Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Denise Laberge

Lâcher-Prise et Paix

Sananda et Marie, transmis par Denise Laberge

Bonsoir à chacun d’entre vous, je suis Sananda. Je suis accompagné d’une déléguation spéciale. Je suis entouré de nos frères et soeurs de Telos et aussi des Maîtres des Sept Flammes. Ils ont tenu à vous saluer aujourd’hui, en personne. Présentement, ils forment autour de vous deux grands cercles, le cercle de vos frères et soeurs de Telos et le cercle des Maîtres des flammes sacrées, qui sont aussi accompagnés de plusieurs autres Maîtres ascensionnés qui travaillent en étroite collaboration avec chacun d’entre eux.

Alors, enfants de la lumière, soyez bénis, soyez bénis pour vous être déplacés pour partager avec nous ces instants d’amour, ces instants de lumière sacrés. C’est toujours avec un grand plaisir que nous nous présentons pour admirer vos couleurs, admirer la symphonie de vos coeurs, la symphonie que vous produisez ensemble. En effet, vous êtes comme un orchestre symphonique. Chacune de vos âmes émet une note d’une grande beauté, une note très mélodieuse. Ensemble, elles produisent une note d’un harmonique extraordinaire qui se répand dans toute la création. Sachez que cette musique que vous produisez traverse plusieurs dimensions.

Une dimension qui est traversée est le monde de l’Astral, ce monde qui entoure la planète Terre et dans lequel vous baignez. Sachez que plusieurs âmes qui habitent cette région ressentent cette musique, ce parfum, cette symphonie que vous dégagez et cela les porte à se poser des questions : «Mais d’où cela peut-il provenir? Où est-ce que cela se rend? Est-ce que je peux écouter davantage cette musique? Est-ce que je peux découvrir la source de cette symphonie merveilleuse et extraordinaire?» Sachez qu’à chaque fois que vous vous rencontrez, il y a toujours plusieurs âmes, plusieurs consciences qui sont émerveillées par cette musique, cette couleur, ce parfum que vous émettez. Grâce à cette onde d’amour qui traverse les dimensions, ces âmes peuvent retrouver le chemin des régions de lumière car elles sont attirées par cette vibration et elles suivent l’énergie, cette conscience, cette paix, cet amour, délaissant ainsi les régions de lumière sombres.

Alors, non seulement vous rendez service à vous-même, à votre groupe, à l’humanité, à la planète mais vous rendez aussi service aux dimensions de lumière invisibles pour vous. Quand vous jetez un caillou dans une mare d’eau calme, cela produit des ondes, n’est-ce pas? Sachez qu’à chaque fois que vous vous réunissez, une onde de lumière merveilleuse est produite et elle parcourt toutes les dimensions. Sachez aussi que chacune de ces ondes s’adresse à un type d’âmes spécifiques. Tout au long de la soirée, vous émettez une mélodie avec notes et des couleurs variant selon ce que votre coeur sacré émet, selon l’amour qui se déverse de vos coeurs, l’amour qui se déverse par vos pensées, par tout votre être. Et chacune de ces ondes va toucher le coeur de ces âmes dans le monde astral. Alors, c’est un grand événement.

Vous avez un impact merveilleux et extraordinaire pour aider toutes ces âmes qui ne pourraient recevoir d’aide, ou plutôt, qui recevraient de l’aide, mais pas aussi rapidement. Chaque fois que des enfants de la lumière se rencontrent à la surface de la Terre et qu’ils produisent des ondes d’amour, des ondes de lumière, il y a toujours quelqu’un qui en bénéficie. Nous pouvons dire que le rayonnement qui est dégagé par votre groupe est d’une symphonie et d’une beauté exquise. C’était la petite nouvelle des potins célestes que je voulais partager avec vous afin de vous conscientiser sur la beauté du travail que vous effectuez, non seulement pour vous-même, mais aussi pour beaucoup de vos frères et soeurs dans toutes les dimensions.

Alors, de quoi allons-nous parler ce soir? Il y a plusieurs thèmes que nous pourrions aborder, mais notre intérêt s’est arrêté sur le thème du lâcher-prise. Un petit mot, ou plutôt, deux petits mots qui représentent un concept assez extraordinaire. Savez-vous de quoi je parle, ou plutôt de quelle couleur je vais parler, en parlant du lâcher-prise? Il peut être analysé et regardé sous plusieurs aspects.

Aujourd’hui, nous allons parler de l’aspect de la paix, en relation avec le lâcher-prise. Les deux sont comme les doigts d’une même main. Lorsque vous lâchez prise, il se produit un laisser-aller, un mouvement à l’intérieur de vous qui laisse tomber le morceau. Vous comprenez cela? En lâchant le morceau, vous laissez tomber l’émotion et souvent cette émotion est reliée à une peur, à une souffrance, à un doute. Le lâcher-prise est souvent en relation avec une émotion, une situation qui rabaisse votre taux vibratoire et ces émotions ou plutôt ces blessures ont la caractéristique de vous couper les ailes.

Par exemple, si vous vivez une situation difficile avec une personne, que ce soit votre conjoint, un de vos enfants, votre voisin, votre collègue de travail ou toute autre personne, cette situation prend beaucoup de place dans votre vie, dans vos émotions, dans vos pensées, n’est-ce pas? Elle prend tellement d’espace qu’il n’y a plus de place pour rien d’autre, à moins que vous vous ressaisissiez et disiez une phrase comme : «Mais franchement, cela a assez duré. Je dois me changer les idées, je dois penser à autre chose, je dois pardonner pour me libérer de cette oppression.»

Lorsque vous manifestez cette intention de laisser l’émotion partir, de vous en dégager, souvent, c’est pour vous débarrasser du problème. La première réaction de l’humain n’est pas d’éprouver de l’amour envers ce type de situation. L’intention de laisser aller naît généralement du désir de se défaire du problème, de ne plus le vivre, ne plus le subir, ne plus souffrir. Ensuite vient la réaction du pardon ou du moyen à prendre pour vraiment pouvoir s’en débarrasser. Car vous avez reçu cette éducation que l’amour et le pardon vont vous aider à vous dégager, à vous libérer de l’emprise d’une émotion, d’une situation que vous vivez, n’est-ce pas?

Alors, ce lâcher-prise est la première marche vers la libération mais il n’est pas un état de conscience qui apporte la solution au problème. Le lâcher-prise n’est que la porte d’entrée et pour pouvoir la refermer sur un état de paix, il faut laisser entrer la vibration de l’amour. Seulement l’amour va pouvoir guérir votre coeur et le coeur de la situation car cette situation et le coeur de chaque intervenant de cet évènement demandent aussi à être guéris. Pour que la paix puisse remplacer la blessure, l’émotion, il faut passer par l‘amour, par le pardon.

Exemple : vous avez un problème avec votre enfant. Vous remettez le problème aux instances divines et sacrées en vous. Vous donnez votre enfant au Christ en vous, à son amour. En le laissant tomber, en le remettant sur l’hôtel de votre coeur sacré, vous faites un geste de détachement qui indique à votre Moi supérieur que vous voulez qu`il adresse la situation et vous vous en dégagez. Vous voulez la guérir, vous ne voulez plus être fusionné avec cette énergie et ne voulez plus la vivre à chaque seconde. Vous êtes maintenant conscient de l’impact de cette émotion sur vous et vous réalisez qu’elle ne vous met pas à l’aise, qu’elle ne vous rend pas heureux. Vous redonnez le problème et vous faites confiance.

Après avoir ouvert cette porte, vous laissez l’amour de votre coeur aller vers cet enfant pour lui apporter guérison et apporter guérison à votre coeur. Mais la composante qu’il ne faut pas oublier est le lien qui unit votre coeur à son coeur et qui représente la situation. Disons que votre enfant est alcoolique, cet alcoolisme est une conscience aussi. Cette situation, cette conscience énergétique qui vit dans le corps de votre enfant, et aussi dans le vôtre puisqu’elle vous importune, demande à être accueillie, à être aimée. Donc, vous exercez votre pouvoir d’amour sur votre enfant, votre pouvoir d’amour sur cette situation, cet alcoolisme et votre pouvoir d’amour sur vous-même pour faire le tour de la situation au complet. Et cet amour apporte la guérison à toutes les composantes de cette situation.

Ensuite la paix se manifeste. Elle peut descendre s’imprégner dans votre coeur, s’imprégner dans la conscience de l’alcoolisme et dans la conscience de votre enfant. À ce moment-là, le lâcher-prise devient total. La guérison est parfaite et totale.

Le lâcher-prise a été la première étape. La deuxième étape a été d’exercer votre pouvoir d’amour pour guérir, accepter toutes ces composantes, cette situation énergétique, cette conscience. Ensuite la paix peut se présenter et envelopper chaque conscience, chaque énergie qui était en rapport avec cette situation. Donc, lâcher-prise et paix représentent deux composantes, deux items différents mais en intime relation. Ce qui unit le lâcher-prise et la paix, c’est l’amour.

L’amour est le trait d’union universel pour résoudre tous les problèmes. C’est la panacée universelle qui guérit tous les problèmes. Le liant universel qui peut unir toutes les énergies peu importe leur nature. L’amour est la plus belle énergie, la plus belle conscience qui existe, car c’est Dieu, c’est le Dieu Père-Mère Créateur, c’est l’amour christique, c’est la lumière. C’est l’énergie de vie qui soutient toute la création, soutient tout ce qui vit dans toutes les dimensions jusqu’au coeur sacré du Grand Soleil Central. Alors, ce mot «Amour», cet attribut sacré, surtout, ne vous gênez pas pour l’utiliser. Plus vous allez l’utiliser dans votre quotidien à toutes les sauces, plus votre coeur va grandir, s’épanouir, s’alléger et plus votre vision, votre regard de la vie va se transformer. L’amour permet vraiment d’adresser toutes les situations, toutes les problématiques que vous pouvez envisager dans cette dimension et dans toutes les dimensions avec une solution parfaite.

Lâcher-prise et paix vont ensemble, n’est-ce pas? Lorsque vous n’avez pas la paix, c’est que c’était un simili lâcher-prise, il n`était pas total. Alors, que faut-il faire? C’est très simple, il faut vous exercer. Si vous avez une situation dans votre vie qui vous affecte et que vous dites à tous les jours : «Je lâche prise avec cette personne, je lâche prise complètement, je suis extrêmement libre, je vis ma liberté par rapport à cette situation, merci la vie, merci l’univers. Ha! que c’est extraordinaire!» Si vous vous dites cela et que vous vous attendez à un miracle, eh bien c’est parfait, le miracle va arriver. Oui, mais selon l’intensité de l’amour qui jaillit de votre coeur et l’attachement inconscient que vous avez par rapport à cette situation. Le lâcher-prise sera proportionnel. Alors, il faut vous pratiquer. Tant que vous ne sentez pas cette paix à l’intérieur de vous par rapport à la situation, cela est un très bon indicateur que la guérison n’est pas complète. Lorsqu`elle est complète, vous êtes totalement et infiniment en paix.

C’était l’enseignement de la soirée sur le lâcher-prise et sa relation avec la paix, sa relation avec «l’énergie», la «conscience de l’amour». Tout cela pour nous amener au deuxième point de la soirée et ce point concerne la liberté. Est-ce que d’après vous l’humanité est libre? Certains d’entre vous répondront spontanément non. Vous avez bien observé. Il n’y a aucune liberté sur cette planète, mais vraiment aucune. Ce que l’amour peut apporter à l’humain, un de ses attributs les plus extraordinaires est la liberté, la vraie liberté. Où commence cet amour? Vous le savez déjà, n’est-ce pas? Dans votre coeur, pour vous-même.

Quelqu’un qui s’aime, qui s’accepte, qui s’accueille dans toute sa gloire, dans ce qu’il est, dans sa foi, dans sa manière de voir la vie, dans toutes ses manifestations, automatiquement devient libre car il ne craint pas les remarques désobligeantes. Il ne craint pas d’être rejeté, sous-estimé, exclu. Si vous vous aimiez suffisamment avec un amour pur, pourquoi attendriez-vous après les autres pour savoir quoi faire, pour vous dire comment vous habiller, comment vous présenter, comment parler, comment vous comporter ou comment travailler. Si vous vous aimez d’un amour pur, si vous vous acceptez avec bienveillance dans tout ce que vous êtes, alors l’opinion de vos frères et soeurs de la Terre, qu`ils appartiennent au royaume animal, végétal ou autre, sera considérée uniquement comme des fleurs à votre adresse. Vous allez colorer tout ce que vous allez entendre et voir avec des lunettes roses. Jamais vous ne vous sentirez accusé, critiqué, jugé, car vous allez être empli de l’amour de vous-même. Cela fera en sorte que vous serez une fontaine de joie, de lumière pour tous ceux et celles qui seront autour de vous.

Et lorsque vous êtes une fontaine de joie, une fontaine de lumière et d’amour, tout ce que vous entendez et voyez ne peut pas vous atteindre, puisque c’est vous qui les arrosez. C’est vous qui les baignez de votre amour, c’est vous qui êtes émerveillé par la beauté de leur âme. Lorsque vous projetez votre beauté, votre amour et votre lumière sur ceux et celles qui sont autour de vous, vous êtes un être libre. Vous agissez toujours sans renier l’intuition qui est en vous, sans renier ce à quoi vous croyez vraiment, ce à quoi vous aspirez, ce à quoi vous rêvez et que vous manifestez dans votre vie de tous les jours. N’est-ce pas que l’amour est extraordinaire?

La vraie liberté, mes enfants, ce n’est pas de pouvoir faire tout ce que vous voulez à n’importe quelle heure, n’importe quel jour, de n’importe quelle façon. Non, la vraie liberté, c’est de manifester qui vous êtes, à chaque instant, chaque minute, chaque jour, avec amour, avec acceptation de qui vous êtes en suivant toujours cette clarté qui est en vous. Tout ce qui ne découle pas de l’amour pour vous-même ne représente pas la vraie liberté. La vraie liberté commence par vous-même. En vous aimant, la liberté va grandir en vous. Vous allez vous libérer de la roue du karma. Vous allez vous libérer de l’opinion des membres de votre famille, des membres de votre village, de votre quartier, de votre pays.

Que la vraie liberté soit en vous et qu’elle naisse de l’amour que vous portez pour chacun d’entre vous! Que ce mot «amour» vous apporte le plus grand bienfait, la plus grande lumière, la plus grande compassion, la plus grande joie! À bientôt.

 

Marie

Bonsoir chacun d’entre vous, je suis Marie. Je viens aujourd’hui, entourée de mes demoiselles d’honneur. C’est bien dit, n’est-ce pas? Sachez que vous êtes entourés de petits anges extraordinaires et d’une grande beauté. Ces anges ont dans leurs mains un petit panier et dans ces petits paniers, il y a des fleurs qui dégagent un parfum merveilleux et exquis.

Alors ces enfants, ces petits anges déposent dans vos coeurs sacrés des fleurs de toutes les couleurs. Accueillez ces présents des régions de lumière et comme elles vous connaissent très bien, elles regardent les couleurs qui émanent de votre coeur, elles entendent votre musique. Elles écoutent ce chant céleste que vous émettez et elles choisissent les couleurs qui correspondent à votre essence profonde. Ces fleurs vont jouer un rôle spécial durant les sept prochains jours. Elles vont parler à vos cellules, aux consciences de vos cellules. Elles vont leur chuchoter à l’oreille qu’elles sont divines, lumière et que leur qualité première est l’amour. Ces fleurs, ces parfums vont bercer vos cellules, les consciences de vos cellules afin d’ancrer l’esprit de la divinité en vous car ce qui manque le plus à l’humanité est de croire que vous êtes divins, de croire que vous êtes un être de lumière infiniment grand, beau et éternel.

Une prise de conscience majeure s’impose à l’humanité de la terre nouvelle et cette prise de conscience parle de lumière, d’amour et d’éternité. Les humains doivent se réveiller de ce cauchemar que l’humanité a créé. Les évènements qui vont bientôt se produire dans cette dimension vont secouer les âmes qui ronflent. Alors que faut-il faire à ce moment avec toutes ces âmes, toute cette humanité?

Eh bien il faut lui parler d’amour. Il faut lui parler des rêves oubliés, de cette réalité que les humains ont oubliée, de cette réalité que les humains ne veulent et ne peuvent plus croire. Il faut parler de cette réalité de l’amour, de la confiance, de la joie, du bonheur, de la vie, du respect, de l’harmonie, de l’abondance, de la conscience, de cette réalité qui a été oubliée et qui, pour la plupart des humains, est une légende, un mythe.

Que disent vos frères et soeurs et les membres de votre famille lorsque vous leur parlez d’amour, de paix, d’un âge d’or sur la terre où chaque humain va être respecté, aimé, où chaque humain aura sa place au soleil pour grandir et découvrir la vraie nature de sa divinité intérieure? Lorsque vous parlez avec ces mots à vos amis, aux membres de votre communauté, de votre famille, est-ce qu’ils vous croient? Non.

Ces fleurs que nous déposons aujourd’hui dans votre coeur vont vous parler de vous. Elles vont répéter à vos cellules qui vous êtes, où vous allez, d’où vous venez afin d’ancrer avec respect et grâce cette nouvelle vie, cette nouvelle conscience, la conscience de l’éternité, la conscience du bonheur, de la lumière, de l’amour, de l’espoir. Vous êtes les précurseurs, l’avant-garde qui parlera de tout cela à vos frères et soeurs qui vont bientôt commencer à se poser des questions, s’ils ne le font pas déjà.

Alors ancrez en vous cette vibration, cette énergie, cette conscience d’éternité, d’amour, de lumière même si autour de vous rien ne la supporte pour l’instant. Soyez ceux qui portent le flambeau pour ancrer dans votre coeur sacré cette vérité, cette lumière, cette fontaine qui vous réveillera à vous-même, qui réveillera votre conscience à votre grandeur intérieure et qui vous aidera à contempler la vie avec les vrais yeux du coeur. Ensuite vous pourrez écouter votre coeur qui parle. Vous pourrez et vous saurez quelles paroles prononcer dans les oreilles de vos frères et soeurs de la terre.

Je vous souhaite une écoute attentive et merveilleuse. À bientôt!

 

Source : publié le 17/03/2016 sur http://www.telosinfo.org

Relayé par un blog de René Dumonceau

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

Commenter cet article