Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bertrand Duhaime

Laisser-vous Être : Cliché énergétique du 20 avril 2016

Au cours de la présente semaine, des signes puissants de la nécessité des changements ont apparu. D’abord, la Terre-Mère a commencé à vous parler plus fort, en frémissant de tout son corps, ce qui a produit plusieurs séismes, des mouvements océaniques et des éruptions volcaniques. Sur des plans plus subtils, en sourdine, le Soleil lui-même, le Fils glorieux, n’a pas été en reste, avec ses puissantes éruptions et l’apparition de nouvelles taches à sa surface. Plus près de vous, vous avez pu constater des changements dans le halo de la Lune et sa diffusion de rayons de lumière qui vous rappellent que, en dépit des apparences chaotiques, tout se passe pour le mieux.

Voilà autant de signes d’apparence inquiétante qui, pourtant, attestent le fait que tout contribue à faire bouger, de gré ou de force, dans une accélération constante. Bien sûr, ces symptômes de libérations ne peuvent se produire sans engendrer de la tension psychique et produire divers malaises physiques, mais ils annoncent d’abord des transformations radicales qui vous assurent que le meilleur s’en vient. Comme le fait vibrer Michaël, l’Heure des Justes est arrivée!

Sauf que, pour le moment, différents courants vous traversent et vous portent, qui proviennent de diverses directions et de multiples dimensions. Certains s’écoulent à un débit plus rapide et d’autres à un débit plus lent que le vôtre, ce qui ne peut que vous compliquer la tâche. Dans ces circonstances, il ne vous est pas toujours facile de garder l’équilibre, de maintenir l’harmonie, d’avancer en synergie avec le mouvement énergétique ambiant. À la vérité, vous ne pouvez plus vous occuper correctement que des réalités qui vibrent au même rythme que le vôtre. Surtout que le débit des divers courants se démontre, lui-même, très variable : ce qui circule lentement peut s’accélérer à tout moment et ce qui circule rapidement, ralentir, tout pouvant encore varier dans un court délai.

Vous vivez d’importants moments de déphasage. C’est ce qui explique que, certaines réalités vous apparaissent temporairement inatteignables ou vous semblent présentement irréalisables. Tout à l’aise, vous pouvez mener à bien les initiatives et les expériences qui correspondent à votre fréquence vibratoire, mais, ce qui devient frustrant, malgré votre bonne volonté, vous ne parvenez absolument pas à mener à bien ce qui ne lui correspond pas. Vous n’avez pas d’autre choix que d’attendre des ajustements qui permettront que tout se synchronise et trouve sa juste place.

Lorsque vous entrez en syntonisation avec un courant d’énergie qui vibre au même diapason que vous, vous avez l’impression que les dents des rouages du Destin, qui, jusque-là, tournaient hors de contrôle, retrouvent une prise dans d’autres rouages, nouveaux, mieux adaptés à leur configuration. Ainsi, même si ces rouages semblent continuer de tourner très rapidement, vous en tirez l’impression d’une stabilisation — du reste des plus souhaitées — qui vous remplit d’aise et vous porte à pousser un soupir de soulagement. Soudain, vous constatez que vous pouvez aller de l’avant sans encombre, du moins dans ce domaine particulier, sans risquer de perdre votre équilibre.

À ce moment précis, vous savez intuitivement que quelque chose vient d’être réglé pour longtemps, ce qui n’est pourtant pas le cas dans d’autres domaines qui continuent de vous embêter ou de vous résister. Heureusement que, désormais, vous savez que toute expérience, agréable ou désagréable, vous sert, ce qui vous aide à mieux travers la présente phase, souvent d’apparence incohérente ou chaotique. Vous comprenez aussi que ces perturbations vous signalent des corrections intimes auxquelles vous ne pouvez échapper, sans vous exposer à glisser d’une spire dans la Spirale ascensionnelle, ce qui pourrait se démontrer plutôt préjudiciable, d’autant plus que vous pourriez tarder à constater cette régression, ce qui pourrait entraîner le pire. Aussi, vous devez toujours garder de la hauteur, battre le fer quand il le faut, soit, passer à l’action dès que cela s’impose, en tenant compte de ce que vous révèle de vous-même le Miroir de la Vie.

Chez plusieurs, les expériences de la semaine dernière ont fait ressortir des petits travers, sombres, méchants ou mesquins ou des attitudes habituelles, mais devenues carrément désuètes, suscités par l’ego. Qu’il s’agisse des vôtres ou de ceux de votre entourage, dans leur remontée à la surface, ils ont pu vous exploser au visage. Il s’est agi de réactions fondées sur la dualité si triviales, basses et indignes, qu’elles n’ont pu que vous étonner, vous blesser ou vous choquer. Dans une situation du genre, il convient que vous preniez du recul et que vous gardiez de la distance afin d’éviter d’être tiré de l’état de la vastitude ou d’immensité infinie d’un être désormais capable de transcender toutes les réalités.

Comme les ajustements que les énergies du mois de mars se dont démontrés plutôt difficiles, au point qu’ils ont pu aigrir vote caractère ou altérer votre santé, vous ne pouviez que redouter ceux que les énergies d’avril vous imposeraient. Comme vous avez beaucoup avancé dans ce mois, vous ne pouvez que constater que c’est sur le plan de votre alimentation et de vos chères habitudes qu’ont surgi les plus grands défis.

Décidément, vous finirez par ne plus avoir d’autre choix que de faire des recherches pour trouver de la nourriture qui vous plaise au goût et vous apporte les nouveaux nutriments dont vous avez besoin pour répondre aux nouveaux besoins physiques consécutifs à la transformation de votre ADN. N’approchez-vous pas le dédain pour ce qui est des mets habituels? Vous n’avez qu’une envie, trouver d’autres aliments, essayer de nouvelles combinaisons alimentaires, assaisonner ou épicer autrement vos plats, de manière à vous ressentir davantage vous-même. Vous éprouvez à peu près le même sentiment à l’endroit de vos vieux vêtements ou de vos vieux meubles.

Et, si vous ne voulez pas crever d’ennui et rapidement vous étioler, il vous faudra vous trouver des occupations nouvelles ou de nouveaux divertissements, surtout vous démontrer un peu moins solitaire, pantouflard et casanier. Pour tout dire, ce sont dans tous les domaines où vous témoignez d’immobilisme ou de lenteur à changer que vous vient l’envie de procéder à des changements. Vous ne supportez pas tellement plus vos vieux comportements, vos vieilles habitudes, votre train-train quotidien, vos sempiternelles routines, votre manière de réagir aux diverses situations qui se présentent, votre manière banale de communiquer avec les gens qui vous entourent. Car, forcément, dans votre présente transition, tous vos mouvements intimes qui ne sont pas stabilisés ne peuvent qu’affecter votre ardeur au travail, votre humeur et votre manière d’aborder les diverses réalités que l’expérience du quotidien vous propose.

En tout cas, à l’heure présente, vous devrez vous détacher de la trame du monde et prendre de l’altitude, gagner en hauteur, sauter de plain-pied dans la Réalité nouvelle, ce qui vous permettra de vous découvrir de nouvelles affinités et de nouveaux champs d’intérêt, parce qu’ils s’imposeront d’eux-mêmes. Chaque fois que vous renoncez à une part de l’ancien, vous faites de la place à de nouvelles réalités ou à un renouvellement d’inspiration

Au premier abord, il peut vous paraître étrange et insécurisant d’être ainsi délogé de vos anciennes ornières, d’être comme jeté à la dérive sur les flots impétueux et clapotants de la Vie, sans trop bien savoir ce qui les remplacera, ce qu’il adviendra de vous. Pourtant, vous n’en éprouvez pas moins un sentiment libérateur comme si, enfin, votre destin pouvait s’améliorer.

Pour vous consoler, rappelez-vous que, depuis le début de l’année, vous couvrez la dernière étape d’une phase de quatre mois d’un profond processus de changement, presque obligé. Mais ce sentiment d’obligation n’atteste que le fait que la Vie vous tient pour précieux et tient à ce que vous choisissiez ce qui est le meilleur pour vous. Chaque ajustement que vous parvenez à faire vous projette plus haut, dans le Monde nouveau, ce qui finira par vous apporter beaucoup de joie, presque par vous confiner au ravissement spirituel.

Nous pourrions déjà vous dire que, en dépit de ce qui peut se passer dans le monde extérieur, vous avez atteint l’étape où vous pourrez désormais vivre dans la joie, la paix, le bonheur, si vous tenez à bien jouer le rôle du Phare de Lumière ou du Montreur de Voie qui guide discrètement les autres. Pour y arriver, vous n’avez qu’à reconnaître que l’Ordre divin préside à tout ce qui vous échoit, comme à tout ce qui se produit dans le monde, et que dans ce Système divin, tout est et reste parfait. Rien ne s’y présente à l’encontre de votre évolution ou élévation spirituelle sur les plans supérieurs. De ce fait, lorsque votre existence semble se compliquer, vous gagneriez à vérifier ce que vous continuez à entretenir, qui n’a plus de raison d’être et qui fait obstacle au flot de la Vie nouvelle.

Au point où vous vous trouvez, vous êtes reconnu comme un Enfant divin à part entière et protégé à ce titre, d’où rien ne vous est plus retiré ni refusé, car tout ce qui est de l’Absolu, votre Source spirituelle, vous appartient en partage. Alors, vivez dans le calme et la joie, soyez simplement, sereinement, abandonné au Père-Mère, comme au temps de votre prime enfance, vous l’étiez à vos parents humains. Les premiers ont pu mal vous comprendre et vous traiter, négliger ce qui vous aurait paru le nécessaire et l’essentiel, mais le Père-Mère, qui est tout Amour, ne saurait agir ainsi : il ne pense qu’à vous combler et à vous choyer, à vous ramener au Foyer originel.

Observez amoureusement le monde, à l’intérieur comme à l’extérieur, dégagé de toute résistance et du besoin d’y faire quoi que ce soit, car c’est seulement ainsi que vous pouvez aider votre monde à changer. Laissez les choses se présenter d’elles-mêmes, car, plus que jamais, tout ne peut que mieux vous éveiller à la Réalité divine qui est la vôtre et vous fusionner davantage dans la Conscience de l’Unité. Laissez simplement émerger à travers tout votre être ce qui s’y trouve déjà, de toute éternité, mais que vous avez un jour réduit, obnubilé, empêché d’être, après vous être perdu derrière le Voile d’Illusion, dans ce sentiment d’être coupé de l’Absolu et d’être limité.

À partir de maintenant, dans tout événement, vous ne pouvez que prendre ce qui vous paraît juste, d’après votre cœur, plutôt que d’après votre mental vagabond ou vos sens jouisseurs, que laisser aller le reste, sans préférence ni jugement. Vous vivez déjà des temps magnifiques qui dépassent de loin vos diverses cogitations et interprétations! Dès que vous y croirez, vous verrez la Magie divine se produire… Les effets de la Pleine Lune de demain, le 21 avril, qui vous induiront déjà, comme par exception, dans la phase sublime du Wesak (ou Pleine Lune des Maître) et qui va produire une importante coupure avec le passé, finiront par vous le démontrer d’ici la fin du mois et le début de mai.

 

Source : Publié le 21/04/2016 par Bertrand Duhaime (Dourganandâ) sur  www.larchedegloire.com.

Relayé par un blog de René Dumonceau

 

A lire également

En 2016, la célébration du Wésak durera 40 jours, alors célébrons-la ensemble

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

 

 

"Au lieu d'attendre que les événements

arrivent comme tu le souhaites,

crée ton destin et tu seras heureux"

René Dumonceau

Commenter cet article