Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AU MENU DE CE BLOG

 

 

 

 

Et si tu n'y arrives pas tout seul, 

on peut t'aider

Infos ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INFOS ICI

 

 

 

 

ET ENCORE...

 

La Lune
 

NOUVELLE LUNE

le jeudi

25/05/2017

à 21h46

(heure française)  

 

Dans les 24h00

QUI SUIVENT

CHAQUE

NOUVELLE LUNE 

rédigez VOTRE

CHEQUE

D'ABONDANCE

POSITIVE

 

 

 

 

Publié par John Smallman

L’acceptation est un aspect essentiel du processus d’éveil de l’humanité

Tous sont Un, ainsi que vous le savez que, ainsi que tous nos lecteurs et auditeurs le savent, et pourtant le doute s’élève encore ! En tant qu’êtres humains incarnés, il semble que chaque individu humain soit complètement séparé de tous les autres, parce que les corps ne peuvent pas se fondre l’un dans l’autre. Mais vous n’êtes pas votre corps. Vous avez choisi d’éprouver le sentiment intense de limitation et de solitude qu’un organisme fournit, afin d’apprendre que la séparation est irréelle et impossible. Vous recherchez l’amour en dehors vous parce que vous sentez seul et séparé. Votre état naturel est Un avec Dieu, la Source, l’Amour, et quand vous ne pouvez pas faire cette expérience, vous prenez peur et vous allez chercher l’amour de quelqu’un qui vous accepte. De nombreuses relations s’effondrent parce que chaque partie est à la recherche de l’autre, pour ce qui ne peut être trouvé qu’en soi-même. Lorsque vous trouvez l’amour en vous-mêmes, et il n’y a personne qui soit sans amour en lui-même, vous pouvez le partager et l’étendre, après quoi il revient vers vous parce que, tout être Un, et cela ne vous a jamais quitté.

Lorsque vous vous connaissez vous-même comme amour vous pouvez vraiment entrer dans une relation et aimer quelqu’un d’autre, mais jusqu’à ce que vous vous connaissiez vous-même de cette manière, vous n’offrez seulement qu’un vase vide à celui avec lequel vous tentez d’établir une relation. Et cet autre a très probablement seulement un vase vide à vous offrir en retour. Et l’amour est omniprésent ! Vous pouvez refuser d’être conscient de cette vérité mais dans ce refus vous êtes comme un vase vide qui a désespérément besoin d’être rempli par l’amour que vous espérez que quelqu’un d’autre va vous donner, dissolvant ainsi votre sens de la séparation. Mais le sens de la séparation est là depuis le début dans chaque retenue, chaque peur, et dans ce que vous voulez désespérément recevoir de l’autre. Au début, vous refusez de le croire ou de le reconnaître, mais comme le temps passe, le manque d’amour partagé à chaque instant finit par provoquer l’effondrement de la relation, chacun accusant l’autre de l’échec, et vos pires craintes sont alors confirmées.

Ainsi que je vous le dis et beaucoup d’autres vous l’ont dit, il n’y a que l’Amour ! Vous pensez que vous en savez davantage parce que votre confiance à certains moments – peut-être de nombreuses fois – a été trahie et vous êtes déterminé à ne plus souffrir de la douleur que cela a entraîné. Mais la confiance ne peut pas être trahie. L’amour est éternellement présent, honnête, ouvert, expansif, tourné vers le partage, la compassion, le pardon et la guérison. Il ne trahit jamais, parce que cela serait tout à fait contraire à sa nature. Donc, dans la peur vous n’offrez plus que vos corps les uns aux autres – gardant caché derrière le « masque d’acceptabilité » que vous avez construits comme sur un écran – mais les corps sont irréels et ne peuvent pas être reliés, jamais ! Vous, le mot écrit en capitale ou avec une majuscule V, vous êtes l’amour, et vous n’êtes pas votre corps, vous êtes infiniment plus que le corps. Les corps sont des véhicules limités, des navires que vous avez choisi d’habiter temporairement, afin d’expérimenter l’état irréel de la séparation d’avec Dieu, la Source, où vous avez votre existence permanente, sans fin et éternelle, parce que ce que Dieu crée est dans sa nature même éternel.

Les corps sont de l’illusion, et dans l’illusion ils sont un aspect essentiel du jeu que vous y jouez. Mais, néanmoins, ils sont irréels, et fonder votre jugement sur eux pour vous guider vous conduit toujours à la déception et à la souffrance. Ils peuvent souffrir de douleur et procurer du plaisir, mais douleur et plaisir se produisent en raison des choix que vous faites quand vous les dirigez le long de votre chemin de vie humain. Ils ne causent rien, ils répondent simplement à votre volonté, et vous ignorez même souvent ce que vous voulez pour eux. Selon vous, il semble que les choses surviennent, mais chaque situation que vous rencontrez a été mise en place à l’avance pour la leçon que vous vouliez apprendre. Le fait que vous ne la reconnaissiez pas ne change rien, mais il est plus difficile pour vous d’apprendre vos leçons parce que, dans le but d’apprendre que vous devez reconnaître que la leçon est offerte.

Donc, nous revenons encore sur le thème que nous continuons de traiter, à savoir, vous rendre à l’intérieur de vous-même. Il n’y a pas de réponses en dehors de vous ! Les jeux dans lesquels vous êtes impliqué en tant qu’êtres humains semblent des situations qui se produisent à l’extérieur de vous, dans lesquelles vous êtes impliqués, parfois par choix et souvent par hasard. Mais ce sont vos croyances et vos attitudes qui vous apportent les situations dans lesquelles vous vous trouvez impliqué. Si vous vous accrochez au jugement, au besoin d’avoir raison et de voir les autres comme mauvais, vous allez attirer à vous des situations qui sembleront exiger votre juste jugement. Mais vous n’êtes pas obligé de juger ! Juger ou de ne pas juger est un choix que vous faites à chaque instant. Votre vraie nature est l’amour, et l’amour ne juge jamais. Lorsque vous exprimez de votre vraie nature, vous ne voyez rien à juger, et sans jugement il ne peut y avoir aucun conflit.

Revenir en vous-même tous les jours est essentiel, parce que quand vous allez à l’intérieur de votre sanctuaire sacré et que vous ouvrez votre cœur, l’amour le remplit. Et le besoin de juger disparaît. Il n’y en aucun parmi vous qui n’ait pas en certaines occasions, dans une situation difficile, répondu avec amour au lieu de juger, peut-être inconsciemment, mais le résultat a été la résolution du problème au lieu du conflit. Parfois, cela vous a surpris, mais moins vous jugez et moins vous vous trouvez engagé dans un conflit.

Cependant, vos égos cherchent des conflits, ils vivent des conflits, parce que la séparation est un conflit ! Vous pouvez clamer que vous cherchez la paix, et peut-être que vous le faites, mais seulement selon vos propres termes ! Ce qui signifie que vous avez choisi de laisser votre ego diriger vos pensées, vos attitudes et vos comportements, après quoi bien sûr d’autres egos y répondent joyeusement et les conflits s’ensuivent. Vous obtenez chacun de vous – chaque ego – finalement de vous retirer blessé et offensé, et vous blâmez les uns les autres pour les souffrances que vous subissez, tandis qu’il vous semble que l’autre est indigne de la victoire qu’il a obtenue.

La souffrance est le résultat direct des choix égotiques, et il semble que l’illusion, l’état de l’expérience dans l’existence humaine exige le conflit. Et, en un sens, c’est le cas, parce qu’être humain c’est avoir choisi de faire l’expérience de la séparation. Et beaucoup d’êtres humains voient l’existence humaine comme réelle et les royaumes spirituels comme irréels, comme des royaumes mythiques dans lesquels les faibles choisissent de croire, parce qu’ils ne sont pas assez forts pour faire face à la réalité.

Vos egos ont fait un très bon travail pour tourner les choses à l’envers en faisant du réel de l’irréel, et en rejetant la Réalité. Dans l’illusion du monde, où l’humanité semble demeurer, tout ce qui n’est pas physique, ce qui n’a pas la forme, est jugé comme inexistant, illusoire, irréel. Vous essayez donc de résoudre les problèmes avec la raison et la logique égotique, jugeant le désaccord avec vos systèmes de croyances, vos convictions culturelles et religieuses comme mauvais et ayant besoin de correction, par la force si nécessaire. Le jugement ne peut jamais conduire à la paix, parce que le jugement est la non-acceptation de l’autre, dont les vues et les opinions ne sont pas vraiment si différentes de la vôtre, parce que, comme vous, il a un besoin égotique de donner tort aux autres pour se donner raison. Mais sont tous un ! Et cette façon humaine de traiter les questions est, sans aucun doute, complètement folle.

Il n’y a pas bien et le mal, il y a juste les différences.
S’éveiller, ce que l’humanité est en train de faire, c’est reconnaître que les différences entre les familles, les tribus, les nations, les cultures et les croyances politiques ou religieuses ne sont pas des raisons suffisantes pour les déclarer fausses, mais, au contraire, des occasions pour honorer les différences entre les divers membres de la Sainte famille de Dieu. Les enfants bien-aimés de Dieu ont été créés parfaits, parce que Dieu est la perfection infinie, et donc ils restent parfaits parce que ce que Dieu crée est éternellement immuable.

L’acceptation est un aspect essentiel du processus d’éveil de l’humanité, mais il doit être inconditionnel ; parce que beaucoup d’entre vous luttent avec leur propre acceptation d’eux-mêmes, il est très difficile pour vous de penser à accepter les autres sans condition. Vous êtes toujours en train de souligner les aspects des autres que vous trouvez les plus inacceptables, et ces aspects sont exactement ceux que vous niez le plus férocement en vous-mêmes. Vous êtes tous les miroirs les uns aux autres, et ce que vous voyez réfléchi le plus fortement dans un autre, est ce que vous admirez le plus ou ce que vous méprisez les plus en vous-mêmes. Lorsque vous tombez amoureux, l’autre se reflète à nouveau dans ses traits les plus admirables, et quand quelqu’un vous déplaît fortement c’est fréquemment parce qu’il vous renvoie ce que vous jugez être vos traits les plus inacceptables, ce que vous avez enterré bien loin sous votre plan conscient.

Beaucoup sont maintenant en train de voir réapparaître ces « trucs » enterrés qui se manifeste apparemment spontanément dans leur conscience – ce que la psychologie identifie comme du côté de l’ombre d’une personne. Pour ceux qui ont construit pour eux-mêmes un masque très fort et efficace pour se représenter eux-mêmes, et devant le monde, il peut être très choquant d’avoir de telles pensées et de tels désirs, des pensées et des désirs inacceptables, ou qu’ils jugent totalement inacceptables.

Détendez-vous. Vous n’êtes pas le seul dans ce cas, tout le monde a une part d’ombre. Il suffit de reconnaître ces idées et désirs horribles et leur permettre de circuler à travers vous sans vous impliquer en eux. Une partie de votre crainte à leur sujet vient de ce que vous pensez que s’ils sont là, vous pourriez réagir à partir d’eux. La réaction ne se produit que lorsqu’ils sont totalement réprimés chez quelqu’un qui a été sévèrement abusé. Ce sont généralement des réponses défensives émotionnelles fournies par vos egos suite à un mauvais traitement ou des attaques perçues comme injustes. C’est un aspect tout à fait normal de l’être humain, mais, comme les enfants, vous avez dû constater qu’exprimer ces idées était totalement interdit et cela vous réduisait au silence dans un sentiment d’humiliation. Par conséquent, en raison du besoin d’un environnement sûr pour survivre, vous les avez enterrées.

Lorsque vous entrez dans le processus d’éveil tous ces « trucs » cachés doivent être reconnus et libérés. Quand vous le faites, il devient évident que ces « trucs » ne sont pas vous. Chacun d’entre vous est enfant saint et immuable de Dieu, Un avec Lui éternellement depuis le moment de votre création, et ces « trucs » sont tout simplement irréels, juste le passage d’un rêve vers sa dissolution, à moins que vous ne choisissez de les garder pour vous. Laissez donc aller ainsi que toutes les pensées, soucis ou angoisses qui y sont attachés. Cela clarifie votre esprit, ce qui ouvre un espace pour votre vraie nature, ce qui permet à l’amour de fleurir, ce qu’il fera sûrement.

Votre frère aimant, Jésus.

Source : https://johnsmallman2.wordpress.com/

Relayé par un blog de René Dumonceau

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

 

lesenergiesdevie cicatrices

 

 Infos : CLIQUEZ ICI

 

 

Commenter cet article