleur, la négativité, la perte et la plupart de tout ce que nous avons pu rencontrer dans le passé.

De mon côté, c’est une expérience douloureuse quant à ceux qui ont été laissés en arrière. J’ai perdu mon père, ma mère, et maintenant ma fille et mes petits-enfants. Ces énergies tranchantes coupent si fort et si profond, que ça donne l’impression qu’une mort terrible est survenue, mais le pire, pour moi, c’est de voir souffrir ainsi ceux que j’aime. Mais je sais également qu’ils sont tous sur leurs propres chemins individuels... et ces chemins peuvent être très beaux à observer aux niveaux de l’âme.

Chacun a eu suffisamment de temps pour s’aligner avec le nouveau, jusqu’à ce point final. Il fallait bien un point de rupture à un moment ou un autre, et ce moment c’est maintenant.

Mais tout, bien sûr, n’est pas perdu. Il y a toujours de la place pour le changement, pour la croissance, et pour que soient prises des décisions différentes. Il n’est jamais trop tard. Tout n’est pas perdu pour le vieux monde. Ce qui est en train d’arriver, c’est une séparation des mondes, avec entre eux un large fossé qui ne fera que s’élargir progressivement, et la suppression absolue de toute interaction entre un monde et l’autre.

C’est une séparation massive, et la frontière est très étanche.

Nous serons, par conséquent, absolument retirés et incapables de nous connecter à « l’autre côté » vibrant plus bas que nous... incapables de nous connecter au vieux monde. Nous ne pouvons plus résider là car nous vivons désormais pleinement, et nous respirons, dans ce qui fut pour nous pendant si longtemps « l’autre côté ». Alors, comment nous connecter au vieux monde si nous le décidons, spécialement si nous ne sommes plus les bienvenus là-bas ?

Nous sommes maintenant de cet « autre côté » que nos guides ont habité depuis si longtemps. Nous sommes véritablement en train de devenir des anges de la terre. Par conséquent, nous sommes maintenant les anges de la terre pour ceux qui sont dans le vieux monde. Et c’est en tant que tels que nous nous connecterons, si vraiment nous le décidons et si nous avons besoin de le faire. Cela signifie ne pas sauver, ni faire des choses pour les autres qui résident là, et ne pas aider. En tant qu’anges de la terre, nous aidons lorsqu’on nous le demande, par nos compétences et nos talents. Nous laissons ceux du vieux monde découvrir leur propre route, exactement comme nous l’avons fait nous-mêmes dans le passé. Lorsque nous avions besoin d’aide, nos guides et nos anges nous conseillaient, et c’est ce que nous allons nous mettre à faire désormais.

Nos guides ne pénétraient pas chez nous (au moins ceux dont la vibration est élevée) sans y être invités, ils ne nous disaient pas ce que nous devions faire et comment le faire (sauf si on le leur demandait), ils ne faisaient pas tout à notre place, et ils ne vivaient pas là où nous étions dans le but d’élever la vibration de la planète. Ils restaient de l’autre côté, ils nous laissaient élever nous-mêmes nos vibrations et porter notre propre lumière, et ils nous assistaient dans la manière de le faire jusqu’à ce que finalement notre vibration soit au niveau de la leur. Puis ils sont partis pour nous faire de la place.

Si nous restions dans le vieux monde, nous porterions toute l’énergie de vibration plus élevée, nous la monopoliserions, pour ainsi dire, et du coup cela empêcherait ceux qui sont encore en train de trouver leur voie de s’ouvrir par eux-mêmes. Ils ont besoin de découvrir leurs propres sois de vibration plus élevée et leurs propres connexions en s’ouvrant par eux-mêmes. Désormais, nous ne pouvons qu’observer à distance, aider lorsque c’est demandé par les âmes restées en arrière qui en ont le désir et qui y consentent et qui, de ce fait, se sentent peut-être un peu mieux en ce qui concerne la souffrance et la destruction qui va bientôt survenir dans la vieille réalité. Comme toujours, la souffrance et la destruction serviront à donner l’impulsion pour le réveil, comme le fera notre propre présence à des moments spécifiques.

Une autre manière de nous connecter est de le faire par la vibration éternellement élevée de l’amour. Alors que nous sommes désormais vraiment dans une nouvelle réalité, nos connexions avec ceux qui n’ont pas demandé d’aide concerneront simplement les relations normales encore nécessaires dans certains domaines. Pendant ces brèves périodes de visite dans le vieux monde, demeurer dans une bulle aimante nous maintient dans la vibration plus élevée de l’endroit d’où nous venons.

La séparation va devenir encore plus rigoureuse avec le temps. Actuellement, les âmes qui se trouvent juste à la lisière ont plus d’une occasion de traverser, car cette séparation vient juste de se produire et la ligne est encore un peu floue. Juste sur ce bord, à cette lisière, nombreux sont ceux qui sont encore en train de réfléchir. Toutes les nouvelles places ne peuvent être occupées et les nouvelles connexions faites, jusqu’à ce que chaque âme détermine ce qu’elle veut désormais faire, être, et à quoi elle veut que ressemble sa réalité. Lorsque ces ultimes décisions seront prises, alors les âmes commenceront à se connecter, et commenceront aussi à trancher leurs liens avec les autres âmes.

Alors, qu’en sera-t-il des nouveaux arrivants[4] ? Comment survivront-ils et à quoi ressemblera leur vie ? Comme cela a déjà été mentionné tant de fois dans les messages AILES, nous nous connecterons les uns aux autres, et par conséquent tous nos besoins seront satisfaits, nous recevrons un soutien magique, et notre soutien mutuel sera de toute beauté, car nous créons une réalité vraiment nouvelle.

Mais nous devons tout d’abord savoir qui nous sommes, en quoi consistent nos sois véritables et authentiques, et quelle contribution nous sommes venus apporter. Et nous devons tout autant décider à quoi nous voulons que ressemblent nos nouveaux commencements. Une fois que ces décisions sont clairement prises, un ancrage est posé, et les choses commencent à se mettre en ordre d’elles-mêmes.

J’ai rédigé avec fébrilité le nouveau mini e-book, qui contient beaucoup plus d’informations pour vous qu’un court message AILES. J’espère qu’il vous permettra de valider ce que vous savez déjà et pourra également vous servir de carte routière, afin d’ajouter clarté et intention dans cette nouvelle situation et ce nouveau processus. Et je suis aussi en train de m’installer dans une nouvelle région, où je vais séjourner pendant un certain temps et proposer des rencontres à ceux qui arrivent dans le nouveau.

Si nous pouvons nous permettre d'être positifs, ouverts et avoir confiance que notre paradis sur Terre est réellement ici maintenant, si nous pouvons rester autant que possible hors du vieux monde, notre paradis se manifestera alors beaucoup plus facilement car ces états d’être supérieurs permettent réellement de nous y maintenir. Et pour ceux d'entre vous qui ne peuvent pas encore avancer tout à fait, votre lieu actuel peut aisément et facilement devenir un paradis sur terre, de lui-même, jusqu'à ce que le bon moment soit venu. Nous sommes maintenant très protégés et très surveillés, maintenus complètement sains et saufs quel que soit l’endroit où nous sommes, car les choses sont toujours divinement orchestrées.

Avec toute mon amitié et ma gratitude,

Karen

Traduction Anne Duquesne

___________



Légende :

[1] Pour l’harmonie de la phrase en français, j’ai pris la liberté d’alléger le texte anglais, qui est très insistant : « absolument et catégoriquement complètement fini ». NdT.

[2] Du 8 au 30 septembre. NdT.

[3] Le texte anglais dit « les vrilles » = comme les vrilles de la vigne. NdT.


[4] De l’autre côté. NdT.



Sources de l'article :

http://www.emergingearthangels.com/2009/wings9.15.2009.html

http://www.anneduquesne.com/article-36124115.html









Contact et infos :

Commenter cet article