Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rene Dumonceau

Channeling Nouvelle lune du 6 mai 2016

Cette nouvelle lune du 6 mai 2016 (NDR : nouvelle lune à 21h31, heure de Bruxelles et de Paris) nous contrôle « de pieds fermes » à la base de nos pieds et va nous tenir par les chevilles. Nous pourrions ressentir un cerclage, une sensation d’enracinement ( surveillez vos chevilles).

C’est une lune qui nous dit « reviens par là » ;) qui nous demande de revenir à nos responsabilités, à ne pas fuir devant l’adversité, devant l’accomplissement du Soi. Elle nous mettra face à la réalité de notre monde intérieur.  Vous pourriez avoir envie de sauter dans le grand vide, de vous « defenestrer » pour entrer dans le nouveau monde, sortir de plans, de jeux, de karmas, de réalités infernales, oppressantes,  machiaveliques .

Cette lune nous demande d’expanser  par le coeur et non de nous confronter à la morosité du monde, à sa folie en nous violentant ou en fuyant mais  en comprenant qui nous sommes et en travaillant pour ensemencer la terre. Cette lune vous appelle à devenir ces petites graines. Si le monde vous fait peur, que vous ne comprenez pas son sens ou sa réalité, essayez de comprendre qui vous êtes. C’est ce que cette lune libère: Les semences d’étoiles appelées aussi starseeds.

Madame Lune nous dicte nos codes et nous met en garde contre la colère, le manque d’empathie, le manque de sociabilité. Nous avons à nous tourner vers les autres dans cette ronde dans laquelle nous entrons, à nous retrouver en tant que famille d’âme, à méditer pour contrôler nos pulsions, trouver une voie salutaire collectivement, dans la paix.

C’est une roue d’enracinement et de réunification pour faire face à la confusion. Entrons comme des enfants dans cette roue. L’émerveillement est au rendez vous ! faisons lui confiance… Nous serons appelés à disserter, nous concerter, à nous réconcilier, à nous poser pour faire le point sur nous même, à méditer sur notre sort individuellement ou collectivement.

C’est une lune d’expansion à venir, elle réchauffe nos coeurs et nous comble d’espérance. Elle met en garde contre la destruction de la planète par la pollution (eau ?).

Nous serons réconciliés dans nos liens à soi et aux autres. C’est une lune qui active les tambours de notre coeur, qui replace la vie en nous, dans notre centre grâce à ses influx guérisseurs. Elle nous invite à nous poser et à nous célébrer. C’est une lune qui facilite les grands rassemblements.

C’est une nouvelle lune qui résorbe les maux, les failles et qui va rassembler tous les guérisseurs de la terre. Elle nous appelle à devenir des guérisseurs mains dans la main, à créer un collectif, un mouvement planétaire pour soigner la terre. Vous pourriez constater une ouverture consciente de vos facultés de guérisseurs.

 

Channeling Nouvelle lune du 6 mai 2016

 

Vous pourriez ressentir votre plexus chauffer, sentir vos mains moites, chaudes, vos coeurs se remplir, votre vibration remontée. Sur un plan Physique, les énergies peuvent être épuisantes, denses, lourdes et vous pourriez ressentir une sensation  de fatigue, de contractures, voire symptômes grippaux.

Ralentissez votre rythme, votre cadence. C’est un travail d’ancrage en profondeur sur le coeur qui est mis en place. Nous sommes en pleine intégration de ces nouvelles fréquences, de ce « nouveau soi ». Le sommeil est important pour intégrer ce nouvel espace temps qui entre en nous. Vous pourriez passer un cap énergétique, vous reconnecter à votre animal totem, changer de guide ou de plan de conscience. Certains se sentiront pleinement libérés après ce cycle.

Bon passage à tous !

Marina Paregno

Source : marinaparegnomediumchanneling.com

Relayé par un blog de René Dumonceau

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

Commenter cet article