Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rene Dumonceau

Je te dis que je t’aime pour que tu sois libre de moi et moi de toi

Il m'arrive de temps à autre de dire "je t'aime" à quelqu'un ou plutôt à quelqu'une et souvent, cette personne est décontenancée car elle, elle ne m'aime pas...

Pas ou pas nécessairement.

Ce que je comprends aisément.

Mais quand je dis "je t'aime" à quelqu'un, ce n'est pas pour que la personne m'aime, non, c'est simplement parce que moi je l'aime.

Il y a une grande différence entre les deux.

Je l'aime parce qu'elle représente quelque chose pour moi mais il est évident que cette chose qui fait que je l'aime n'est pas présente dans son coeur ou dans sa tête, alors elle ne saurait pas nécessairement m'aimer. Même s'il arrive parfois qu'elle m'aime mais qu'elle n'ose pas me le dire.

Aimer quelqu'un est un sentiment très personnel et un tantinet égoïste car je me fiche totalement que l'autre ressente ou non de l'amour pour moi. Ca n'a aucune importance car ce qui m'importe, c'est de l'aimer.

De l'aimer de toutes mes forces, de tout mon coeur et surtout, en toute liberté.

Mais il arrive souvent que la personne à qui je dis "je t'aime" stoppe subitement les relations avec moi ou qu'elle s'éloigne car elle se sent redevable ou alors elle a l'impression que je veux la mettre en cage.

Je comprends aisément sa réaction car dans le monde actuel et avec le cadre de références de notre société de consommation, les gens ne comprennent pas qu'aimer est un droit, une pleine liberté de conscience et d'expression et qu'ils ne sont en rien responsables ou redevables de mes sentiments envers eux.

J'ai le droit d'aimer qui je veux, gratuitement, simplement parce que je l'aime, que c'est comme cela et pas autrement.

C'est curieux l'amour car il y a plusieurs personnes que j'aime mais pour lesquelles certains estiment que je devrais les haïr. A cause de ce qu'elles m'ont fait...

Amour... Haine... Pour moi, c'est la même chose. Ces deux sentiments sont reliés par la passion... et comme le positif l'emporte toujours sur le négatif, je préfère aimer.

C'est plus sain, plus respectueux de soi-même et d'autrui. Parce que, si une personne ne m'aime pas, moi j'ai le droit de l'aimer en toute liberté. 

Et quand j'ai la possibilité de dire à quelqu'une ou à quelqu'un que je l'aime, alors je le libère de moi... Et moi je suis aussi libéré de lui.

C'est d'ailleurs ce qui m'est arrivé il y a quelques jours : mon voisin d'en face ne m'aime pas pour certaines raisons qui lui sont personnelles. Mais l'autre jour, je lui ai dit que même s'il ne m'aime pas, il n'a pas la possibilité de m'empêcher de l'aimer. Oups ! Quand je lui ai dit cela, il était tout perdu car je ne voulais pas jouer avec lui : je n'allais pas vers la négativité vers laquelle il essayait de me tirer. Comme je lui ai exprimé cet amour inconditionnel que j'ai pour lui, maintenant il n'a plus de raison de me haïr. Il est libéré de moi et je suis libéré de lui.

Chouette alors !

J'adore aimer, c'est bon pour la tête et pour le coeur !

Et comme le dit mon copain Patrice Morchain : "L'Amour est la clef !".

Pas vrai ?

Quand on parle d'amour, les gens pensent souvent qu'on parle d'amour sexuel ou relationnel... Moi, quand je parle d'amour, c'est souvent de l'Amour Inconditionnel.

Cette notion d'Amour Inconditionnel est un peu difficile à comprendre mais ça viendra, pas à pas, c'est certain.

Alors, vous qui me lisez, à la place de haïr, aimez beaucoup, aimez souvent, aimez tant que vous le voudrez sans condition, parce que vous avez envie d'aimer, parce que, comme moi, vous aimez aimer.

Et surtout, exprimez votre Amour à la personne que vous aimez. Sans aucune retenue. Videz votre sac. Ca fait tellement de bien par où ça passe.

Essayez et revenez me le dire en laissant un commentaire au bas de cet article, histoire d'en faire profiter tout le monde.

 

Ci-dessous vous trouverez un texte de Mathilde qui illustre à merveille ce que je viens d'exprimer dans cet article. Je vous en souhaite une bonne lecture. Il vous donnera plein de chaleur dans le coeur comme il a réchauffé le mien. Ensuite, il y a une petite vidéo en anglais... Elle parle d'amour... comme par hasard. Hi, hi !!

Coeurdialement.

René.

 

Illustration : Robin Quinlivan

 

Je t'aime pour que tu sois libre

 

Dans la vie, j’aime.

Et plus j’aime, plus mon coeur est grand.

Et plus il est grand, plus j’aime.

 

J’aime parce que c’est beau d’aimer. Ça fait du bien d’aimer. Et on est beau quand on aime. Peut-être est-ce à cause du sourire que l’amour pose sur nos visages et dans nos yeux et dans nos âmes quand on aime ? Peut-être est-ce juste parce que donner, sans conditions, sans marchandage, sans arrière-pensées, juste donner, est d’une beauté sans pareil ?

 

Tu vois, toi que j’aime, je veux t’aimer pour nous libérer.

Te libérer toi, me libérer moi.

Et quand je te dirai « je t’aime », ça ne sera pas pour que tu me le dises. Ça sera pour que tu le saches. Et que tu l’entendes. Et que tu le reçoives.

Quand je te dirai « je t’aime », ça sera pour que tu l’emportes avec toi, et que tu en fasses ce que tu veux. De rien, à tout. Je te donnerai mon « je t’aime » comme une paire d’ailes avec lesquelles tu pourras t’envoler, près ou loin de moi, pour quelques secondes, quelques années, ou à jamais.

 

Toi que j’aime, je t’aime pour que tu sois libre d’aimer à ton tour. Peut-être moi, peut-être pas. Mais je t’aimerai parce que je veux de tout mon être que ton coeur puisse toucher du doigt la grâce qui me bouleverse quand le mien explose de cette joie si particulière qui nait dans l’amour.

Et comme on ne peut reprendre l’amour qu’on a donné, pas plus qu’on peut ravaler les paroles qu’on a prononcé, l’amour que je te donnerai, il sera à toi. Toujours. Et si un jour je t’ai aimé, alors je t’aimerai toute ma vie.

 

Bien sûr, à travers la porte grande ouverte de mon coeur rentreront des brigands, qui en voleront des bouts qu’ils ne méritent pas. Il piétineront peut-être même les terres sacrées de mon amour, certainement sans savoir ce qu’ils font. Peut-être même que certains me feront délibérément mal, parce qu’ils n’ont pas encore connu la liberté du véritable amour et qu’ils en souffrent. Peut-être qu’il y aura des larmes, et des tristesses, et des douleurs, oui.

Mais j’en ai déjà vécu. Et ça ne me fait pas peur. Vivre, ne me fait pas peur.

Car toujours, pour panser mes plaies, j’ai aimé.

 

J’ai aimé pour me réparer. J’ai aimé pour réparer d’autres. Et si toi, ton âme se fend ou se brise, je t’aimerai pour la guérir. Je t’aimerai pour te faire sourire à nouveau, et sécher tes larmes. Je t’aimerai pour t’entendre rire, et que le monde entende à quel point ton rire est beau.

 

Toi que j’aime, j’aimerai tout de toi, pour que tu aimes tout de toi. J’aimerai tes défauts comme tes qualités, j’aimerai tes hauts comme tes bas, j’aimerai les meilleurs comme les pires moments. J’aimerai tout, tout de toi, dans tes lumières comme dans tes ténèbres.

Je t’aimerai pour te protéger. Je t’aimerai pour te donner un refuge. Je t’aimerai pour que tu trouves en mon coeur la maison où tu pourras toujours revenir et où je t’attends les bras ouverts.

 

Toi que j’aime, prends mon amour. Il est la clé universelle qui ouvre toutes les portes. Prends mon amour, et jamais ne te sens coupable d’être aimé ou d’aimer toi même. Prends mon amour, et donne le tien comme je te donne le mien. Libère toi, et libère d’autres. Aime. Aime, aime, aime, de toutes les façons, de toutes les forces, mais aime pour aimer, n’aime pas pour être aimé.

L’amour se donne, il ne se troque pas.

 

Et toi que j’aime, regarde toi dans le miroir de mes yeux.

Regarde toi dans mon amour. Admire ton reflet. Ta beauté est sans pareille, à travers le prisme du coeur et de l’âme. Et vois, vois comme tu es libre. Libre d’aimer, libre de donner, libre d’accueillir.

Vois dans mon amour la beauté du tien.

 

La liberté est le plus beau cadeau de l’amour. Et toi que j’aime, toi qui est multiple, toi qui est ma mère, mon père, mon ami, mon aimé, mon amour de toujours ou d’un instant, mon frère de coeur ou de sang, mon inconnu ou mon ombre, mon proche ou mon lointain…

 

… je t’aime.

Et je suis libre parce que je t’aime.

Et je t’aime pour que tu sois libre.

 

Mathilde.

Source : mathillages.net - Mathilde : Artiste Naïve // Talent The Voice France 2015 mathildemusic.com

Relayé par un blog de René Dumonceau

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

 

lesenergiesdevie cicatrices

  INFOS ICI

 

Commenter cet article