Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Nathalie Cariot

Vos enfants ne sont pas Vos enfants !

La Source, transmis par Nathalie Cariot le 14 mai 2015

 

« J’ai l’immense chance d’avoir 5 merveilleux enfants… Qui m’apportent quotidiennement, tant la relation que nous avons ensemble est riche d’enseignements.


J’ai également la chance de côtoyer de très nombreux autres enfants, grâce à mes activités…

 

Je fourmille évidemment d’anecdotes plus ou moins drôles, sur ces derniers et sur les relations qu’ils entretiennent par la force des choses, avec leurs parents, mais aussi avec leurs enseignants… Et croyez-moi, nombreux sont les adultes d’aujourd’hui qui se sentent désemparés, voir en colère, après cette jeunesse qu’elle ne comprend pas et qu’elle trouve au mieux irrespectueuse et au pire totalement ingérable !

 

À tout ceux qui se sentent concernés par ces propos, j’ai envie de dire : « Prenez donc le problème dans l’autre sens ! Si vous pensez que vos enfants sont des êtres ingrats et irrespectueux, voyez un peu de votre côté où se situe votre irrespect à leur égard ! »

 

 

 

Vos enfants ne sont pas Vos enfants !

 

 

En tant que Source de toute chose je me sens concerné par tous les aspect de vos vies quotidiennes…

 

 

Aujourd’hui, il est nécessaire de parler d’une chose importante : Les Enfants !
Cette mise au point est doublement nécessaire, tout d’abord parce que la Terre entre dans une aire nouvelle de 5ième dimension qui vous oblige tous à revoir vos façons d’être et de penser de manière totalement différente et ensuite parce les enfants d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec les enfants d’hier.

 

 

Bien sur qu’ils sont encore nombreux ceux qui croient que les choses se perpétuent de mal en pis, comme l’annonce quotidiennement la presse et les médias, mais je sais aussi que ceux qui lisent ces lignes, ont, soit parfaitement conscience de ce que je dis, soit sentent la nécessité du changement comme une chose incontournable, tant les anciens modèles ne conviennent plus (et n’ont jamais convenu !).

 

 

Voyez ces changements comme des phases d’apprentissages destinés à vous ramener à la Source.

 

 

Concernant les enfants, la toute première chose à intégrer est la suivante :
Vos enfants ne vous appartiennent pas !

 


Alors bien sur ce postulat semble évident à bon nombre d’entre vous, mais cette évidence n’est souvent qu’apparente en ce sens qu’il ne suffit pas de penser comme vrai cette idée, mais qu’il faut surtout la mettre en application au quotidien !

 


Je vois déjà également ceux qui contestent, en mettant en avant le fait que les enfants d’aujourd’hui sont plus libres que jamais, et que la majorité semble totalement gérer sa vie depuis très longtemps, notamment au niveau de l’accès à la communication (tél portable, internet, télévision…), au niveau des relations, au niveaux des sorties, au niveau des loisirs et même au niveau de l’éducation !

 

 

À ceux là je réponds : Ne vous méprenez pas sur ce qu’est la vraie liberté !

 

 

Venons d’abord au commencement des choses.

 

 

 

Qui est l’enfant ?

 

 

Comme vous le savez tous, nous sommes Un ! Je veux dire par là, que Moi la Source, Suis Source de toute chose. Et que rien n’est séparé. Et que l’attitude que vous avez de distinguer et de désunir n’appartient qu’à vous. Vous êtes tous, à la fois, enfant, père et mère, au sein même de votre essence. Et par voix de conséquence ce tout petit Être que vous accueillez, à sa naissance, dans ce corps minuscule qui possède des capacités limités, est, en dépit des apparences, déjà tout ça ! Et il s’attend donc à ce que vous le traitiez comme tel.

 


Alors bien sur il est nécessaire d’adapter son discours et son attitude à ce nouveau corps. Parce que l’on pourrait dire que l’Être qui s’incarne le fait en plusieurs phases et qu’il faut quelques années au corps physique lui même, pour recevoir les informations de l’Être nouveau.

 


Il ne faut donc jamais oublier que vous êtes Tous, Un, et que même si vous expérimentez la séparation pendant un temps donné, vous reviendrez tous à la Source, dans la parfaite conscience de votre égalité.

 

 

 

Qu’est ce qui motive votre désir d’enfant ?

 

 

Là est une question importante…

 

 

Est-ce que ce désir vient de votre égo qui vous pousse à être dans la normalité : Tout le monde fait ça. L’humain est programmé pour faire des enfants !

 


Est ce que ce désir est à mettre en parallèle avec nombre de vos autres désirs, comme vouloir une nouvelle voiture, une nouvelle robe, un nouveau chien.

 


Dans ces deux cas, l’enfant peut être soit assimilé à une contrainte, familiale, sociale, que presque tout monde s’accorde à subir (encore une fois, l’humain « semble » programmé pour cela), soit à un nouveau jouet, dont on peut disposer comme bon nous semble.

 

 

Sachez, que votre manque de réflexion quant-à votre motivation, génère un jour ou l’autre, des déceptions, des colères, des rancœurs, dès que la contrainte se fait si pesante qu’elle devient intolérable, ou dès que le jouet en question ne répond plus à vos attentes, ce qui ne manque pas d’arriver un jour ou l’autre… Notamment lorsque l’enfant grandit !

 

 

Ou bien au contraire est-ce que votre désir d’enfant est un désir inspiré ; inspiré par votre cœur et motivé par votre profonde volonté de me servir, Moi la Source, de cette manière là ? Est-ce que votre désir un acte d’Amour véritable ? Est-ce que votre désir est d’accueillir près de vous, un Être semblable à vous et qui est votre égal ?

 


Attention, lorsque je dis égal, je ne veux pas dire identique, je ne veux pas dire copie conforme, je veux bien dire, ayant les mêmes droits que vous.

 


Si votre désir donc, vient bien du cœur, de me servir et de vous relier encore plus à Moi, la Source, alors vous êtes sur la Voie et votre désir sera comblé, mais aussi il sera riche d’enseignements merveilleux et source de grandes bénédictions…

 

 

 

Les liens d’attachement avec vos enfants !

 

 

Vous, très chers humains êtes soumis aux émotions qui vous gouvernent, le plus souvent sans même que vous en ayant totalement conscience. Happé par la vie de tous les jours, vous êtes assaillis par des contraintes qui vous empêchent de voir ce que vous êtes véritablement, et surtout qui génèrent chez vous des émotions aussi nombreuses que variées. Tous ces états d’âmes qui vous submergent et vous éloignent de Moi, la Source, vous empêchent de reconnaitre les liens d’attachements que vous construisez avec vos enfants… (il n’y a pas qu’avec eux d’ailleurs !)

 


Ces attachements, certes invisibles à vos yeux, n’en sont pas moins des liens solides, des chaines même, qui empêchent vos enfants et vous même d’être Vrai, c’est à dire en accord avec votre Soi profond, toujours relié à Moi, la Source.

 

 

Ces liens d’attachements que vous avez mis en place, ne sont pas de l’Amour. Ils polluent vos relations aussi surement qu’un poison que vous verseriez dans l’eau que vous buvez quotidiennement. Soyez-en certains !

 

 

Ce sont ces mêmes liens d’attachements qui vous leurrent également sur les besoin de liberté des enfants.

 


Oui vos enfants on besoin d’exprimer ce qu’ils sont vraiment et d’aller à l’essence des choses. Il ont besoin que vous les laissiez libre, d’Être.

 


Mais attention ! Certains adultes, un très grand nombre même, n’ont aucune notion de ce qu’est cette liberté d’expression qui convient !

 


Cette liberté n’est pas : Accéder à tous les désirs de votre enfant, sans limites. Lui donner, lui acheter, tout ce qu’il veut, sur un simple claquement de doigt !

 


Cette liberté n’est pas lui accorder tous les droits et le laisser faire n’importe quoi… C’est ainsi que l’on voit des enfants, qui ont l’autonomie de la zapette, télévision, tel portable, console… et autre !

 


Ceci n’est pas la vrai liberté. Ceci est l’enfermement… En ce sens que cette mode qui consiste à tout donner pour avoir la paix, ou pour faire comme tout le monde, ou adhérer à des modes, coupe l’enfant de son pouvoir créateur (et de la véritable liberté qui y est associée) et par voie de conséquence de Moi, la Source !

 


Et celui qui est couper de Moi, est aliéné, il n’est pas libre !

 

 

 

L’Amour Vrai.

 

 

Sachez que l’Amour dont a besoin un enfant est celui qui va lui permettre de grandir, de s’élever, pour un jour s’envoler de ses propres ailes, de vous quitter, pour pouvoir se lier à son Être profond, ne plus faire qu’un avec lui, libre de tout attachement justement.

 

 

Moi qui suis la Source et qui observe vos vicissitudes quotidiennes, je vous dis la chose suivante : Ils ne sont pas nombreux ces enfants là ! Des enfants libres de toutes chaines qui sont élevés dans ce sens… Dans le sens de l’Amour véritable qui n’obéit à aucune de vos lois humaines et à aucun dogme. Un Amour qui est sans condition, un Amour qui rend Libre !

 

 

L’Amour Vrai ne tolère pas, les projections d’aucune sorte, les plans de carrière, et les orientations parfois subtilement suggérées.

 


L’Amour Vrai permet aux parents, d’agir en éclaireur… de chemin…

 

 

 

Qu’est-ce qu’élever ?

 

 

Voilà bien longtemps que les humains ne connaissent plus la définition du verbe « Élever ».

 


Sans doute parce que l’élevage est apparu, et que ce mot, immanquablement, donne l’image du troupeau docile et serviable, qui n’a d’autre vocation que de combler, Vos désirs.

 

 

 

Élever n’est pas cela !

 

 

Élever veut bien dire, tirer vers le haut, amener vers une conscience supérieure. Vu sous cet angle, celui qui Élève, s’élève lui même, et l’élève et le professeur se confondent, dans une même quête d’excellence !

 


Celui qui accueille un enfant et accepte de l’Élever, est d’accord de se remettre en question chaque jour. D’être toujours humble dans ses paroles et ses actes, sans aucune certitude, et dans le non jugement.

 


Celui qui accepte, d’Élever un Être, le fait comme s’il s’agissait d’un travail… Car il s’agit bien là d’un travail… Un travail sur Soi !

 


Mais quel beau travail que celui-là ! Car s’il est fait dans la conscience de la l’Unité et de Moi, la Source, il vous comblera…

 

 

 

Les choses changent…

 

 

De nombreux nouveaux enfants sont là et arrivent en nombre de plus en plus grand. Ce ne sont pas les enfants que vous connaissiez, dociles, plein d’abnégation et ignorants de leur Être, que vous abreuviez de vos croyances et de vos peurs.

 


Ces nouveaux enfants là ont déjà des structures différentes, enfants indigos, enfants cristal, enfants arc en ciel, ils ne se fondent pas dans la norme que certains ont édicté il y a bien longtemps.

 


Ces enfants là ne peuvent pas se manipuler comme bon vous semble et vous ne pouvez pas leur faire prendre des routes qu’ils ne veulent pas !

 


Ces enfants là sont souvent des montreurs de chemin, ils ne sont pas là pour répondre aux désirs de qui que ce soit ! Ces enfants là sont souvent des réceptacles d’Amour, qui dispensent leurs bienfaits chaque fois qu’ils expriment leur Être véritable…

 

 

Pourtant les choses étant encore ce qu’elles sont, notamment vos méthodes d’enseignement et d’éducation, lorsque ces enfants là sont happés dans votre système, ils souffrent.

 


Nombre de parents est enseignants, vivants toujours selon les anciennes structures, manipulent les enfants, les contrôlent, sans aucun scrupule, parfois même convaincus de le faire pour leur bien.

 


On constate alors que ces enfants sont particulièrement turbulents ou bien en retrait total, qu’ils ne travaillent pas à l’école, ou ne s’intéressent à rien de ce que vous leur proposez…

 


Certains adultes estiment même et n’hésitent pas à crier haut et fort que les enfants sont devenus irrespectueux, déphasés, détraqués, violents…

 


Ces parents là ne réalisent pas, que ce sont d’abord eux, les adultes, qui ne respectent pas les enfants !

 

 

 

Comment faire ?

 

 

Pour ceux qui ont déjà des enfants, et qui n’était pas dans cette dynamique au moment de la conception et de l’accueil de cet Être merveilleux sachez néanmoins que rien n’est perdu, pour la bonne raison que rien n’est jamais perdu, vous le savez bien. Et comme on le dit souvent il y a toujours moyen de faire mieux.

 


Et bien pour ceux là donc, il convient d’agir autrement bien sur, en expliquant et en étant vrai. Et vous serez souvent bien surpris de la réaction de vos enfants, qui sont très capable de comprendre, Tout !

 

 

 

Laissez leur, leur pouvoir.

 

 

Heureusement, il en y en a parmi vous qui proposent déjà autre chose. D’autres modes d’éducation et d’enseignement. Sachez que ces nouvelles méthodes, doivent être encouragées, et même encore plus développées, partout. Et qu’il vous appartient à tous de mettre en œuvre cela, que vous ayez des enfants ou non !

 


L’enseignement qui est pratiqué aujourd’hui, à l’échelle nationale dans presque tout les pays, doit être revu, éradiqué tout d’abord, puis reconstruit, autrement.
Et dites-vous bien, que les lois, telles qu’elles sont, ne vous obligent en rien, que l’école n’est absolument pas obligatoire !

 

 

Observez donc les quelques nouveaux modèles qui existent déjà, mettez en commun, réappropriez-vous l’éducation de vos enfants en prenant comme point d’appui le questionnement suivant : De quoi a besoin mon enfant ?

 


Doit-il devenir un petit singe savant, ou bien doit-on l’amener à l’Être cosmique qui est en lui, relié à la Source. Doit-on le résumer à des diplômes et à des évaluations ou plutôt l’aider à mettre à jour les compétences qui sont déjà en lui ?
Voilà les questions qu’il convient de se poser. Si vous voulez enseigner aux enfants, il faut revoir, non seulement les sujets, mais aussi les méthodes, afin de faire de l’enfant, un co-acteur de son éducation. Vous serez alors surpris qu’en agissant ainsi, un facteur important apparait alors, l’enthousiasme, la joie d’apprendre. Et vous verrez alors, certains d’entre vous avec surprise, que l’enfant apprend tout seul, et qu’il s’éduque lui même.

 

 

 

Les enfants vous sont prêtés…

 

 

Je vous le disais plus tôt les enfants ne vous appartiennent pas, ils vous sont seulement prêtés !

 


Si vous pouviez observer ce qui ce passe ailleurs, dans l’intra Terre par exemple ou même bien plus loin, vous verriez comme les enfants sont éduqués différemment par des Êtres qui ne sont pas forcement leurs géniteurs. Vous verriez que la relation parent/enfant que vous avez développé dans vos civilisations est une relation enchainante, aliénante, qui produit des individus qui ignorent leur puissance et leur pouvoir. Des individus qui se sentent redevable à cause de liens familiaux inextricables et impossibles à rompre pour certains. Ce type de relation nourrit des victimes, elles même victimes de victimes.

 


Il vous appartient de rompre ce cycle en réalisant que vos enfants ne sont pas les vôtres, mais qu’en même temps, tous les enfants sont les vôtres. Il vous appartient de réaliser pleinement ce que je vous dis depuis le début, vous êtes tous issu de la Source, de Moi, vous êtes tous Un…

 

 

Sachez donc, pour aller encore plus loin, que l’amour que vous donnez à vos propres enfants, à vos parents qui sont aussi des enfants, cet amour là qui est immense, vous devez pouvoir le manifester pour tous, tous les êtres de la terre sans distinction…

 


Sachez que lorsque vous serez capable de ne plus faire de distinction dans l’amour, alors vous pourrez parler d’Amour. Et alors votre relation avec vos enfants sera bien différente….

 

 

 

Vers une relation en conscience…

 

 

Je vais conclure maintenant en vous disant qu’il vous importe de toujours mettre de la conscience dans les relations que vous entretenez avec vos enfants, (et avec les autres également) si vous voulez que celles-ci soient belles, riches et pleines d’Amour…

 


Cette attitude en conscience permanente, dès la conception, est la seule attitude juste, qui permet toujours de vous accorder aux vibrations de ce nouvel Être et de vous placer dans une position d’accueil, d’écoute, et de partage…

 


En étant toujours dans cette attitude en conscience permanente, vous réalisez alors que vous ne faites tous qu’un, avec Moi, la Source…

 

 

Nathalie Cariot le 14 mai 2015 sur https://www.facebook.com/ecristavie

 

 

Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous-en !

 

 

Commenter cet article