Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aurélia LEDOUX

Des techniques nouvelles de communication psychique

Voici un rêve que j’ai longtemps hésité à publier, tant il est étonnant. C’est une amie qui m’a encouragé à le faire, elle se reconnaîtra, et je la remercie bien.

 

Le rêve a lieu dans une université accueillante, où les professeurs parlent des mondes habités, et notamment des civilisations éclairées. Voici des détails qui me reviennent sur cet endroit à mesure que je relis.

 

Il n’existe pas ce côté pesant de l’apprentissage, car tout est merveilleusement intéressant. Les vibrations sont très pures, très douces, chacun est vraiment très heureux de se trouver là.

 

Je me souviens que les bâtiments sont lumineux et les parois très belles, il y a surtout du bleu clair, du vert, et un éclairage doré. Par contre, je suis incapable de dire quelle est leur matière, on dirait de la céramique luminescente, mais en plus résistante, et moins froide aussi.

 

Je me souviens de couloirs avec des plantes d’intérieur en pleine santé d’une taille impressionnante, peut-être des statues. Il existe beaucoup d’escaliers, des sortes d’escalators, des ascenseurs, ou ce qui y ressemble le plus. Sous les escalators, on voit des vides impressionnants, c’est un édifice de très grande taille.

 

Je me trouve dans une université d’un nouveau type. Celle-ci propose des cours que chacun choisit. C’est une manière d’apprendre toute nouvelle, puisqu’on apprend suivant son plaisir.

 

Les étudiants sont très agréables. On n’est pas obligé de suivre une matière que l’on n’aime pas, comme les langues, puisque chacun est libre.

 

L’enseignement en astronomie est extrêmement complet. Il est consacré aux mondes habités, une grande salle permet de projeter des images de planètes sublimes.

 

Il est question en particulier, d’enseignements issus d’autres planètes, notamment Vénus.

 

Je vois une femme professeur d’environ 30-35 ans aux cheveux auburn assez longs et lâchés élégamment.

 

Elle est fort contrariée et s’emporte. Elle a pris sur elle de délivrer l’enseignement des êtres de Vénus. Elle affirme que c’est encore une discipline hérétique pour ses collègues, mais qu’elle le fait quand même, en plus de tout le reste C’est à dire des cours de géographie, je crois, qu’elle doit donner.

 

Elle dispense donc ces cours gracieusement, en plus de ses heures normales d’enseignement, d’où son exaspération et je suppose, sa lassitude.

 

Il n’y a que très peu d’étudiants, une quinzaine et tous sont calmes et souriants.

 

J’en fais également partie.

 

Le professeur a une allure agréable. Elle ressemble un peu à Sophie Neveu dans le film « Da Vinci Code », sauf que son visage n’est pas aussi tendu que celui d’Audrey Tautou et qu’elle a les cheveux auburn.

 

Le cours commence. Les étudiants devaient lire un livre avant de venir. Celui-ci est très coloré et chargé d’illustrations sur le relief de la planète Vénus, les paysages, les villes et le mode de vie des habitants.

 

Elle parle surtout de l’intervention des Vénusiens sur notre plan d’existence, sur notre monde. Ce cours est aussi fait pour que nous arrivions à nous défaire de nos peurs. Nous utilisons la télépathie pour communiquer. Le professeur est en lien avec les êtres de Vénus en permanence.

 

Ils apparaissent aussi dans mon esprit et disent qu’il ne faut pas s’inquiéter, que tout se déroule comme prévu, et qu’il ne faut pas avoir de crainte face à l’avenir.

 

Ce sont des êtres de grande taille, un peu plus éthérés que nous, proches de l’apparence des anges, mais avec beaucoup plus de jovialité dans leur regard, sans ce côté solennel.

 

Le cours est plutôt une conversation, chacun peut poser les questions qu’il souhaite sur le livre et les mondes habités. C’est extrêmement vivant et intéressant.

 

Une technologie existe pour visualiser des images mentales chez autrui, et les projeter dans l’air. Je ne sais pas ce que c’est. De cette manière, le professeur apprend aussi un peu de ses étudiants, c’est un échange psychique très exaltant.

 

Elle plonge dans l’esprit de chaque étudiant et échange directement par l’esprit, c’est une manière de se connaître nouvelle, et vraiment bouleversante. Les images de l’esprit de chaque étudiant sont projetées dans la salle, ensuite, le professeur commente pour venir enrichir chaque scène. Bien sûr les étudiants sont tous ravis et très touchés de tant d’intérêt.

 

Comme j’ai effectué beaucoup de dessins ces jours-ci et que j’ai écrit de nombreux récits, le professeur utilise une sorte de faisceau qui fait apparaître les dessins dans l’espace. Elle me dit que mes récits sont fort intéressants et qu’ils ont plus d’importance que ce qu’il y paraît au premier abord.

 

Je suis stupéfaite, car il s’agit que de récits de science-fiction, notamment sur l’exploration spatiale, que je considère seulement comme des histoires.

 

Je crois me souvenir que les larmes me viennent aux yeux, tant je suis heureuse et tant il y a de bonté qui circule autour de tous ceux qui se trouvent autour de moi. Chacun se sent comblé.

 

Tandis qu’elle me regarde, je réalise que ses prunelles noisette émettent de la lumière. Ses yeux sont illuminés d’un beau rouge brun, cela n’est pas du tout effrayant, c’est absolument sublime.

 

Je m’approche et lui pose une question. Je suis un peu intimidée, car elle est très en colère. Elle cherche des documents dans son sac de manière exaspérée, et semble agir comme si ses collègues enseignants ne soutenaient pas ses idées.

 

Si je puis me permettre, professeur, pourquoi les Vénusiens ne vous aident-ils pas ? Pourquoi ne viennent-ils pas physiquement à vos côtés ? Chaque chose vient en son temps, me répond-elle en souriant d’un air énigmatique.

 

Je fixe ses yeux et je sens une énergie merveilleuse s’en échapper. C’est un peu comme si tout l’enseignement qu’elle souhaitait dispenser passait par son regard.

 

Je n’en reviens pas qu’elle puisse avoir un tel regard.

 

Le rêve prend fin, et je m’éveille avec un sentiment de paix très intense, de grande joie également.

 

Publié le 20/02/2016 par Aurélia Ledoux avec le titre : "Un cours sur les Vénusiens".

 

Relayé par un blog de René Dumonceau

 

A lire également : Chacun a de l'énergie dans les mains et est capable de s'en servir. Formation d'éveil énergétique et spirituel par webcam

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et d'en citer la source. Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces écrits. Vous avez un Libre-Arbitre, alors utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur. Lui seul détient votre vérité, laissez-le vous guider.

 

 

 

Des techniques nouvelles de communication psychique

Commenter cet article